Payer des travailleurs "en visibilité" : le net s'insurge, FranceTV Slash en fait un sujet

Paul Taquet
Dénicheur de bons plans
09 janvier 2021 à 16h00
23

« Paiement en visibilité, une monnaie courante ? », tel est l'intitulé d'un reportage de FranceTV Slash d'une durée de 17 minutes.

Graphistes, motion designers ou illustrateurs, de plus en plus de jeunes actifs acceptent de travailler gratuitement en échange de visibilité. Une équipe de journalistes a enquêté sur les pratiques des écoles et des entreprises françaises qui cherchent par tous les moyens à recevoir des travaux, et ce, sans donner le moindre centime d'euro.

Jusqu'où iraient les graphistes pour se faire connaître sur le Web ?

Dans un nouveau numéro de l'émission « On n'est plus des pigeons » mis en ligne sur Youtube en début d'année 2021, Justine Lafon (journaliste de FranceTV Slash) s'est penchée sur le paiement en visibilité, un procédé très utilisé chez les travailleurs de l'image pour essayer de se faire une place sur le Web.

Au cours du reportage, la reporter a interrogé une société française de cosmétique qui avait organisé un concours qui permettait au gagnant de remporter un an de produits de l'entreprise en échange d'un logo réalisé pour un calendrier de l'Avent. Dans ce sujet, on retrouvera notamment le témoignage du fondateur de Pigeon Gratuit et un micro-trottoir avec des étudiants.

Source : FranceTV Slash

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
23
16
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Google enregistre des bénéfices impressionnants sur la recherche et sur YouTube
Pegasus : Macron demande des clarifications aux autorités israéliennes
Face au blocus des communications à Cuba, les USA envisagent de déployer Internet via des ballons
Cyberattaque : la France est dans le viseur de hackers chinois
Vous pouvez vérifier si votre mobile a été infecté par le logiciel Pegasus, voici comment !
Intel serait en pourparlers pour racheter GlobalFoundries, deuxième plus gros fondeur au monde
Xbox : une mise à jour de l'application familiale pour mieux contrôler les dépenses des enfants
PrintNightmare : le patch ne suffit pas, il faut éditer la base de registre...
La Commission européenne repousse son projet de taxe numérique à octobre
Droits voisins : l'Autorité de la concurrence inflige une amende de 500 millions d'euros à Google
Haut de page