Fuchsia OS n'est pas mort, Samsung veut toujours remplacer Android par ce nouvel OS

22 décembre 2021 à 17h40
21
Fuchsia OS

Samsung serait convaincu que Fuchsia OS est le remplaçant idéal à Android.

Après des années de rumeurs, Fuchsia OS a été officialisé et s'est même ouvert aux contributions publiques ainsi qu'aux développeurs tiers. Le manque de nouvelles à son sujet peut faire craindre un projet qui s'est enlisé, surtout que Google aurait lancé en parallèle une initiative pour un autre système d'exploitation encore mystérieux.

Samsung à fond sur Fuchsia OS

Mais le développement de Fuchsia OS a l'air de suivre son cours sans soulever de craintes particulières parmi les principaux concernés. Samsung, qui participe activement aux côtés de Google à l'élaboration du système d'exploitation, serait même confiant quant à l'idée d'abandonner Android pour Fuchsia OS, selon le leaker Dohyun Kim.

Un tel changement n'interviendrait en revanche pas avant plusieurs années. Bloomberg avait d'ailleurs prévenu en 2018 que Fuchsia OS devrait être opérationnel durant la première moitié de la décennie 2020, s'appuyant sur les prévisions de Google.

Fuchsia OS serait, comme HarmonyOS , conçu pour fonctionner sur tous les appareils connectés, créant ainsi un écosystème plus transparent améliorant l'interopérabilité entre les différents devices et les expériences.

