Amazon va encore réduire les plastiques dans ses emballages, voici comment

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
03 juillet 2022 à 17h00
33
amazon_colis_bp1600

Il y a des petits gestes qui peuvent faire beaucoup en matière d'écologie, ou plutôt de gaspillage de ressources, surtout lorsque l'on s'appelle Amazon.

Dans le cadre de « The Climate Pledge », l'engagement d'Amazon à atteindre zéro émission nette de CO2 d'ici 2040, le géant du e-commerce tente de montrer patte blanche en poursuivant ses efforts : ce sont les emballages qui sont visés cette fois-ci, notamment les protections qu'ils contiennent.

Une décision à faible impact, toujours bonne à prendre

Inutile de le rappeler, Amazon est le leader mondial du e-commerce, et cette domination se retrouve dans l'hexagone. Forcément, même de petits gestes peuvent avoir de l'impact pour une multinationale qui expédie pas moins de 10 000 colis à la minute à l'international.

Amazon a ainsi annoncé la suppression (progressive) des coussins d'air en plastique dans ses emballages. Ces éléments sont en effet utilisés pour protéger les produits à livrer. Le réseau logistique d'Amazon aura désormais recours à des papiers d'emballage faciles à recycler pour caler les produits et utilisera des enveloppes en carton plutôt que des pochettes en plastique.

L'entreprise explique par ailleurs dans son communiqué que ces papiers d'emballage proviennent de matériaux 100 % recyclés et sont également 100 % recyclables. Les produits des vendeurs partenaires affiliés au programme « Expédié par Amazon » sont également concernés par cette nouvelle politique.

Du papier oui, mais pas pour tout le monde

Amazon multiplie les arguments pour recolorer son image en vert. L'entreprise explique notamment avoir réduit de plus de 36 % le poids moyen des emballages par colis expédié depuis 2015, en éliminant plus d'un million de tonnes de matériaux d'emballage.

Le commerçant en ligne explique toutefois que ses clients européens risquent encore de recevoir des colis contenant du plastique à usage unique. Plusieurs raisons sont évoquées, par exemple lorsque le contenu est susceptible de se renverser. L'éternel papier bulle continuera également à être utilisé pour certains produits fragiles et Amazon peut « imposer » l'ajout d'un emballage plastique supplémentaire selon les conditions météorologiques. Sont aussi cités les produits des vendeurs partenaires, stockés dans les entrepôts d'Amazon, qui sont déjà conditionnés dans des sachets en plastique adaptés. Enfin, certains vendeurs partenaires expédient eux-mêmes les produits, ce qui explique qu'Amazon ne maîtrise pas toute la chaîne d'emballage.

Bref, de la vente à l'achat de produits superflus en passant par la réception, l'entreposage et l'expédition de millions de colis, les chaînes logistiques du géant sont encore loin d'être vertes et de sacrés efforts devront être fournis pour faire du « Climate Pledge » un engagement vertueux pour la planète.

