L’iPhone 12 mini se vendrait assez mal, d'après une première analyse du marché

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
06 janvier 2021 à 14h11
31
© Pierre Crochart pour Clubic

L’iPhone 12 mini restera-t-il un coup d’essai pour Apple ? Il est encore trop tôt pour le dire. Mais une chose est sûre : les ventes de ce petit iPhone ne seraient pas au beau fixe. De quoi pousser Apple à s’interroger sur la pérennité de ce nouveau produit.

Séduisant en diable avec son petit format, l’iPhone 12 mini ne serait pas accueilli de façon enthousiaste sur le marché. En effet, d’après le cabinet d’analyse CIRP, les ventes de l’iPhone 12 mini ne compteraient que pour 6 % du total des ventes du nouveau catalogue Apple.

L’iPhone 12 mini pédale dans la semoule

Le line-up de smartphones d’Apple est-il devenu trop compliqué ? C’est une piste que dessine en tout cas CIRP pour accompagner son graphique.

D’après les données du cabinet, les différents iPhone 12 ont représenté 76 % des ventes d’iPhone en octobre et novembre aux États-Unis. L’iPhone 12 (classique) se taille la plus grosse part du gâteau avec 27 % du total. Il est suivi de près par les iPhone 12 Pro et iPhone 12 Pro Max, lesquels distancent méchamment ce pauvre iPhone 12 mini qui n’obtient que 6 % des parts.

© CIRP

« Les nouveaux modèles d’iPhone 12 ont bénéficié d’un bon démarrage, mais de résultats nuancés en cela que l’iPhone 12 mini semble comme perdu parmi les autres modèles » analyse Josh Lowitz, co-fondateur du cabinet CIRP. « Apple n’a pas seulement lancé le plus gros line-up de smartphones de son histoire, il l’a aussi scindé en deux paires de modèles [les iPhone 12 et iPhone 12 Pro sont sortis un mois avant les iPhone 12 Pro Max et iPhone 12 mini, NDLR], donc la comparaison avec les années précédentes est délicate. » 

L’analyste émet aussi l’hypothèse que le lancement encore frais de l’iPhone SE (2020) a causé du tort à l’iPhone 12 mini. Si leur fiche technique diffère de façon assez conséquente, il faut concéder à l’iPhone SE l’avantage du prix et d’un format sans doute moins radical que l’iPhone 12 mini et son écran riquiqui de 5,4 pouces.

La gamme mini a-t-elle de l’avenir ?

À la lumière de ces données, l’avenir de la nouvelle gamme « mini » d’iPhone pourrait être compromis. Au point que certains prophétisent déjà que ce coup d’essai ne sera pas reconduit l’an prochain.

Restons prudents sur de telles prédictions au doigt mouillé. Avant d’annuler purement et simplement ce nouveau produit, Apple pourrait plus probablement réajuster ses prévisions et produire moins de modèles « mini » pour pallier un éventuel nouveau désaveu sur le marché.

Dans notre test complet de l’iPhone 12 mini, nous mettions en avant l’excellente prise en main du téléphone, ainsi que la promesse tenue de ne pas faire de concessions sur la partie technique. Il s’agit vraiment d’un iPhone 12 en plus petit (et 100 € moins cher). Reste que les différents retours peu enthousiastes sur l’autonomie du produit auront peut-être eu raison de l’intérêt que pouvait lui porter le public.

Source : Macrumors

Modifié le 06/01/2021 à 14h41
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
31
22
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

CES 2021 : notre récap' des meilleures tendances et annonces laptop
Soldes d'hiver : dates, bons plans et promotions, tout savoir de l'édition 2021
GameStop retrouve des couleurs, comme jamais depuis 5 ans !
L'énergie nucléaire est l'avenir de l'exploration spatiale, d'après Rolls-Royce et l’Agence spatiale du Royaume-Uni
Apple va produire le biopic sur Napoléon de Ridley Scott
Rétrospective : le grand bilan spatial de 2020
Fraichement annoncé, le Samsung Galaxy S21 est déjà en précommande
Bill Gates devient le plus grand exploitant agricole privé des États-Unis
Rechargez rapidement votre smartphone avec cette batterie externe Belkin à moins de 25€
RED by SFR : le forfait BIG RED 200 Go à prix choc se termine ce soir à minuit !
Haut de page