Microsoft : résultats en recul... en attendant Windows 8 ?

Par
Le 19 octobre 2012
 0
Microsoft livre pour le premier trimestre de son exercice fiscal 2013 des résultats financiers en demi-teinte, qui sans surprise pâtissent du ralentissement général du marché des PC. L'éditeur, qui réalise une bonne performance sur le segment IT, place logiquement ses espoirs dans le lancement imminent de Windows 8.

00c8000005370212-photo-logo-microsoft-2012.jpg
Microsoft confirme sans ambages pour le premier trimestre de son exercice fiscal 2013, clos au 30 septembre dernier, sa place de numéro un mondial du logiciel, mais accuse tout de même un ralentissement, logiquement imputable au ralentissement des ventes et des investissements dans l'univers du PC.

Il réalise 16,01 milliard de dollars de chiffre d'affaires sur le trimestre, en baisse de 7,9% sur un an. Ce recul doit cependant être pondéré par le rapport d'environ 1,36 milliard de dollars de recettes liées au dispositif de précommande de Windows 8 ainsi qu'aux ventes déjà enregistrées auprès des OEM. Le bénéfice net s'établit sur la période à 4,47 milliards de dollars, contre 5,74 milliards de dollars un an plus tôt.

La division qui réunit Windows et Windows Live réalise 3,24 milliards de dollars de chiffre d'affaires sur la période, une baisse de 33% sur un an qui doit être ramenée à 9% si l'on intègre les reports liés à Windows 8. Le bilan se révèle nettement plus satisfaisant du côté de l'activité Server & Tools, avec 4,55 milliards de dollars sur le trimestre, une hausse de 8% sur un an due notamment au succès de SQL Server et de System Center 2012.

Principale contributrice au chiffre d'affaires, la division Business, chargée notamment de commercialiser la suite Office, accuse quant à elle un recul de 2% sur un an, avec un chiffre d'affaires de 5,5 milliards de dollars. Microsoft, qui prépare le lancement d'Office 2013, se félicite ici d'avoir enregistré des croissances à deux chiffres sur ses produits serveur à destination de l'entreprise avec Exchange, Lync et Sharepoint.

Du côté des produits grand public, console et terminaux Windows Phone en tête, on fait état d'un chiffre d'affaires stable (-1%), avec 1,7 million de Xbox 360 vendues sur la période (-29% sur un an). En attendant l'arrivée des consoles next-gen, l'attente est ici portée par l'arrivée prochaine de Windows Phone 8, dont le lancement officiel interviendra le 29 octobre prochain. Les services en ligne, qui réunissent le moteur de recherche Bing et les activités publicitaires de Microsoft, progressent quant à eux de 9% sur un an.

« Bien que les revenus entreprise aient continué à progresser et que nous ayons bien géré nos dépenses, le ralentissement de la demande dans l'univers des PC à la veille du lancement de Windows 8 s'est traduit par une baisse de notre bénéfice opérationnel », constate Peter Klein, directeur financier de Microsoft, dans un communiqué.

Bien qu'on puisse opposer à cette précautionneuse formulation le fait que le ralentissement général du marché n'est sans doute pas uniquement le fait des attentes liées à Windows 8, c'est logiquement autour du nouveau venu que Microsoft concentre ses espoirs. « Le lancement de Windows 8 est le début d'une nouvelle ère pour Microsoft », clame ainsi Steve Ballmer, p-dg du groupe. « Les investissement réalisés ces dernières années aboutissent à la création d'un futur fait d'appareils et de services exceptionnels, de fabuleuses opportunités pour nos clients, développeurs et partenaires ». Pour l'ensemble de son année fiscale 2013, l'éditeur maintient un objectif de dépenses opérationnelles compris entre 30,3 et 30,9 milliards de dollars, mais ne livre pas de chiffre d'affaires prévisionnel.

0230000005471495-photo-r-sultats-microsoft-q3-2012.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Microsoft

scroll top