Source : Communiqué de presse

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
33
24
TAURUS31
Vous pensez sérieusement que c’est pour l’écologie? C’est surtout pour réduire les coûts et augmenter ses marges.<br /> Les seules fois où ces société font de vrais gestes envers la planète, c’est quand ça leur est imposée par la loi.
Pronimo
Vous savez qu’il suffit juste parfois d’emballer avec du papier autours du carton d’origine au lieu de nous ramener un gros carton qui contiens le petit carton ¯_(ツ)_/¯ Apres si y’a des robots qui font le taf et que la logistique n’est pas prévue pour ca…
Daeneroc
Donc c’est win-win ?
gaadek
Quelque que soit la finalité, si ça permet de rendre ce monde moins pire, alors je dis « GO ». Qu’il y ait réduction des coûts (ou pas), augmentation de marge (ou pas), si c’est vertueux, je ne vois pas en quoi ça serait gênant. Y’a que les pauvres qui ont le droit de raquer pour l’environnement?
strigensky
TAURUS31<br /> le mieux est de tout robotisé comme cela il n’y a plus besoin de personnes polluante qui viennent travaillées, toutes personnes sur terre pollue.
dredd
Il font de plus en plus d’efforts pour éviter les emballages superflus. Aussi bien carton (qui leur coûte UNE BLINDE, rien à voir avec la planète) et le plastique quand c’est possible. C’est très bien mais j’espère qu’on ne va pas avoir des mauvais côtés comme de la marchandise mal ou pas emballée et qui incite au vol etc.<br /> Vendredi, on m’a livré un t-shirt commandé en début de semaine. Ben c’était bêtement le T-Shirt dans son plastique original avec l’étiquette Amazon dessus.<br /> J’espère que s’ils visent le zéro emballage, le prochain vêtement ne me sera pas livré par un livreur qui le porte sur lui en sonnant à ma porte.
Korgen
Le recyclage du papier a ses limites, donc on va couper des arbres pour se donner bonne conscience. L’Amazonie dit merci à Amazon (et aux autres).
dfinit
Le vrai et seul impact est votre décision Messieurs et Madames de maîtriser votre consommation.
DrCarter95
Faudrait aussi mettre davantage d’amendes aux déchets qui jettent les cartons de leurs colis directement à côté des poubelles ou plus loin en sortant de la Poste ou du Relais Colis.<br /> Ces engeances prennent quand même soin de retirer l’étiquette de livraison mais y a toujours moyen de les retrouver.
ABC
L’emballage papier est beaucoup plus cher que le plastique. De plus, les prix flambent à cause d’une pénurie mondiale. Amazon ne fait que se plier progressivement à ce qui est déjà la norme pour de nombreux distributeurs. Pas de quoi se vanter.<br /> Quand on connait la part importante des partenaires d’Amazon qui emballent leurs produits n’importe comment. En particulier les produits en provenance d’Asie. Le plastique a encore de l’avenir…<br /> Croire que l’emballage papier est vertueux est faux. Ça nécessite beaucoup de déforestation et de dégâts écologiques. Le papier recyclé peut être plus polluant que le papier classique à cause des traitements nécessaires. En Suède, dans les régions productrices de papier, les rivières sont mortes.<br /> L’emballage est polluant par nature, quelque soit sa matière.<br /> En clair, plutôt que d’acheter des babioles jetables et dispensables à l’autre bout du monde, essayons d’acheter local et durable. C’est pas comme si on avait le choix.<br /> Contrairement aux clichés, le made in France quand c’est possible, n’est pas forcément beaucoup plus cher.<br /> C’est le modèle économique d’Amazon qui est polluant, cette entreprise et ses clones se sont développés comme un cancer.<br /> Et avec des faces de fions qui commandent 5 tee-shirts dans l’intention de n’en garder qu’un seul et de renvoyer les 4 autres, juste pour tester, on est mal barrés.
papem
Acheter local et durable ? nous n’avons pratiquement plus aucune industrie. Nombre de commerçants, souvent incompétents, achètent leurs marchandises en Chine et veulent nous les refourguer avec un coeff de 4 à 6. Autant acheter directement en Chine.Moi j’habite « les territoires » et je bénis Amazon qui m’évite des déplacements de 80 bornes pour, peut-être, trouver et acheter ce que je cherche.