Source : Twitter

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
21
13
KlingonBrain
Le manque de nouvelles à son sujet peut faire craindre un projet qui s’est enlisé<br /> Pondre un nouvel Os à partir de rien, avec un nouveau noyau, c’est beaucoup plus long, compliqué et ambitieux que de prendre un noyau existant et d’y rajouter une machine virtuelle java et une petite surcouche graphique.<br /> Mais les smartphones ont terriblement évolué et aspirent à des fonctions se rapprochant d’un ordinateur de bureau. D’ou le fait qu’un système plus ambitieux sera nécessaire à un moment ou un autre. Et ça, les constructeurs le savent.<br /> Mais le problème n’est pas tant le temps que ça demande, mais de savoir pourquoi on le fait et surtout, pour obtenir quel avantage par rapport à ce qui se fait déjà.
HAL1
Samsung serait convaincu que Fuchsia OS est le remplaçant idéal à Android.<br /> Peut-être que «&nbsp;Fuchsia OS&nbsp;» (ou le nom qu’il aura le jour où il sera commercialisé) équipera un jour un grand nombre d’appareils, mais il est selon moi très peu probable qu’il remplace Android dans les téléphones portables tels que nous les connaissons. Ce système, comme Windows par exemple, est beaucoup trop installé pour être simplement remplacé par un autre.
mrassol
Fushia n’est qu’un android repris a zero, c’est le seul moyen pour google de s’affranchir des limites actuelles d’android (le besoin de toujours plus de puissance pour des trucs «&nbsp;fluides&nbsp;»)
El_Cidius
Il permettra aussi de s’affranchir des problématiques du Java appartenant à Oracle ! Et de certaines licences… M’en rappelle plus les détails mais ça avait fait du bruit pendant quelques mois / années…
zozolebo
Android repris à zéro, ça serait faire une distribution Linux pour mobiles avec une interface bien pensée, façon iOS. Rien que pour savoir comment gérer le mode Silencieux/Vibreur correctement sous Android pour ne pas avoir une panne de réveil, ça demande d’être formé. Cet OS est anti-ergonomique au possible.<br /> L’autre énorme problème d’Android vient du fractionnement des versions et des surcouches des opérateurs. Comme si le bordel de base d’Android ne suffisait pas.<br /> J’ai été sous Android et un fervent défenseur hardcore de cet OS pendant des années (libriste convaincu que je suis), mais ça fait 3 ans que je suis sous iOS maintenant et c’est le jour et la nuit. Avant tout en termes d’interface, mais également au niveau des performances. Utiliser du Java partout c’était franchement pas une bonne idée. Oui on peut faire du code Java performant, mais ça reste quand même pas l’idéal pour du mobile.<br /> Le problème d’Android n’est pas le noyau Linux qui est excellent et tout à fait adapté pour les mobiles, c’est tout ce qu’ils ont mis dessus qui est franchement lourdingue et mal pensé.
tfpsly
zozolebo:<br /> Rien que pour savoir comment gérer le mode Silencieux/Vibreur correctement sous Android pour ne pas avoir une panne de réveil, ça demande d’être formé. Cet OS est anti-ergonomique au possible.<br /> wtf <br /> zozolebo:<br /> Utiliser du Java partout c’était franchement pas une bonne idée.<br /> Là +1 : selon mon expérience, c’est bien pourquoi Android demande plus de mémoire, et a des ralentissements dus au garbage collector quand trop d’applications sont actives. Et pareil sur les smartwatchs sous WearOs. Limiter le nombre d’applications non fermées en arrière plan change complètement les performances des téléphones bas/milieu de gamme (et je ne comprends pas pourquoi les fabricants n’activent pas cette option par défaut).<br /> En théorie on pourrait mettre une JVM «&nbsp;Java-à-la-Android&nbsp;» sur Fushia ou sur n’importe quel OS pour pouvoir exéctuter les apps existantes et des apps natives mieux optimisées. Mais ce n’est pas prévu pour l’instant à ma connaissance.
mrassol
zozolebo:<br /> J’ai été sous Android et un fervent défenseur hardcore de cet OS pendant des années (libriste convaincu que je suis), mais ça fait 3 ans que je suis sous iOS maintenant et c’est le jour et la nuit<br /> C’est drole, j’ai fait la meme transition il y a 3 ans et j’ai un parcours similaire (redacteur pour des sites android / cuisto de ROM / traducteur d’applis / …)
HAL1
