Interview : Amazon, nouvel acteur incontournable sur Android ?

Disponible en France depuis 14 mois, l'App Shop d'Amazon se positionne face à Google Play et entend devenir la principale plateforme de téléchargements d'applications Android. Lors du salon AppDays, qui se déroule à Paris, nous avons rencontré Eric Bergaglia, responsable de l'App Shop en France.

00C8000005952268-photo-amazon-app-store-logo.jpg
Clubic : Comment convainc-t-on les consommateurs à préférer l'App Shop plutôt que Google Play ?

Eric Bergaglia : L'idée était de reprendre la même expérience que les internautes connaissent sur nos autres produits afin de l'appliquer aux applications et aux jeux. Il y a des recommandations, des mises en avant, des opérations promotionnelles comme l'« Appli Offerte du Jour » et les services d'Amazon comme la facilité de paiement et le compte utilisateur unique. Nous avons une expérience différenciante.

Quelles sont les applications populaires au sein de l'App Shop ?

E.B : Ce sont les jeux comme Candy Crush, Moi Moche et Méchant, les Lapins Crétins, Minecraft. Nous avons aussi des applications de type "famille", d'éducation, d'enseignement, de quiz.

Y a t-il un profil type d'utilisateur pour l'App Shop ?

E.B : Notre kiosque Android est pour les smartphones et tablettes ainsi que pour le Kindle Fire. Ceux qui disposent d'une tablette Kindle Fire sont bien plus engagés avec la marque Amazon et ce sont notamment ceux qui consommeront les applications familiales.

Sur la partie smartphone nous sommes plus proches de ce que l'on peut observer chez la concurrence.

Comment faire en sorte que l'App Shop soit installé sur un maximum de smartphones Android ?

E.B : Chez Amazon France, nous avons 15 millions de visiteurs uniques par mois. Nous avons donc un beau terrain de jeux pour leur présenter l'App Shop. Il y a par exemple des clients qui achètent des accessoires pour leurs smartphones Android sur Amazon. Nous savons donc leur parler en conséquence.

Aujourd'hui il manque quelques applications populaires au sein de l'App Shop. Comment convaincre les développeurs d'y venir ?

E.B : Nous investissons en terme de ressources humaines. J'ai une équipe de trois personnes chargées d'acquisition et qui travaillent avec les développeurs afin de mettre en place des relations sur le long terme. Nous avons plusieurs catégories et chacune d'entre elles dispose de son spécialiste. Ils savent quelles applications doivent venir s'ajouter à l'App Shop et la manière d'approcher le développeur.

Les développeurs apprécient la disponibilité de nos équipes. Nous pouvons mettre en valeur une application sur Amazon France mais aussi sur toutes les éditions européennes par exemple. Nous pouvons faire de très bonne recommandations aux consommateurs en fonction de leurs achats précédents comme un livre ou un film.

Est-ce qu'à l'instar de Microsoft vous êtes prêts à payer les développeurs ?

E.B : Non. Notre incentive ce sont vraiment nos relations privilégiées à long terme et la visibilité que nous pouvons leur offrir avec en plus la monétisation. Nous avons des équipes dédiées dans chaque pays.

Quels sont les spécifiés du marché français ?

E.B : Les applications de divertissements dominent en France tandis qu'en Allemagne ce sont les applications de navigation, de type TomTom ou Navigon, qui sont très populaires.

Et donc... un smartphone Amazon ?

E.B : Ce sont des rumeurs qui tournent mais cela reste des rumeurs. Pour l'instant nous avons une nouvelle tablette (NDLR : le Kindle Fire HDX) qui sort et nous souhaitons déjà se focaliser sur son développement avec des partenariats commerciaux. Nous avons un produit qui tient vraiment bien la route et nous voulons d'abord l'assoir.

Je vous remercie.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Test du Moustache Friday 27 FS Speed : un speedbike efficace, mais aussi des contraintes
Punch-Out sur NES : le jeu de boxe de votre enfance... Avec ou sans Mike Tyson ?
Forfait mobile : la Série Free Mobile 70 Go à moins de 10€
Photophone : notre comparatif des meilleurs smartphones taillés pour la photo
Comparatif des meilleurs smartphones photo (2021)
Facebook confond Bitche et
Une loi à New York force des FAI à proposer un abonnement à moins de 15$ aux familles à faibles revenus
Amazon annule son MMO sur Le Seigneur des Anneaux
Comparatif des meilleures chaises de bureau ergonomiques (2021)
Test Sony Bravia XR-55A90J : le téléviseur OLED qui en met plein la vue
Haut de page