papem
Complétement faux ! Pour avoir fait du conseil dans des grands groupes internationaux européens , l’environnement fait clairement partie de leurs objectifs. En dehors des convictions de certains dirigeants, une des raisons majeure est leur image vis à vis de leur personnel = « Proud to work for… »
_Troll
Windows 11
dante0891
Ca a été dit mais le plastique reste moins onéreux que le papier/carton.
ABC
papem:<br /> Acheter local et durable ? nous n’avons pratiquement plus aucune industrie.<br /> J’ai dit « quand c’est possible ».<br /> papem:<br /> Nombre de commerçants, souvent incompétents, achètent leurs marchandises en Chine et veulent nous les refourguer avec un coeff de 4 à 6.<br /> Pas faux, coeff x20 parfois, mais ça ne concerne qu’une part des biens de consommation. Et changer de commerçants ? Même en VAD on trouve du made in France pour pas mal de catégories de produits.<br /> papem:<br /> Moi j’habite « les territoires » et je bénis Amazon qui m’évite des déplacements de 80 bornes pour, peut-être, trouver et acheter ce que je cherche.<br /> La dévotion ne mène qu’à l’aveuglement. Il y a aussi beaucoup de fainéantise. On trouve encore des industries en France, même si les gouvernements successifs ont tout fait pour la réduire à néant, la plus grosse erreur de ces 50 dernières années. Si ça sent le roussi pour les produits high tech, on peut trouver des biens, des vêtements, des chaussures made in France à des prix très corrects. Encore faut-il s’en donner la peine. Et en plus la qualité est souvent au rendez vous, donc des produits plus durables. Contrairement à la politique des produits jetables de la junk industrie mondialisée.
ABC
papem:<br /> Complétement faux ! Pour avoir fait du conseil dans des grands groupes internationaux européens , l’environnement fait clairement partie de leurs objectifs.<br /> On n’a pas travaillé pour les mêmes groupes. Je pense notamment à une chaîne de magasin de vêtements pour laquelle j’ai travaillé (+ de 200 boutiques en Europe) et qui se foutait de l’écologie comme de l’an 40. Tout ce qui comptait, c’était le prix le plus bas à l’achat et la marge. Dans certains business comme la mode et le textile, l’écologie et eux ça fait 2. Au mieux on nous cite quelques rares cas qui font leur promo avec des cotons dits « éthiques », mais c’est encore trop marginal.<br /> Et pour ce qui est des emballages, je sais de quoi je parle. J’avais voulu avant l’heure remplacer les sacs plastiques par du papier. Résultat, c’était 4 fois plus cher dans le meilleur des cas. Même en en commandant des millions chaque année. Du coup, les devis des fabricants d’emballages papiers ont fini à la corbeille jusqu’à ce que le plastique soit interdit. Ce n’est pas pour rien si les H&amp;M, Carrefour et autre Decathlon ont gardé des sacs plastiques le plus longtemps possible. L’environnement et l’écologie dans ce genre de boîte, c’est uniquement si ça rapporte. Ou alors c’est à la charge du client.
Remoss
et de l’aute côté Amazon va continuer à détruire des produits absolument neufs comme il y a qques années et son patron continuer à envoyer des gens dans l’espace avec un impact carbone diabolique?
negima
Amazon n’utilise déjà aucun emballage depuis toujours quand je commande un article. Ils collent directement sur le carton du produit. Ça m’a fait mal au cœur quand j’ai commandé un produit collector, car je suis collectionneur.
ABC
negima:<br /> Ils collent directement sur le carton du produit. Ça m’a fait mal au cœur quand j’ai commandé un produit collector, car je suis collectionneur.<br /> Ça dépend du partenaire d’Amazon, il y a tous les cas de figure. En principe, ils sont sensés mettre au moins un papier ou une enveloppe autour de l’emballage d’origine.
Highmac
