🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% ! 🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% sur le high-tech

N'en déplaise à Elon Musk, en télétravail vous n'êtes pas moins engagé

09 janvier 2023 à 10h50
8
homme-femme-ordinateur-portable-travailler © © LinkedIn Sales Navigator / Pexels
© LinkedIn Sales Navigator/Pexels

Le télétravail inquiète de nombreux dirigeants d'entreprises, le Grand Méchant Elon Musk en premier. Travailler à distance nuirait aux réunions et aux discussions productives entre employés. Cela ferait considérablement baisser leur engagement. Une bien triste vérité ? Rien n'est moins sûr : de récentes recherches tendent même à prouver le contraire.

Si, avec la crise sanitaire, de nombreuses entreprises ont adopté le télétravail, d'autres rechignent encore à le mettre en place. Beaucoup souhaitent voir leurs employés retourner dans leurs locaux. Pourtant, bien loin de se changer en ermites et d'éviter les réunions, les employés privilégient désormais d'autres façons de communiquer.

Des réunions plus courtes et spontanées

Andrew Brodsky, professeur assistant à l'Université du Texas, et Mike Tolliver, directeur du management produit chez Vyopta, ont mené des recherches pour étudier l'engagement des collaborateurs en télétravail. Ils ont analysé 48 millions de réunions à distance ayant été organisées au sein de 10 grandes entreprises, sur des outils tels que Zoom, Microsoft Teams ou encore Cisco Webex Meetings. Les recherches se basaient sur une période de six semaines en 2020 (lors d'un confinement), 2021 et 2022.

Les résultats sont sans appel : le télétravail ne démotive pas les employés, bien au contraire. Voici les observations réalisées :

  • En trois ans, les réunions à distance ont augmenté de 60 % ;
  • leur durée est passée de 43 minutes en moyenne à 33 ;
  • le nombre de participants moyen est passé de 20 à 10 personnes ;
  • le nombre de réunions non planifiées a bondi de 17 à 66 %.

Les recherches ont également montré que les employés qui se sont le moins joints aux réunions ont souvent, par la suite, démissionné ou ont été licenciés.

Des résultats de recherche à tempérer

Le télétravail améliorerait donc l'engagement des employés auprès de leurs collègues. Ces derniers compenseraient la distance en privilégiant des points plus fréquents et spontanés, généralement seul à seul. Une bonne nouvelle pour tous les dirigeants d'entreprise.

Les auteurs de l'étude ont cependant trouvé plusieurs limites à leurs résultats. Les interactions en personne n'ont, par exemple, pas été prises en compte et certains employés sont retournés au bureau durant l'analyse. De plus, les recherches réalisées n'incluaient pas de comparaisons avec les habitudes des collaborateurs avant 2020.

Malgré tout, les résultats montrent bien que le télétravail a plutôt un impact positif sur l'engagement. Afin d'optimiser les interactions à distance, les chercheurs recommandent notamment aux dirigeants d'encourager les collaborateurs à travailler dans les mêmes fourchettes de temps, quand cela est possible. Privilégier l'audio et non la visio serait également d'une aide considérable. Enfin, le télétravail permettrait d'identifier plus facilement les employés démotivés. Une excellente opportunité pour les managers d'ouvrir un dialogue constructif avec eux, et de réduire le turn-over.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
9
adarion
Ce n’est pas ce que musk cherchait, c’était un test, les employés qui ont accepté l’arrêt du télétravail sont de toute évidence les plus conformiste ou les moins disposé a perdre leur emplois (emprunt, gosses…) et c’est exactement ce que musk recherchait, des employés dociles et performant qu’il peut manipuler à sa guise, la productivité n’a pas grand chose à voir la dedans, c’est un management à la dur qui vise clairement a briser les employés pour en faire ce qu’il veut derrière. Il suffit de voir ce qu’il leur fait subir avec l’histoire des WC pour comprendre, à ce demander si il ne mènerait pas des expérimentations pour savoir jusqu’où on peut pousser un employé à aller au US pour garder son taf
stefr
« La durée des réunions est passée de 43 minutes en moyenne à 33 »<br /> « Le nombre de réunions non planifiées a bondi de 17 à 66 %. »<br /> D’un côté ça perd 25% de l’autre ça prend 400%. Je suis pas sûr qu’il y ait du mieux.<br /> Et multiplier le nombre de réunions inopiné par 4, ça permet de bien surveiller que les employés sont derriére leur ordi.
Xarkam
Les emploies ne seraient pas autant tire au flan, on ne devrais pas user de tant de stratagèmes pour fliquer tout le monde.<br /> Blagues à pars, la multiplication de réunions inopinées démontre que les gens communiquent plus et mieux entre eux par ce qu’en présentiel, on pense souvent à tord qu’on va déranger l’autre.
Wen84
Alors l’étude dit qu’il y a plus de réunion à distance en teletravail ? Ce serait pas un peu Captain Obvious ? xD
kroman
D’un coté on gagne en productivité : travail et réunions sur les <br /> De l’autre coté c’est royal pour buller !
Belgarath
Le télétravail, ça traumatise surtout les petits chefs dans les services qui ne peuvent pas passer derrière le dos de leurs ouailles pour surveiller ce qu’ils font. Derrière un écran, ce n’est pas la même chose.
Popoulo
J’ai beau chercher un quelconque gain de productivité dans l’article mais pas moyen d’y mettre la main dessus.<br /> Quant aux observations citées, y a pas de quoi sauter au plafond, bien au contraire.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Star Wars: Visions revient bientôt... et pas à n'importe quelle date !
Sous Windows 10 ? Avez-vous vu cette gigantesque invitation à installer Windows 11 (merci Microsoft) ?
Pénalités, bannissement... Voici ce que change TikTok dans sa modération
Netflix et Ubisoft offrent enfin une suite à cet excellent jeu… et elle est déjà dispo sur mobile !
Soldes Amazon : les 10 offres canons de la dernière démarque
Framework : le laptop modulaire se transforme en un projet triple-écran rétrofuturiste qui fait rêver !
Caméras de sécurité Eufy : oui Anker a menti, mais promet de faire mieux
Semi-conducteurs : les restrictions imposées par le Japon et les Pays-Bas pourraient ne pas suffire
Explorateur Windows 11 : encore des nouveautés dans la prochaine mise à jour
Amazon brade la clé USB SanDisk Ultra Dual Drive Go 128 Go à -50%
Haut de page