Trainé en justice, RIM entend protéger sa marque BBM

Par
Le 26 décembre 2011
 0
008c000004842766-photo-bbm-blackberry-messenger-logo.jpg
Après avoir été trainé en justice par la société Basis International pour la marque marque « BBX », le fabricant canadien Research In Motion souhaite désormais protéger l'abréviation « BBM » faisant référence à son logiciel de messagerie instantanée BlackBerry Messenger.

La plainte émane cette fois du groupe BBM Canada, autrement connu sous le nom Bureau of Broadcast Measurement et spécialisé depuis 1944 dans la mesure d'audience des chaines télévisées et radios du pays. Le plaignant aurait déposé un premier recours au mois d'août et demande cette fois devant la justice à ce que RIM cesse d'utiliser sa marque tout en réclamant des droits de dommages et intérêts.

BBM Canada a notamment fourni des documents témoignant que RIM a précédemment tenté de déposer cette marque et obtenu un refus de la part du bureau de la propriété intellectuelle canadien. Malgré cette tentative, RIM a tout de même décidé de s'approprier la marque. Jim MacLeod, président et PDG de BBM Canada, affirme : « Nous voulons récupérer notre marque. Je trouve cela incroyable qu'il n'y ait eu aucune réflexion avant l'utilisation de ce nom. C'est la même chose pour BBX ».

0226000004842804-photo-bbm-rim.jpg


RIM explique pour sa part que l'abréviation BBM date de l'année dernière et que celle-ci fut naturellement employée par les utilisateurs du service. Le fabricant ajoute que ses activités ne sont pas comparables à celles de BBM Canada et se conforme donc tout à fait dans le cadre de la loi en vigueur dans le pays. « Les deux sociétés sont dans des secteurs d'activité différents et n'ont jamais été en concurrence. Nous estimons que le groupe BBM Canada tente d'obtenir une marque déposée sur l'acronyme « BBM » bien au-delà de l'éventail de services qu'il propose et donc bien au-delà des lois régissant la propriété intellectuelle au Canada  », déclare RIM dans un communiqué. Le constructeur des smartphones BlackBerry demande donc à la cour d'ignorer cette plainte.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top