Web sémantique : la fondation Wikimedia lance son projet Wikidata

0
006E000001033554-photo-wikipedia-logo-icon-sq.jpg
La fondation Wikimedia amorce le développement d'un projet particulièrement important qui pourrait largement contribuer au développement du web sémantique.

La branche allemande de la fondation Wikimedia annonce le début d'un nouveau projet qui devrait permettra d'améliorer grandement la qualité de l'encyclopédie libre Wikipedia à travers le monde. Ces travaux, dont la durée est estimée à un an, passeront par la mise en place d'une énorme base de données commune à chaque déclinaison de Wikipedia.

Au total 280 langues sont prises en charge par la fondation. Cependant les déclinaisons anglaises, allemandes ou encore françaises bénéficient davantage de contributeurs. Il en résulte des pages bien moins fournies en informations pour les autres langues. Dans un premier temps, les développeurs créeront sur Wikidata une page pour chacun des articles de l'encyclopédie. Ces page proposeront des données structurées exploitées par l'ensemble des déclinaisons de l'encyclopédie. Ainsi, il suffira de mettre à jour une donnée au sein de Wikidata pour que celle-ci soit automatiquement répliquée dans toutes les langues. Les sources d'informations seront donc partagées. Cette première phase devrait être achevée cet été. Par la suite les développeurs plancheront sur les mécanismes permettant d'entrer de nouvelles données. Enfin de nouveaux outils permettront de générer des pages sur Wikipedia en se basant sur les données de Wikidata.

01F4000005070820-photo-wikidata-concept-d-interface.jpg

Un concept d'interface pour Wikidata


Cette dernière étape devrait ainsi permettre d'effectuer n'importe quels types de requêtes en s'appuyant sur cette énorme base globale. Aujourd'hui les contributeurs bénévoles doivent manuellement créer des listes, par exemple pour les "pires films du cinéma". Une fois Wikidata achevée, l'internaute sera en mesure de créer automatiquement sur Wikipedia n'importe quelle liste répondant à une question encore plus précise et accessible dans n'importe quelle langue.

Pour la fondation il s'agit du plus gros projet jamais réalisé par ses 40 départements à travers le monde. Cependant le jeu en vaudrait la chandelle puisque la rédaction des fiches s'en trouvera largement simplifiée. La complexité actuelle de l'édition a en effet rebuté plusieurs bénévoles ayant abandonné leurs travaux à plusieurs reprises.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

iPad 4G : la Suède pourrait aussi critiquer la communication d'Apple
ZTE annonce une progression annuelle de son chiffre d’affaires de 23,4 %
Google lance un nouveau modèle de revenus pour la presse en ligne
Rapport : la France peut mieux faire en matière de fibre optique
Free Mobile : les syndicats CFE-CGC écrivent à l'Autorité de la concurrence
La BSA a identifié 263 entreprises françaises utilisant des logiciels pirates
Qualcomm veut mettre fin aux pilotes propriétaires
Face.com : bientôt la détection de l'âge d'une personne depuis une photo ?
Nano-SIM : le vote de l'ETSI repoussé en raison des tensions entre Apple et Nokia
Haut de page