Retour à la rentabilité pour Rentabiliweb

01 juin 2018 à 15h36
0
Rentabiliweb annonce avoir renoué avec les bénéfices au premier semestre 2013. En transition vers le paiement pour les professionnels, la rentabilité provient toujours des filiales d'édition (B2C).

0104000006004706-photo-rentabiliweb-logo.jpg
Engagé dans une restructuration depuis 2012 pour dynamiser son activité monétique, Rentabiliweb renoue avec les bénéfices au premier semestre 2013. Le spécialiste français de la monétisation et du paiement en ligne a réalisé un résultat net de 1,1 million d'euro alors qu'il s'affichait en perte de 1,2 million au second semestre 2012. En glissement annuel toutefois, c'est un recul de 53%.

Les efforts pour développer l'offre B2B payent. Rentabiliweb a amélioré le chiffre d'affaires de cette division de 10% au premier semestre, soit 14,1 millions d'euros. Début juillet, le PDG Jean-Baptiste Descroix-Vernier nous expliquait que « le pôle B2B est en forte croissance » et que « la transition avec une activité micropaiement, dont le marché est structurellement en recul, est en train de s'achever ».

Cette croissance est principalement tirée par Be2bill, une solution de paiement en ligne par carte bancaire destinée aux e-marchands lancée début 2012, et qui ajoute une dimension marketing. Rentabiliweb se félicite d'avoir signé un certain nombre de références et d'avoir obtenu le plus haut niveau de sécurisation des transactions, avec le label « PCI DSS Service provider level 1 ».

Toutefois, ça n'est pas l'activité B2B qui a permis à la société de retourner dans le vert en juin. Cette branche a affiché un résultat opérationnel courant négatif de 868 000 euros, contre un résultat positif de 4,6 millions pour le B2C - même si en repli annuel de 16,4%.

La division B2C en déclin

Pour développer son offre, Rentabiliweb ambitionne d'accélérer sa stratégie d'acceptation et de collecte de nouveaux moyens de paiement, autre que CB, Visa, Mastercard, Amex ou Paypal. La société veut aussi poursuivre le déploiement de l'offre d'encaissement cross canal pour piloter les transactions. « Le groupe a su tirer parti de la convergence de ses offres B2B (paiement, marketing et interactivité télécom), et ainsi faire fructifier les importantes synergies », fait valoir Jean-Baptiste Descroix-Vernier.

Au chapitre de la division B2C, le chiffre d'affaires chute de 18% sur un an pour atteindre 19,2 millions d'euros au premier semestre 2013. « Rentabiliweb a poursuivi ses investissements marketing (investissements promotionnels, achat de mots-clés, achat de bases de données) afin de renforcer la croissance future et pérenniser la rentabilité », explique la société.

Rentabiliweb annonce avoir terminé le premier semestre avec une trésorerie excédentaire de 8 millions d'euros, en hausse depuis le 31 décembre 2012, tout en ayant poursuivi ses investissements dans le B2C. La société indique par ailleurs avoir sécurisé 70% de son objectif annuel sur l'activité monétique.


À lire également :
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Blackberry 10.1 : une mise à jour avec
Android bondit sur le marché des tablettes, iOS faiblit
Apple : l'iPhone low cost pourrait se nommer iPhone 5C
NuForce Icon DAC : de la Hi-Fi avec un smartphone Android
Un français sur deux se sent l'âme d'un entrepreneur
iOS 7 : iPhone a lecteur d'empreinte digitale et autres révélations
Twitter souhaite généraliser son
Nexus 7 : Google envisagerait de quitter Asus pour LG
Infos US de la nuit : successeur de Rovio, béta d'iTunes Radio, one-man-show pour Spotify
Pourquoi choisir un appareil photo étanche ?
Haut de page