Le roadster Tesla pourra avoir un Pack SpaceX « à la James Bond »

Arnaud Marchal
Par Arnaud Marchal, Spécialiste automobile.
Publié le 30 mai 2020 à 09h30
Starman Tesla Roadster

Elon Musk a participé au tournage de la dernière émission automobile de Jay Leno sur CNBC, le Jay Leno’s Garage. L’occasion d’évoquer les projets de Tesla, selon son patron.

La chaine a diffusé le teaser de l’émission montrant, entre autres, le patron de Tesla perché sur le toit du Cybertruck, et évoquant la série spéciale du futur Roadster Tesla.

Des propulseurs SpaceX sur le Roadster

Que pourrait bien comporter la série spéciale « SpaceX », du nouveau Roadster Tesla ? Des propulseurs de fusée tout simplement ! Et pas qu’un seul. L’idée complètement dingue d'Elon Musk, est de les placer derrière la plaque d’immatriculation qui devra s'abaisser lorsque le conducteur les utilisera.

Il a ainsi déclaré, très sérieusement : « Nous allons utiliser de l'air comprimé à ultra haute pression - c'est un propulseur à gaz froid. Le propulseur principal sera derrière la plaque d'immatriculation, donc pour l'accélération, il abaisse la plaque d'immatriculation, derrière laquelle se trouve un propulseur de fusée ». Jay Leno ne semblait pas convaincu, ni par l’idée, ni pas la potentielle véracité de l’idée.

Elon Musk a déjà annoncé que l’arrivée du Roadster était retardée pour donner la priorité au Cybertruck. Si les performances annoncées pour le Roadster sont déjà impressionnantes, Elon Musk a indiqué que ce n’était que les spécifications de base ; il prévoit d’aller plus loin avec la version « SpaceX » et l’emploi de propulseurs de fusée pourrait y contribuer.

Elon Musk, fan de James Bond

Cette idée surprenante colle bien au personnage d’Elon Musk qui est, de surcroît, un grand fan de James Bond et de tous ses gadgets incroyables.

Le chef d'entreprise n’a d’ailleurs pas hésité en 2013 à s’offrir, pour près d’un million de dollars, la Lotus Esprit du film sorti en 1977 avec Roger Moore en tête d’affiche.

Il n’a pas indiqué pour le moment si le Roadster SpaceX aurait le droit à d’autres attributs particuliers ; il faudra attendre 2022 ou 2023 pour que celui-ci soit enfin commercialisée.

Source : Electrek

Arnaud Marchal
Par Arnaud Marchal
Spécialiste automobile

Passionné d'automobile depuis toujours et d'informatique depuis l'Amiga 500 jusqu'à nos jours !

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (3)
cirdan

« il abaisse la plaque d’immatriculation »
Pas sûr que les autorités apprécient le gadget.

Element_n90

Le proprio paiera l’amende et repartira. C’est peanuts ça pour un gars qui a assez de sous pour s’offir une tesla…

Martin_Penwald

D’un point de vue purement administratif, je me demande si ça peut être légal. Je dirais que non, mais ça doit dépendre, en France, de l’homologation. Si ces fusées sont acceptées par le service des Mines, alors je suppose que ça sera légal (évidemment, je doute que ça passe), mais je pense que c’est interdit d’installer ça sur une voiture.