zozolebo:<br /> […] mais ça fait 3 ans que je suis sous iOS maintenant et c’est le jour et la nuit.<br /> C’est marrant, parce que j’ai fait le voyage inverse en septembre 2019, après 11 ans d’iOS, je suis passé à Android, et ce n’est absolument pas «&nbsp;le jour et la nuit&nbsp;». Les deux systèmes ont leurs qualités et leurs défauts.<br /> Par contre, alors que j’ai eu à plusieurs reprises des problèmes avec le réveil sur mes iPhone (soit qu’il ne sonnait tout simplement pas, soit qu’il se déclenchait avec une heure de décalage lors des passages à l’heure d’hiver ou d’été), ça fait depuis un peu plus de 2 ans que je n’ai aucun souci avec Android, que mon appareil soit en mode sonnerie, vibreur ou muet. Affirmer que c’est la manière dont Android gère le mode silencieux/vibreur pour justifier des pannes de réveil, c’est ne pas connaître grand-chose à ce système…<br /> Bonus supplémentaire : il m’est possible de définir l’interval entre les sonneries du réveil, chose que je n’ai jamais pu faire avec l’application Apple «&nbsp;Clock&nbsp;» sur iPhone (ça a peut-être changé depuis).
xylf
Je pense également que fuschia gardera un kernel linux. En effet il est éprouvé dans le monde de l’embarqué et reste très accessible et documenté pour les tiers qui feront leur driver dessus par rapport à un nouveau noyau «&nbsp;home-made&nbsp;» de Google.<br /> C’est tout le reste autour sur Android qui cause problème ou que Google ne parvient pas à faire évoluer comme il le souhaiterait.
Adavo
Ce qui est contre intuitif c’est le volume des différentes sonneries (média, téléphone, alarme) alors que sous iOS c’est beaucoup plus simple ! Après cela a peut être évolué depuis…
Kriz4liD
fushia ne serait pas mieux qu’android.<br /> Le soucis , c’est qu’actuellement les constructeurs et google ne sont pas assez libres pour développer une interface utilisateur à la hauteur d’IOS, tout est verrouillé par des brevets.<br /> on se souvient de Samsung VS Apple à cause de Touchwizz ,
saint_win
Samsung, Samsung… euh c’est pas eux qui ont déjà TIZEN OS ?
Kriz4liD
sur Android 11, un simple appui sur le bouton volume permet d’avoir accès aux 3 leviers de réglage pour les alarmes ,media et sonnerie
HAL1
Adavo:<br /> Ce qui est contre intuitif c’est le volume des différentes sonneries (média, téléphone, alarme) […]<br /> Ou bien : c’est au contraire intuitif et ça offre une flexibilité bienvenue. <br /> Adavo:<br /> […] sous iOS c’est beaucoup plus simple !<br /> Ou bien : sous iOS c’est beaucoup plus limité !
Adavo
On parle de intuitif ici : une personne lambda ne comprendra pas pourquoi il y a trois niveau de volumes. Et on parle ici de intuitif pas de flexibilité.
HAL1
Lambda ≠ stupide.<br /> Elle le comprendra parfaitement, du moment que l’interface utilisateur est ergonomique. C’est justement là où l’aspect «&nbsp;intuitif&nbsp;» est important.
zozolebo
C’est bien ça le drame d’Android, il faut déjà comprendre comment marche le système pour pouvoir s’en servir. La courbe d’apprentissage est bien plus raide qu’avec iOS, à mon sens.<br /> C’est quand ils ont modifié leur façon de gérer la Silencieux/Vibreur que j’ai vraiment commencé à en avoir marre de devoir faire une recherche Google et de tester le truc sous tous les angles pour comprendre comment je devais m’en servir. Je ne me souviens plus exactement du truc, mais si je me souviens bien le fait de mettre le téléphone en Silencieux faisait que les réveils ne sonnaient plus. Il y a un vocabulaire étrange utilisé pour gérer les sons, je ne m’y suis jamais fait. Ce dont je me souviens clairement, c’est que la façon qu’ils avaient de gérer toute cette partie allait complètement à l’encontre d’un système intuitif. Ma copine continue de se tromper parfois après des années d’utilisation, et elle est pourtant très à l’aise avec tout ce qui est tech.<br /> Tu utilises quelle version d’Android ? (comprendre : est-ce que tu as une surcouche constructeur/fournisseur ou c’est la version de base ?)
zozolebo
Le but du projet Fuchsia c’est précisément de créer un nouveau kernel, en l’occurrence appelé Zircon. Du coup il est absolument certain qu’il n’utilisera jamais Linux.
HAL1
J’utilise Android 11 avec OneUI 3.1 sur un Samsung Galaxy S10e. Comme je le disais ci-dessus, je n’ai jamais eu de soucis avec le réveil, que mon appareil soit en sonnerie, vibreur ou muet. Ce n’a pas été le cas avec mes iPhone 3G, 4S et 6.
ullbach
il faut garder en tête qu’un système opensource est aussi une base de développement que choisissent des firmes.<br /> Android est basé (en partie) sur du code open source (AOSP, qui lui même intégre linux)<br /> Huawei eux-même sont les premiers contributeurs au code linux actuellement devant intel.<br /> Chromium, c’est pareil, il est le fruit de plusieurs forks. (khtml, webit puis blink). Dans chromium, il y a du code microsoft, huawei, alibaba etc<br /> Rares sont ceux qui partent d’une feuille blanche.<br /> C’est un moyen de développement sur lequel des entreprises peuvent bâtir leur écosytèmes.<br /> Les gens ont tendance à appliquer un raisonnement de code propriétaire sur du code open source et ça donne des débats sans queue ni tête. Si vous voulez vous appuyer sur du code open source pour des standards inutiles à redessiner à zéro et bâtir dessus votre propre technologie, c’est aussi une stratégie.<br /> L’AOSP n’est pas la propriété de google, et android s’est développé parce que justement il est opensource (licence apache). Google ne le distribue pas gratuitement par bonté de coeur, c’est un modèle. Dans l’AOSP, samsung, huawei et d’autres ont écrit du code. Ils sont partie prenante.
