Le OnePlus 2 peut désormais accueillir CyanogenMod

30 novembre 2015 à 10h18
0
Après les tensions entre l'équipe de Cyanogen et celle de OnePlus, la communauté des développeurs a décidé de rassembler les fans via un nouveau projet publié sur Github.

En 2014, le smartphone OnePlus One s'est avéré particulièrement populaire, non seulement grâce à son prix et ses caractéristiques techniques, mais également parce qu'il tournait directement sur le système Cyanogen OS. Kirk McMaster, PDG de Cyanogen OS est allé jusqu'à affirmer que OnePlus utilisait l'image de Cyanogen OS pour commercialiser ses smartphones.

En outre, Cyanogen avait signé un accord d'exclusivité avec le constructeur MicroMax sur le marché Indien. MicroMax a alors réussi à conserver la nature de ce contrat en faisant interdire la vente de smartphones OnePlus One au sein des frontières du pays.

OnePlus a donc mis au point son propre fork d'Android baptisé OxygenOS, lequel fut livré par défaut sur le OnePlus 2. Mais selon le blog spécialisé Android Authority, la communauté greffée autour de CyanogenMod, l'édition open source de Cyanogen OS, a publié un nouveau répertoire précisément pour les OnePlus 2.

035C000008257850-photo-cyanogenmod.jpg


Cela signifie que les détenteurs d'un OnePlus 2 équipé d'OxygenOS sont désormais en mesure de flasher leur appareil avec CyanogenMod. Deux versions sont proposées : la v.12.2, basée sur Android 5.1.1 Lollipop et la v.13, articulée sur Android 6.0 Marshmallow.

Cette procédure reste toutefois réservée aux utilisateurs avertis. Pour plus de renseignements, rendez-vous sur cette page.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
scroll top