Windows 11 sur un Pentium 4 ? Selon Windows lui-même, ça le fait !

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
19 octobre 2021 à 22h21
17
Windows 11
Le bureau sous Windows 11, pour illustration // © Clubic

Windows 11 n'est pas compatible avec votre processeur Intel Skylake, ou AMD Ryzen de première génération, certes, mais saviez-vous qu'il peut s'installer sur un PC équipé d'un vieux Pentium 4 661 ?

C'est ce qu'un utilisateur a découvert… vidéo YouTube à l'appui, et l'explication est peut-être plus simple qu'on ne le pense. Il faut toutefois rappeler que Windows 11 a fait couler beaucoup d'encre pour sa compatibilité limitée avec les configurations « anciennes » (notez bien les guillemets). Sur le papier, impossible par exemple d'installer l'OS sur un ordinateur équipé d'un processeur lancé avant les Intel Core de 8e génération ou avant les AMD Ryzen de seconde génération.

Windows 11 sur un vieux coucou… c'est bizarrement possible

Depuis, Microsoft a ajouté quelques exceptions à la règle. Certains CPU Intel de 7e génération peuvent par exemple être éligibles, mais surtout lorsqu'ils sont logés dans des machines bien particulières, comme le Surface Studio, rappelle Windows Latest.

Apprendre, dans ces conditions, que Windows 11 peut tourner sur un vieux coucou motorisé par un Intel Pentium 4 661 a donc tout d'une surprise. Lancé en 2006, ce CPU se contente d'un seul cœur cadencé à 3,6 GHz. Et pourtant, il est listé comme étant compatible avec la nouvelle version de l'OS de Microsoft , normalement conçue pour faire la fine bouche. En l'état, seule l'absence de puce TPM 2.0 est signifiée comme étant problématique sur l'utilitaire PC Health Check de Microsoft, chargé de vérifier si votre configuration est éligible à une migration de Windows 10 vers Windows 11.

Une simple affaire de liste incomplète ?

Alors comme est-il possible que le Pentium 4 661 soit « compatible » avec Windows 11 ? Il s'agirait tout simplement d'un problème de liste. Lorsqu'il est lancé, PC Health Check vérifie si votre processeur est sur la liste des puces non supportées. Et en l'occurrence, l'ambiguïté viendrait d'un oubli de Microsoft, qui n'aurait pas encore ajouté le Pentium 4 à ce listing. Windows 11 peut donc officiellement s'installer sur une machine équipée de ce vieux CPU, à condition que l'utilisateur contourne les prérequis liés au TMP 2.0 et au Secure Boost. Mieux, une fois que c'est fait, Windows 11 peut même profiter de ses mises à jour, dont la Build 22000.282.

Notez que cette anomalie risque toutefois d'être corrigée assez vite. Les utilisateurs ayant déjà installé Windows 11 sur une configuration équipée d'un Pentium 4 661 ne devraient toutefois pas être inquiétés. Microsoft a récemment autorisé l'installation de son OS sur des machines non supportées… mais aux risques et périls des utilisateurs.

Windows 11
  • Refonte graphique de l'interface réussie
  • Snap amélioré
  • Groupes d'ancrage efficaces

Pour être tout à fait honnête, Windows 11 nous apparaît comme une bonne évolution de Windows 10. Au-delà de l’aspect très marketing lié à l’effet de surprise (Windows 10 était présenté comme le der des ders, souvenez-vous) et à la refonte essentiellement graphique de l’interface, la mise à jour apporte un peu de clarté et de modernité bienvenues après six années passées auprès d’un OS conçu pour réconcilier Microsoft et son public. On aime également les discrets détails qui le rendent plus fonctionnel comme le snap amélioré et les groupes d’ancrage, ou encore la gestion affinée des bureaux virtuels. Enfin, nous sommes vraiment convaincus par la refonte du Microsoft Store. En acceptant de revenir sur l’exclusivité réservée aux UWP, Microsoft frappe efficacement là où on ne l’attend pas et s’astreint enfin à rattraper son retard sur Apple et Google.

