Google : l'Europe va ouvrir une enquête sur sa très lucrative activité de publicité en ligne

Alexandre Schmid
Publié le 19 juin 2021 à 08h58
Google Clubic

Google est le leader mondial de la publicité en ligne, mais le géant de la tech est dans le viseur de l'UE, qui devrait rapidement lancer une enquête sur ses pratiques.

Et voici de nouveaux démêlés avec la justice européenne qui arrivent pour Google. Une enquête devrait être ouverte avant la fin de l'année par les autorités de l'UE afin d'investiguer les activités publicitaires gérées par sa maison-mère Alphabet, rapporte Reuters, qui cite des sources informées.

Une première enquête (et une amende) en France

« L'enquête de l'Union Européenne se concentrerait sur la position de Google vis-à-vis des annonceurs, des éditeurs, des intermédiaires et des concurrents », apprend-on.

Le dossier a d'abord été initié par l’Autorité de la concurrence française, qui après enquête, estimait que Google avait abusé de sa position dominante pour instaurer un double favoritisme dans les systèmes d’enchères. Google s'est vu infliger une amende de 220 millions d'euros en France et a dû promettre de modifier ses pratiques.

Suite à cette décision, c'est au tour de l'UE de s'intéresser de près aux pratiques de Google en ce qui concerne ses activités publicitaires. L'enquête a pour objectif d'approfondir les conclusions déjà tirées par la France.

Google : des revenus monstrueux grâce à la pub en ligne

Google est le numéro 1 de la publicité en ligne. Il a généré 147 milliards de dollars de cette activité sur la seule année 2020. Autant dire que l'amende de 220 millions d'euros infligée par la France ne pèse pas bien lourd. Mais l'Europe pourrait frapper plus fort avec une sanction historique atteignant plusieurs milliards d'euros.

Pour rappel, Google a déjà été condamné à de nombreuses reprises par l'UE ou par des pays européens ces dernières années (abus de position dominante sur Google Shopping, sur les comparateurs d'hôtels, sur les services par défaut sur Android, sur la publicité en ligne, déjà…) et d'autres procédures judiciaires sont en cours.

Source : Reuters

Alexandre Schmid
Par Alexandre Schmid

Gamer et tech enthusiast, j’ai fait de mes passions mon métier. Diplômé d’un Master en RNG sur Hearthstone. Rigole aux blagues d’Alexa.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (9)
calude_vincent

J’ai toujours l’impression que l’Europe attend une autorisation des US. C’est vraiment énervant de voir toute cette union qui n’a presque aucune légitimité . Ils savent très bien de quoi Google est fait, ils savent très bien toutes les combines. Mais ils ont peur de l’oncle Sam. Du coup nous payons les pots cassés.

HAL1

Une excellente nouvelle. S’il s’avère que Google n’a pas cherché à abuser de sa position dominante, alors ça me semble tout à fait normal qu’ils puissent générer 147 milliards de dollars sur son activité publicitaire en une seule année. Mais un montant pareil fait forcément lever un sourcil, et c’est une très bonne chose que l’Europe s’assure qu’il n’y a pas de distorsion de la concurrence.

twopheek

Je pense que le projet de taxe mondiale unifiée est le seul moyen de freiner les GAFA dans leurs pratiques d’évasion fiscale. Les amendes, mêmes à plusieurs milliards, ne vont pas changer la donne.

bmustang

même à 10% du ca, pour google c’est des centimes, autant dire inefficace pour stopper ce mastodonte.

Mr-Ragga

Bonnes nouvelles car sur Youpub c’est affolant je bloque comme je peux mais sur mobile impossible

kast_or

Youtube vanced

mamide

Tout le monde sait qu’une entreprise qui propose des services gratuits gagne de l’argent autrement c’est à dire « publicité, vie privée … »

Angelus33075

Moi je me rappel très bien les articles de journaux qui relataient l’apparition d’entreprise comme Google, à l’époque on se gaussait en se questionnant sur le modèle économique de telles entreprises et beaucoup leur prédisait un échec à plus ou moins court terme. Bien des années plus tard Google est devenue un mastodonte qui génère en une année près de la moitié du budget de l’État Français en Chiffre d’Affaire. Pas étonnant dès lors que les pays lorgne sur ce butin et cherche par tous les moyens d’en récupérer une partie en arguant une distorsion de concurrence alors que dans les fait, Google n’as tout simplement pas de concurrence crédible.

Krypton_80

Impossible? Tu n’as jamais entendu parler de YouTube Premium?

En plus les artistes payés par YouTube te diront merci ! :slightly_smiling_face:

Estime-toi heureux qu’ils ne bloquent pas l’accès des vidéos à ceux qui utilisent un bloqueur de publicité, car c’est facilement détectable par un site.

Enfin, un beau jour ils pourraient bien changer d’avis et appliquer la loi du talion: « Vous bloquez, nous bloquons ». Elle ferait quoi l’UE, une enquête? :thinking: