Huawei : les Mate 40 dévoilés le 22 octobre prochain seront les derniers équipés de SoC Kirin

12 octobre 2020 à 15h20
11

Le constructeur chinois Huawei dévoilera les smartphones de la gamme Mate 40 le 22 octobre. Il s'agirait des derniers terminaux embarquant une puce Kirin.

Les Huawei Mate 40 et Mate 40 Pro prendront la relève des Huawei Mate 30 et Mate 30 Pro. Sur Twitter, Huawei confirme une annonce prochaine et, à en juger par l'illustration, c'est à nouveau sur la photographie que se distingueraient ces deux terminaux.

Les caractéristiques techniques

Selon de précédents rapports, le Huawei Mate 40 Pro disposerait d'un écran de 6,7 pouces, soit un peu plus grand que le Mate 30 Pro (6,53 pouces). L'appareil serait également un peu plus épais que son prédécesseur avec un châssis de 9 mm et 10 mm en prenant en compte la protubérance du module photo. Présenté sous la forme d'un disque, ce dernier accueillerait au passage un capteur telephoto. Selon Android Authority, ce modèle disposerait d'un capteur free form. En comparaison à une optique standard, le capteur free form permettrait une meilleure gestion de la lumière tout en offrant un champ de vision plus large.

Le Huawei Mate 40 serait pour sa part moins imposant avec une dalle de 6,5 pouces. Il serait alors plus petit que le Mate 30 et son écran de 6,62 pouces. Il disposerait en outre d'une batterie de 4 000 mAh.

La dernière puce Kirin

Au mois d'août, le P.-D.G. de Huawei Richard Yu expliquait que 2020 marquerait la dernière génération des puces Kirin haut de gamme. La principale raison est bien entendu l'embargo imposé par l'administration américaine. Ces nouvelles règles commerciales empêchent les sociétés américaines de travailler avec le constructeur Huawei, accusé d'espionnage pour le compte du gouvernement chinois.

Suite à cette annonce, le fabricant de semi-conducteurs TSMC a stoppé toute commande émanant de Huawei au mois de mai. Gravée en 5 nm, cette prochaine puce prendrait donc la relève du Kirin 990. Elle serait composée de cœurs ARM Cortex-A77.

Une autre conséquence de l'embargo américain est l'impossibilité pour Huawei de travailler avec Google. Cela signifie que si ces deux prochains smartphones accueilleront le système Android, nous n'y retrouverons pas le Play Store ni les services de Google.

Sources : The Verge, Twitter

11
10
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Abus de position dominante : la justice américaine ouvre une procédure contre Google
Control Ultimate Edition nécessite une connexion internet pour son installation sur Xbox
PAC-MAN est de retour pour ses 40 ans, avec 64 joueurs en simultané et en exclu Stadia
Salto : interface, contenus, fonctionnalités... promesses tenues ? Nos premières impressions en vidéo !
Coinbase publie son premier rapport sur la transparence
Forfait mobile : tout savoir des offres sur les forfaits 4G sans engagement
Halo The Master Chief Collection : un patch Xbox Series X | S dès novembre
Porsche fait évoluer la gamme Panamera, la Turbo S E-Hybrid frôle les 700 chevaux
Un forfait 4G avec 100 Go à moins de 10€, c'est possible !
Le lancement d’Ethereum 2.0 pourrait avoir lieu dans les 6 à 8 prochaines semaines
scroll top