Pour être tout à fait honnête, Windows 11 nous apparaît comme une bonne évolution de Windows 10. Au-delà de l’aspect très marketing lié à l’effet de surprise (Windows 10 était présenté comme le der des ders, souvenez-vous) et à la refonte essentiellement graphique de l’interface, la mise à jour apporte un peu de clarté et de modernité bienvenues après six années passées auprès d’un OS conçu pour réconcilier Microsoft et son public. On aime également les discrets détails qui le rendent plus fonctionnel comme le snap amélioré et les groupes d’ancrage, ou encore la gestion affinée des bureaux virtuels. Enfin, nous sommes vraiment convaincus par la refonte du Microsoft Store. En acceptant de revenir sur l’exclusivité réservée aux UWP, Microsoft frappe efficacement là où on ne l’attend pas et s’astreint enfin à rattraper son retard sur Apple et Google.

Source : WindowsLatest

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
17
14
loracle
Comme quoi, les restrictions imposées, c est juste pour nous emmerder, tous ca pour qlq améliorations esthétique bof, et un snap amélioré, LOL
max6
ben quoi moi j’ai repeins les volets et changé le canapé donc j’ai revu à la hausse les caractéristique des personnes qui ont le droit d’entrer comme microsoft quoi
smartgeek
Un pentium 4 sur une carte mère compatible SecureBoot ?<br /> A cette époque l’UEFI n’existait pas, vous êtes surs de ce que vous relayez ?<br /> Ça ressemble à un hoax.
xylf
Non, windows 11 n’est pas limité aux uefi. Ma carte mère est bios pour un phenom2 et l’installation a fonctionné. Le p4 dans l’article est 64bits. Il n’y a pas de win11 32 bits. Donc avec ces éléments, c’est possible.<br /> Ça aurait pu échoué si win11 demandait des instructions cpu que le p4 n’aurait pas.
raiden
Sinon l’interet de windows 11 ? Je suis sous 10 et a part 2 3 modif je vois toujours pas l’interet
kisskool77
Bah. Win 10 tourne bien sûr des Atom Et j ai encore une tour avec un c2Duo 3ghz de 2007 sous win 10 21H1 qui tourne parfaitement sauf pour les jeux. ((Avec SSD 8go de ram et une GTX 1060)<br /> Ca fait un moment que les CPU ont dépassés les prérequis pour un usage bureautique.
Pernel
Sachant que j’ai aucun souci sur un 2520m et sur un RPi, je ne suis pas étonné qu’on le puisse.
smartgeek
xylf:<br /> Non, windows 11 n’est pas limité aux uefi.<br /> Ça fait partie des prérequis pourtant :<br /> System firmware: UEFI, Secure Boot capable.<br /> Curieux tout de même de savoir si le Pentium 4 arrive à faire fonctionner l’intégralité des fonctionnalités de Windows 11, parce que, comme tu l’as fait remarquer, on est pas à l’abri d’un soft nécessitant une instruction CPU particulière.
xylf
Alors oui certes l’uefi est un prérequis. Mais je commence à réaliser que Microsoft avec sa communication a 4 francs 6 sous n’est pas clair entre prérequis et configuration minimale.<br /> Je crois sincèrement que les deux ne sont pas la même chose. Que le prérequis est devenu une recommandation.<br /> Pour les instructions cpu, en tout cas la base (noyau, outils système) du système n’est pas regardant ou du moins ne nécessite pas d’instruction «&nbsp;dernier cri&nbsp;». Cependant comme tu le précises on n’est pas à l’abris d’un couac sur les outils complémentaire fourni dans l’os qui eux seront incapable de s’exécuter.
xylf
Actuellement l’intérêt premier est surtout cosmétique et ergonomique. Apres de mon point de vue win11 souffre déjà de ce que win10 souffre également. C’est un OS non fini. Perso j’aime pas du tout.<br /> Microsoft l’a voulu jouer rolling release, mais on est surtout sur du work in progress publié.
mamide
On passe de l’extrême à l’extrême … un CPU de 15 ans c’est exagéré quand même !
canada411