Plutôt que de toujours taper sur le consommateur, ce serait bien de toucher au porte-monnaies les industriels.<br /> Une preuve : Où je travaille, on fabrique du matériel qui est emballé dans des boites en cartons pour le stockage. Puis transporté 30 mètres plus loin, pour être déballé et reconditionné, avec une notice papier verni dans un film plastique. Et ensuite dans une plus grosse boite en carton pour être palettisé.
gamez
la mauvaise foie de certains commentaires…<br /> on s’en fout du motif réel que vous croyez connaitre mieux que les autres, le principal c’est qu’à la fin ce geste apporte quelque chose de positif non?
xryl
C’est pas comme si on avait le choix.<br /> Lapsus révélateur.
Yahren
L’emballage papier n’est pas vertueux mais il pourrait l’être non ? Avec le papier on pourrait se décider à faire une vrai replantation d’arbres alors que le plastique c’est de l’extraction d’énergie fossile sans possibilités.
Korgen
Je vois pas ce qu’il y a de positif là dedans.
Guilde69
Envoyé des gens dans l’espace avec la blue origin est moins polluant que de faire 100km avec ta voiture. Blue Origin recrache … bah juste de l’eau au final.
ABC
Quel lapsus ?
alsaco67
Il existe des BET (bureaux d’études techniques) pour optimiser les flux de production et l’approche « écologique » est intégrée.<br /> On pourrait aussi taper sur les doigts des consommateurs qui viennent bosser en voiture alors qu’ils habitent à 2 ou 3 kms de leur lieu de travail quand les transports en commun existent dans leur ville. Le vélo , voir électrique pour les non sportifs, existe aussi …<br /> Bref, c’est l’affaire de chacun, pas que des autres et c’est pour cette raison que l’on ne va pas dans le mur mais que l’on a déjà le menton dedans.<br /> Personne ne veut modifier ses pratiques de consommateur qui produisent à chaque instant du CO2 , le simple fait d’utiliser un PC pour consulter ce site comme je le fais, produit du CO2 et pourtant, tout le monde, même les plus écolo des écolo ne modifient pas leurs pratiques. Les efforts, c’est toujours pour les autres.<br /> Combien de personnes ont leur nez collé à leur téléphone toute la journée , tout cela produit du CO2…toute activité non indispensable produit du CO2 et pourtant, non seulement les comportements ne changent pas, mais la publicité invite en permanence à consommer !<br /> Il n’y a pas à sauver la Terre, la Terre est une planète dont l’écosystème a toujours évolué, elle survivra toujours. Ce qu’il faut, ou aurait fallu sauver, ce sont les petites bestioles (dont on fait partie) qui vont beaucoup souffrir !
Remoss
euh, et les matériaux nécessaires à la fabrication de la fusée?<br /> +Toute l’énergie dépensée par les gens et moyens techniques travaillant sur ce business?
xryl
« C’est pas comme si on n’avait pas le choix. »<br /> Enfin, je pense que c’est ce que tu voulais dire. Après je suis assez d’accord avec toi, le vrai problème en France, c’est le prix minimal du travail qui est beaucoup trop élevé et qui, de fait, empêche tout développement local en faible quantité. Quand tu vas en Chine ou aux USA, ils y a des travailleurs de partout (genre, une femme qui est payé pour balayer la rue toute la journée, un homme qui coupe des fruits sur un stand, ou qui mets tes produits dans des sacs en papier dans les magasins, etc…). En France, un tel travail ne serait jamais rentable avec le salaire minimal légal, donc ça n’existe plus et donc la « seule » solution, c’est d’importer ces travaux de l’étranger, comme le fait d’acheter des crevettes du Pérou, décortiquées en Thaïlande et congelées en Israël.<br /> Autant, je comprends que le salaire minimal c’est vital pour éviter les abus, mais la conséquence c’est ce système de mondialisation à outrance, où tout écart de valeur (salaires locaux, normes environnementales, sociétale, etc…) fait lieue à une exploitation sans éthique.<br /> Pourquoi le phénomène « Uber » (l’uberisation) a autant fait parler de lui ? Parce qu’il brisait ce fameux « coût minimal » du travail, vu qu’en embauchant des indépendants, ce sont eux qui prenaient à leur charge cette dévaluation de leur travail.