Microsoft : une vague de licenciements pourrait affecter la division Lumia

08 juillet 2015 à 13h13
0
Microsoft pourrait très prochainement annoncer une vague de licenciements affectant les salariés rattachés à sa division mobile.

L'année dernière, lorsque Microsoft digérait le rachat du département mobile de Nokia, la firme de Redmond avait procédé à quelque 18 000 suppressions de postes. La direction du groupe n'aurait toutefois pas fini de restructurer la société et selon le New York Times, une autre vague de licenciements est attendue, laquelle affecterait la division matérielle de l'entreprise, notamment celle qui est chargée de produire les smartphones de la gamme Lumia.

Le mois dernier, dans un email envoyé à ses employés, le PDG Satya Nadella expliquait que la société devrait procéder à « des choix difficiles dans des secteurs qui ne fonctionnent pas ». D'emblée plusieurs rapports spéculaient sur des réductions de postes au sein des équipes chargées de concevoir les tablettes Surface et les smartphones de la gamme Lumia. En effet, malgré les investissements de la société, ces terminaux peinent à s'imposer face à la concurrence.

Microsoft a tout d'abord réduit les coûts sur son moteur de recherche en revendant sa technologie d'imagerie à Uber, qui récupère par la même occasion une centaine d'employés. En outre, c'est désormais AOL, filiale de Verizon, qui gérera la régie publicitaire de Microsoft et accueillera pour sa part 1 200 salariés.

035C000008103772-photo-concept-lumia-940.jpg

Concept Lumia 940 par Jonas Daehnert


Selon plusieurs analystes, Microsoft pourrait également reconnaître ses erreurs avec le rachat de la division mobile de Nokia effectué en septembre 2013 pour 5,4 milliards d'euros en annonçant une perte sèche de ces activités.

Mais alors quel avenir pour Windows Phone ? Il semblerait que l'éditeur de Redmond se rapproche de la stratégie suivie par BlackBerry avec la prise en charge des applications Android. Microsoft a effectivement annoncé qu'avec Windows 10 Mobile, il sera plus facile de porter les projets effectués pour Android et iOS. Reste à savoir si la société continuera de produire ses propres appareils à l'avenir ou si, elle aussi, se rapprochera d'un tiers tel que Foxconn afin de réduire ses coûts.

A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

SilverStone CS01 : de beaux boîtiers pour NAS maison
Chrome  : avec TurboFan, Google améliore les performances JavaScript
Microsoft supprime 7800 emplois et déprécie son activité mobile
Shenmue 3, Bloodstained : les vieilles gloires du jeu vidéo s'approprient Kickstarter
Star Wars possède désormais son application mobile officielle !
Logi : nouvelle marque et nouveau logo pour Logitech
SFR Pimp My Network : personnaliser l'opérateur comme du temps du Nokia 3310
Les ventes d’Apple Watch seraient en forte baisse
Sony n'abandonnera pas les smartphones et la mobilité
Ubisoft annonce un nouveau Rayman, pas forcément celui que vous attendiez
Haut de page