Google Meet : les appels bientôt limités à 60 minutes en version gratuite

30 septembre 2020 à 13h36
3
Google Meet © Google Meet

L'application d'appel vidéo Google Meet imposera prochainement certaines limites pour vos visioconférences .

Mise à jour du 30 septembre 2020 à 13h11


Dans le cadre de la pandémie, plusieurs pays sont entrés en confinement. Pour mieux accompagner cette situation exceptionnelle, Google expliquait au printemps dernier que le service Meet, initialement destiné aux entreprises, proposerait des appels vidéo illimités pour les détenteurs d'un compte Google gratuit jusqu'au 30 septembre. Initialement ces appels devaient être plafonnés à 60 minutes par la suite.

Toutefois dans un nouveau billet de blog , Samir Pradhan, chef produit de Google Meet, explique que la société a décidé de repousser cette date butoir. En effet, le monde doit désormais faire face à la seconde vague de cette pandémie et Google Meet, tout comme Microsoft Teams, Slack ou Skype, s'avère être un service particulièrement utilisé.

Nouvelle échéance au 31 mars 2021

Google annonce 6 mois de sursis pour les appels vidéo illimités avec les comptes Google gratuits. Samir Pradhan ajoute que dans les faits la limite d'un appel est précisément de 24 heures.

Le virus étant toujours très largement déployé à travers le globe, les déplacements sont encore restreints. Cette extension permettra notamment de mieux faire face aux distances familiales durant les fêtes de fin d'année. Google ajoute qu'il s'agit aussi d'accompagner certaines pratiques qui se développent tels que les mariages en visioconférence ou la diffusion de concerts en streaming.

À la fin du mois d'avril, Google annonçait la mise à disposition pour tout le monde de son service Google Meet. Initialement réservé aux détenteurs d'un compte payant Google Suite, Meet propose de réaliser des visioconférences avec un large nombre de participants. L'application se destine principalement aux petites et moyennes entreprises.

Or, dans le cadre du confinement liée à la crise sanitaire, et à l'essor du télétravail, Google décidait de rendre son service accessible à tous les utilisateurs. L'occasion pour le géant de mieux se positionner face à la concurrence de Slack ou de Microsoft Teams en faisant découvrir son service à de potentiels futurs clients de GSuite.

Un service bientôt limité

Mais business is business ! Dans un billet de blog, Google précisait d'ailleurs qu'en version gratuite, les appels avec Google Meet étaient plafonnés à 60 minutes. La société précisait : « toutefois nous n'imposerons pas cette limite avant le 30 septembre ».

Si cette date butoir est respectée, Meet sera donc bridé mardi prochain pour la plupart des utilisateurs de Google. On note que cela coïncide avec le jour de la conférence de rentrée de l'entreprise qui devrait officiellement dévoiler de nouveaux produits pour ses gammes Pixels, Chromecast et Nest.

Google et sa flopée d'applications

Une chose est sûre : Google n'a jamais réellement su trouver une stratégie dans le domaine de la messagerie. La firme de Mountain View multiplie les projets. Difficile de s'y retrouver !

Au début, il y avait Google Talk, un service simple, efficace basé sur le protocole open source XMPP. Et soudain, les choses ont changé. Hangouts a fait son apparition pour apporter des fonctionnalités impossibles à implémenter avec XMPP. Puis Google Allo est arrivé pour se positionner face à WhatsApp et en intégrant Google Assistant. En parallèle, Google Duo avait pour objectif de proposer une alternative à Facetime. C'est sans compter Google Voice, qui permet d'effectuer des appels vers des lignes fixes ou mobiles.

Sur Android Google dispose également de Messages, lequel a pris la relève à Google Allo. Finalement, il y a donc Google Meet qui cible les entreprises et n'exclut pas totalement les utilisateurs gratuits.

Source : Google

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
jardinero
Quand ça change trop souvent on voit avec la concurrence le temps que ça se décide
orionb1
pour avoir testé Zoom, Meet, Webex, Skype for Business et Teams<br /> chez moi, donc réseau d’entreprise avec VPN avec uniquement SfB hors VPN et seulement partiellement car le service ICT n’est pas capable de le faire correctement, et bien, c’est MS Teams qui fonctionne le mieux, vraiment. Je n’aurais jamais cru dire ça alors que de base je trouve cette appli vraiment lourdingue.
Pronimo
Faut bien payer les serveurs ou le cloud ou tout ce qui permet la magie d’opérer.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Diablo IV : l'arbre de compétences se dévoile sous la forme… d'un arbre
Nokia dévoile (accidentellement ?) son planning de mises à jour vers Android 11
SilverStone lance une alimentation de 1 650W prévue pour la GeForce RTX 3090
Call of Duty Warzone : 20 000 joueurs bannis cette semaine
TikTok et la Ligue de football professionnel s'associent autour de la Ligue 1
Windows 10 : vers un nouveau gestionnaire des ressources rattaché à la Xbox Game Bar
USA : 90% des voitures devront être électriques d'ici 2050 pour atteindre les objectifs climatiques
ROCCAT Burst Pro : une souris symétrique, ultra-légère, avec switches optiques
Torchlight III date sa sortie pour octobre et arrivera sur Switch plus tard
Xbox Series X | S : un badge 60 fps+ sur le Microsoft Store pour les jeux compatibles
Haut de page