Ça dépend, y’a 15 ans il y avait des core 2 extrême, pas mal sur que Windows 11 tourne là dessus
DemondHill
C’est pas tous les pentiums 4 qu’ils peuvent etre utiliser, seulement les derniers models<br /> frabricquer Dans les series 500 et plus.<br /> J’ai eu un exêrience avec windos 8 il manquait une instruction dans le cpu.<br /> Pentium 4 model 540 pas bon pour windows 8<br /> Pentium 4 model 540j bon pour windows 8<br /> Sa fait loin. C’est un exemple.
JohanPirlouit
Pour le Pentium 4 540 «&nbsp;J&nbsp;», il supporte la fonctionnalité «&nbsp;Execute Disable bit&nbsp;» là où le 540 «&nbsp;tout court&nbsp;» ne l’a pas.
Jacques_Tremblay
j’ai installé Win 11 sur plusieurs machine non ‹&nbsp;‹&nbsp;compatible&nbsp;›&nbsp;› comprenant un i7-4770 sur ASUS un i7-860 sur ASUS sur deux ‹&nbsp;‹&nbsp;core 2&nbsp;›&nbsp;› duo Quad ''Q6600 (un Lénovo et un Dell. Et ca fonctionne tres bien suffit de ‹&nbsp;‹&nbsp;By Passer&nbsp;›&nbsp;› la période de vérif de compatibilité de l’installation de Win 11. (Pas eu encore de plantage et c’est installé depuis le milieu de l’été…)
JohanPirlouit
Actuellement, il y a encore peu d’applis qui requièrent impérativement des jeux d’instructions comme SSE4.x ou AVX-quelque-chose… Mais ça commence à venir, par exemple du côté de chez Adobe qui a introduit ce prérequis sur certaines applis «&nbsp;2021&nbsp;» (notamment Photoshop 2021) et l’élargit de plus en plus à sa gamme. Chez Autodesk aussi ça a commencé, avec 3DS Max 2019…<br /> Chez MS, ils font mention de ceci pour le CPU :<br /> Windows 10 : Supports PAE, NX and SSE2 (32 ou 64 bits).<br /> Windows 11 : Supports PAE, NX and SSE4.1 (64 bits uniquement).<br /> Source : les documents PDFs téléchargeables ici, rubriques «&nbsp;3.x Processor&nbsp;» &gt; Conditions matérielles minimales requises | Microsoft Docs<br /> La première itération de SSE4 («&nbsp;4.1&nbsp;») a été implémentée seulement chez Intel sur les derniers Core 2 gravés en 45 nm. Pour la prise en charge du jeu SS4 complet (4.1 + 4.2), ça démarre avec la série Core «&nbsp;i&nbsp;» («&nbsp;Nehalem&nbsp;») et dérivés chez Intel et la famille «&nbsp;Bulldozer&nbsp;» et dérivés chez AMD.<br /> Mais vu que certains ont réussi à installer Win 11 sur des CPUs n’ayant PAS de SSE4.x, ce serait effectivement intéressant de trouver quelles portions de l’OS et/ou du Store requièrent réellement SSE4.1.<br /> Du coup, on trouve des processeurs anciens (à partir de mi-2005), en 64 bits et limités au jeu d’instruction SSE3 (certains Pentium 4, certains Athlon64 et X2, les Core 2, les Phenom I et II et autres Athlon II) qui pourront peut-être exécuter Win 11, avec le script d’installation qui va bien.<br /> Pour l’usage des jeux AVX-quelque-chose, j’ignore combien d’applis en réclament l’usage sinon rien… Mais, pour le moment, Windows ne le demande pas.
Polygos
…je dirais même plus, … qu’on le pouviasse…
Pernel
ok
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Des processeurs Renoir-X et Vermeer-S arriveraient en début d'année chez AMD
Raptor Lake : un CPU Intel 24 cœurs / 32 threads fuite via un benchmark
Le marché de la carte graphique représente 13,7 milliards de dollars au troisième trimestre
Intel finalisera son accord sur le 3 nm avec TSMC ce mois-ci
AMD et NVIDIA annoncent les dates de leurs conférences du CES 2022
Intel avait hésité à installer sa nouvelle usine européenne en France… ce sera finalement en Allemagne
Snapdragon 8cx Gen 3 et 7c+ Gen 3 : Qualcomm met le paquet sur les PC Windows et Chromebook
NVIDIA travaillerait sur une RTX 3050 8 Go, pour répondre à Intel ARC
Seagate présente deux disques durs de 20 To au prix logiquement rédhibitoire
AMD : les Radeon RX 6500 XT lancées en janvier, les RX 6400 en mars
Haut de page