Apple s'offre Siri, un assistant de recherche vocale

Alexandre Laurent
29 avril 2010 à 08h40
0
Apple vient de procéder à l'acquisition de la start-up californienne Siri, qui édite un assistant personnel pour téléphone mobile fonctionnant sur le mode de la recherche vocale. Son produit est proposé sous la forme d'une application iPhone gratuite, uniquement disponible aux Etats-Unis pour l'instant.

Le « Siri Assistant » propose à l'utilisateur d'entrer, en les prononçant, ses requêtes au sein d'une interface unique. A partir de là, l'application exploite les éventuelles données de localisation disponible (GPS), puis passe par les interfaces de programmation de services partenaires (API) pour chercher l'information demandée.

« Trouve moi un restaurant pour deux dans le quartier », « quels films joue-t-on au cinéma ce soir », « quel est le meilleur chemin pour rejoindre le métro » : voilà le type de requête qu'est susceptible de traiter Siri qui, aux Etats-Unis, fonctionne en interaction avec des services comme Citysearch (guide des bonnes adresses) ou OpenTable (annuaire et réservation en ligne de restaurants).

03151308-photo-siri-iphone.jpg

Une fois sa requête interprétée, l'utilisateur accède au sein du logiciel à une proposition de réponse qui tient compte de l'heure où de sa position géographique, l'objectif étant pour Siri qu'il ne soit plus qu'à un clic de l'action qu'il désire accomplir.

Le montant de la transaction n'a pas été confirmé. Il porterait toutefois sur une somme comprise entre 100 et 200 millions de dollars, d'après certains analystes. En février dernier, Siri avait levé 24 millions de dollars pour financer son développement.

Assez proche de ce que propose déjà Google aux Etats-Unis - via, notamment, son application iPhone - le service Siri pourrait donc un jour être intégré à l'iPhone, au sein duquel il viendrait enrichir le module de contrôle vocal. Un bon moyen de court-circuiter les moteurs de recherche traditionnels, tout en générant de nouveaux revenus ? Siri, dont l'usage est gratuit, compte en effet se rémunérer par le biais d'une commission sur toutes les transactions payantes effectuées par son intermédiaire.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
En pleine pandémie de COVID-19, Trump menace de ne plus financer l'OMS
PS5 : Sony dévoile la manette DualSense
Yamaha présente trois amplificateurs rétro et des enceintes pour les audiophiles
Disney+ : pas de 4K ni d'Ultra-HD au lancement pour le concurrent de Netflix
Un vaste trou s'est formé dans la couche d'ozone au-dessus de l'Arctique
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
Les conseils de Hyundai pour maximiser la batterie de son véhicule électrique
COVID-19 : Lamborghini aussi se met à produire du matériel médical
scroll top