zozolebo
Certes, sauf que le but même de Fuchsia c’est précisément de partir d’une feuille blanche.
ullbach
Je ne sais pas s’ils partent d’une feuille très blanche, le microkernel est dérivé de little kernel qui est opensource.<br /> Fuschia est développé sur ce modèle d’ailleurs; e, d’autres termes, d’autres firmes apporterons du code.<br /> Le concept me semble assez proche d’openHarmony que cherche à promouvoir Huawei.<br /> Harmony OS me semble partir sur un noyau hybride. Je ne sais pas pour fuschia<br /> A l’avenir, je vois mal beaucoup de boites partir sur des feuilles blanches ou adopter un modèle propriétaire à moins qu’elles aient un contrôle total sur leur matériel (apple) ou sur leur écosystème (microsoft) Au passage, même MacOS est parti de freebsd/nextstep. Microsoft (à commencer par edge) utilise de plus en plus de code opensource…<br /> Dès lors que le numérique s’est décentralisé, le modèle open source sera de plus en plus dominant pour gagner un écosystème. Windows tient sur sa suite office et ses partenariat avec les fabriquant de carte graphiques et des éditeurs de jeu. Sans cela, son système ne tiendrait plus. ça s’est vu dans le mobile d’ailleurs ou encore dans les serveurs ou supercalculateurs, massivement linux.<br /> Nous verrons des feuilles blanches dans l’informatique quantique, entre temps, ça sera un mix entre opensource et code propriétaire et une majorité d’os basé sur de l’unix/linux.<br /> ps : perso, j’utilise essentiellement du windows 11, et je jette de temps en temps un coup d’œil sur deux ou trois distributions linux. Je pense que la Chine va bouleverser certains paradigmes dans le pc grand public.
ullbach
zozolebo:<br /> Android repris à zéro, ça serait faire une distribution Linux pour mobiles avec une interface bien pensée, façon iOS.<br /> android ou les os basés dessus (MIUI ou OneUI) sont des distribution linux pour mobiles avec une interface plus ou moins bien pensée <br /> Une distribution linux pour mobile sans écosytème autour ça a existé et ça s’appelle Tizen par ex. Mais il y a d’autres<br /> Google n’a pas fait android seul, il se serait mis dos les fabriquant et chacun aurait développé son os dans son coin. Pour google, l’os n’est pas une finalité mais un vecteur et il n’avait pas la capacité de le faire seule. Ce sont les équipes HTC puis samsung et enfin les chinois qui ont énormément apporté au code.<br /> zozolebo:<br /> L’autre énorme problème d’Android vient du fractionnement des versions et des surcouches des opérateurs. Comme si le bordel de base d’Android ne suffisait pas.<br /> Techniquement, il y a un os incomplet qui est basé sur du code opensource (AOSP) et du code propriétaire (GMS essentiellement) qu’on appelle android. Et chaque fabriquant l’adapte à son matos et y rajoute ses technologies (Google inclus pour ses pixels).<br /> c’est un modèle qui a servi google a diffuser ses services en minimisant les investissements sur l’os puisqu’il conjointement développé par d’autres.<br /> Ce n’est pas un problème en soit si google ne centralisé pas trop. Mais un constructeur suffisamment puissant peut tout à faire sécuriser son os sans attendre les pachs venant des dernières publications android.<br /> La seule problématique reste la compatibilité applicative que cherchera à casser google si un membre cherchait à sortir de l’alliance ou la menaçait (OpenHarmony est une contre offensive débutante à l’OHA)<br /> Auparavant, Nokia dirigeait symbian sur un mode similaire mais moins centralisée.<br /> l faut comprendre que tout ceci est plus stratégique/politique que réellement technique.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

MediaTek talonne Apple et frappe un grand coup avec son Dimensity 9000
A moins de 160€, la tablette Lenovo Tab P11 est une vraie belle offfre
Le PC portable convertible Lenovo passe sous la barre des 500€ pendant les Soldes !
iMac Pro : vers un M1 Max à 12 cœurs (au lieu de 10) ?
Intel Arc Alchemist : une fuite présumée dévoile les specs complètes
Intel insiste : n'overclockez pas les Alder Lake non-K, même si ça fonctionne
Même pas sorties, le prix des RTX 3050 brûle déjà les doigts
Pour le Steam Deck, Valve soutient activement le développement de Mesa
La chute du Bitcoin peut-elle débloquer les stocks de cartes graphiques ?
Les performances graphiques du Samsung Xclipse 920 RDNA 2 éclipsent l'Adreno 730
Haut de page