Huawei demande à l'administration de Biden d'annuler son embargo

10 février 2021 à 16h16
10

Maintenant que l'administration de Joe Biden est installé aux États-Unis, le constructeur Huawei entend faire annuler l'embargo mis en place par le gouvernement Trump, l'empêchant de mener à bien ses activités commerciales sur le territoire américain.

Accusée d'espionnage industriel et de menace pour la sécurité des Etats-Unis le géant des télécommunications Huawei a été placé sur la liste noire du département du commerce américain en 2019. Aujourd'hui l'entreprise veut faire annuler cette décision.

Trump / Biden : même combat

En démentant les accusations proférées sous le mandat de Donald Trump, Huawei explique que cette décision affecte largement ses activités liées au secteur de la télécommunication. Et pour cause, si la société est particulièrement en avance sur le domaine de la 5G, les entreprises américaines ne peuvent toujours pas déployer de réseaux sans fil avec des équipements Huawei.

Officiellement l'entreprise est accusée de masquer des backdoors au sein de ses routeurs afin de collecter des informations pour le compte du gouvernement chinois. Selon The Verge, Huawei a demandé la FCC, l'autorité de régulation des télécom, d'annuler l'interdiction d'utiliser des fonds fédéraux pour du matériel de la société chinoise. Mais la FCC avait déjà renforcé sa position en demandant aux entreprises américaines détenant des équipements fournis par Huawei de changer leurs appareils.

L'administration de Biden, elle, a déjà fait savoir qu'elle ne reviendrait pas sur les termes de cette décision.

Source : The Verge

Modifié le 10/02/2021 à 16h17
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
10
10
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Sir Clive Sinclair, créateur du ZX Spectrum et pionner de l'ordinateur personnel est décédé
La Chine s'en prend à nouveau à ses géants de la tech en voulant découper Alipay (Ant Group)
L'application Yuka, à nouveau condamnée à cause de sa lutte contre les nitrites dans la charcuterie, ne s'avoue pas vaincue
2021, une année record pour les start-up françaises
Le site Gearbest est down, les clients dans l’incertitude totale
Grande-Bretagne : les nouvelles constructions bientôt obligées de disposer de chargeurs pour véhicules électriques ?
Corée du Sud : Google condamné à payer 177 millions pour avoir limité le développement de forks Android
Kape technologies, maison mère de CyberGhost VPN, se paie ExpressVPN pour près d'un milliard de dollars
Une nouvelle start-up du NewSpace en vue ? Steve Wozniak tease l'arrivée prochaine de l'entreprise Privateer
Epic vs Apple : sans surprise, l'éditeur de jeu fait appel de la décision de justice
Haut de page