<br /> Bref, pour revenir à une « réindustrialisation » de la France, il faudrait déjà baisser fortement le coût du travail pour les travaux non qualifiés, c’est à dire sans charges pour les employeurs (ce qui diviserait déjà par 2 le coût d’un tel travail), à condition que ce soit réservé aux petites entreprises et au marché local, limite régional ou national pour éviter les abus et parallèlement, contrôler les exploitations (qui portent bien leur nom) agricoles qui « emploient » des travailleurs/esclaves immigrés payés au lance pierre avec confiscation de leurs papiers.<br /> De même, il faudrait récupérer les charges manquantes sur les « ouvriers non humains », type robot et autres automatismes, sur la base 1 pour 3 (c’est à dire, 3h de robot = 1h de charges d’humain). Cela permet de continuer les innovations (après tout un robot peut travailler 3x plus qu’un humain), tout en maintenant un coût d’exploitation non nul et qui permette à la société de fonctionner (impôts, routes, transports etc…) et une cohabitation avec les humains dans le monde du travail.
vvdb
Arrêtez de consommer, remplacer uniquement si c’est cassé.<br /> Réfléchissez à l’usage, évitez le superflux.<br /> J’ai 57 ans, jeune j’avais un habit du dimanche et la semaine je trainais le même pantalon. Pas de problème, on vivait dans le même bonheur. Quand j’ouvre ma penderie j’ai le vertige. Je n’achèterai plus de fringues le reste de ma vie…
vvdb
La mauvaise foi d’Amazon, d’Apple ça m’importe.<br /> Ils ne communiquent pas par vertu sur le domaine écologique mais par marketing.<br /> Je suis plus vert, venez chez moi.<br /> Face A chasse au Gaspi face B écologie.<br /> Le jour où ils augmenteront les coûts pour des motifs écologiques, ne le répercuteront pas sur les prix, ne l’utiliseront pas à des fin marketing, là nous aurons un vrai geste sincère pour la planète.<br /> Je suis d’accord que tous les gestes son bons à prendre. Faisons attention à la communication de ces gestes.
vvdb
Il y a des plastiques bio, le génie génétique a fait des merveilles…<br /> Éthanol est produit par des algues, je ne vois pas pourquoi il faut faire de l’électrique, industrialiser les procédé pour passer à l’E100 et au B100.<br /> La preuve est que cette catégorie de combustible est déjà normalisé depuis 15 ans. Et les sommes dingues investies…<br /> La mode est maintenant à l’hydrogène, avec des sommes 100 fois plus dingue !<br /> Avez vous réfléchi à l’opportunité de l’hydrogène pour les terroristes ? Aurait on négligé cet aspect ?<br /> Une petite dernière, la recharge sans fil ne peut se faire sans perte, interdite cette technologie pour le grand public est écologique… A terme en Europe, 3 appareils a recharger par jour par 500 millions d’européens même a 1W de perte ça fait 1,5MW… Une paille !<br /> Dormez bien
Guilde69
Et les matériaux lié à la fabrication de ta voiture ? Ok les coûts et les impacts sont pas les mêmes, mais ta voiture va pas dans l’espace. De plus les blues origins sont totalement réutilisable donc le coût de fabrication à un impact encore plus faible.<br /> Et je comprend pas ce que vient foutre l’énergie dépensé par les gens qui travaille dessus ? C’est le même que n’importe qui.
Remoss
Renseigne toi sur les scopes 1,2,3 pour les mesures CO2 en entreprise et sur l’ACV (Analyse cycle de vie) d’un produit
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Le Xiaomi Redmi Note 10 dans sa version 5G est à moins de 170€
Découvrez vite cette offre à ne pas manquer sur le forfait B&You 🔥
Ce PC portable Lenovo IdeaPad 3 sera parfait pour vos études !
Sonos a bien prévu de lancer son Sub Mini mais il va falloir patienter avant de le voir
Surfez sur le Web en toute discrétion et à petit prix avec cette licence VPN Surfshark
L'Intel Core i9-13900K Raptor Lake domine la concurrence sur Ashes of the Singularity
La publicité arrive sur Disney+ via un nouvel abonnement (et le prix fait mal)
Le LattePanda 3 Delta disponible hors Kickstarter : un
Pour gagner en stockage en ligne, cette offre signée pCloud est idéale
La mémoire Micron GDDR6X à 24 Gbps entre en production de masse
Haut de page