Environ 20 % des Français craignent de perdre leur emploi à cause des réseaux sociaux

17 septembre 2019 à 21h31
7
Marketing sur les réseaux sociaux

De nombreux français ont tendance à trop dire ou montrer de leur vie privée ou professionnelle sur les réseaux sociaux, jusqu'à en perdre leur emploi, ce que certains ont vécu et que d'autres redoutent au quotidien.

Alors que l'on pense pouvoir tout dire, tout faire et tout partager sur les réseaux sociaux, et ce en toute liberté, nombreuses sont les personnes ayant déjà « payé » pour avoir mal exploité leurs comptes sur ces réseaux. La dernière étude du spécialiste McAfee révèle que près d'un Français sur cinq pense pouvoir perdre son travail à cause des réseaux sociaux.

Les réseaux sociaux, un moyen de pression dans le monde professionnel

Aussi petite soit-elle, la moindre empreinte douteuse laissée sur les réseaux sociaux peut se retourner contre vous et avoir de fâcheuses conséquences sur votre vie professionnelle. 7 % des Français ont déjà été licenciés à cause des contenus qu'ils ont postés sur les plateformes, si l'on en croit McAfee qui a établi son étude auprès de 1 000 Français. Le chiffre nous paraît énorme, mais il n'est pas si surprenant que cela, tant les médias sociaux ont une résonance et un impact importants. 8 % des Français auraient d'ailleurs poussé un collègue à écarter un candidat à un poste au regard de ces contenus. C'est vache.


Aujourd'hui, 73 % des internautes avouent être gênés au moment de penser à ce que l'on peut trouver sur leurs comptes. 15 % des Français admettent même publier des contenus négatifs au sujet de leur lieu de travail actuel. Si la pratique se destine à partager sa peine pour trouver du réconfort auprès de ses « amis », celle-ci peut tout droit conduire à l'entretien préalable au licenciement. D'autant plus que près d'un Français sur deux (46 %) reconnaît n'avoir jamais renforcé ses paramètres de sécurité, laissant ainsi le post Facebook assassin envers sa DRH en mode « public ». Oups.

Des contenus oubliés qui peuvent vous hanter tôt ou tard

La société McAfee s'est amusée à regrouper les contenus douteux publiés sur les réseaux sociaux avec lesquels les Français sont le plus mal à l'aise. On retrouve parmi eux la traditionnelle photo en état d'ivresse, celle en tenue embarrassante, celle en train d'embrasser une personne qui n'est pas celle à laquelle on s'attendait, ou celle où on vous aperçoit en train d'assister au Hellfest alors qu'on vous croyait cloué au lit. Liste non-exhaustive bien entendu.

« Les réseaux sociaux stockent une grande quantité de données personnelles, allant des photos de nos dernières vacances aux groupes que l'on "like". Nous avons tous vu comment d'anciennes publications reviennent hanter des célébrités et des personnalités publiques, mais ce sujet concerne tout le monde », ne manque pas de rappeler Thomas Rocchia, chercheur en sécurité chez McAfee. Personne n'est à l'abri.

Mieux vaut donc faire un peu de ménage si besoin, supprimer ses comptes dits « dormant » et, surtout, bien réfléchir avant de publier.

Source : McAfee
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
7
wackyseb
En même temps s’il savent ce qu’ils postent, c’est qu’ils sont trop c.ns à la base.<br /> Cà fait 12 ans que je réalise des entrainements d’entretien d’embauche pour des BTS, DUT et LICENCES PRO.<br /> Vous n’imaginez pas tout ce que je trouve sur les réseaux et j’utilise tout ce que je trouve.<br /> Je leurs parle de leur copine ou ex copine, de soirée très fortement arrosé, de postures explicites, bref tout ce qui peut les mettre mal à l’aise. C’est un exercice pour les confronter au monde du travail mais en même temps, quand je réalise de vrais embauches, je regarde aussi.<br /> C’est du privé certes, je regarde tout les profils sur différents réseaux sociaux et me fait une idée assez rapidement du personnage. Je passe peut être à côté d’un talent mais c’est la force des réseaux sociaux
zoup01
et quand la personne devant vous n’est pas sur un réseau social, vous faites quoi ?..<br /> éliminé d’office ?
Popoulo
Donc tu te bases sur ce que racontent ces réseaux sociaux pour juger une personne et certainement la recaler alors qu’elle est 100x plus compétente qu’une autre parce qu’elle aime faire la fête, vivre et ne se comporte pas comme un petit robot ou selon ton idéal. Oh elle aime le sport ou tel style de musique, c’est MAL ! Allez, on dégage. Le niveau quoi… Tu fais du voyeurisme. Tu sais que c’est une maladie ?<br /> "Je leurs parle de leur copine ou ex copine, de soirée très fortement arrosé, de postures explicites, bref tout ce qui peut les mettre mal à l’aise. " Là, c’est une tarte dans ta face direct.<br /> Grave de donner ce genre de responsabilités à des personnes frustrés et malsaines.<br /> “c’est la force des réseaux sociaux” : jerry merci.<br />
GRITI
Il y a de plus en plus de RH/recruteurs qui se renseignent sur les candidats en allant sur le net.<br /> Quand il dit qu’il leur parle des choses qui peuvent les mettre mal à l’aise, c’est de l’entraînement. Et il a raison de les préparer.<br /> A partir du moment où l’on poste des choses sur le net, des choses qui nous mettent mal à l’aise, on ne vient pas se plaindre ensuite. Sauf si piratage ou si la photo a été postée par quelqu’un d’autre.<br /> Quand on recrute quelqu’un, il est normal de s’assurer que la personne fasse l’affaire et pourra faire son job. Et donc on se sert de tous les outils (légaux) pour cela.<br /> Parler de voyeurisme alors que les gens étalent leur vie sur la place publique…<br /> Et pour finir il n’a pas critiqué sport, musique ou la fête ni dit qu’il voulait un robot. Mais par exemple, quelqu’un qui met régulièrement des photos où on voit la personne ivre, cela peut amener à se poser pas mal de questions sur cette dernière.
GRITI
La réponse à cette question m’intéresse.
thekillers11
A part qu’ici, il parle des personne qui sont sur les réseaux sociaux donc aucun rapport.
Nerva
Faut voir aussi ce que certains postent sur les réseaux sociaux ! Pas d’étonnement, donc…
Palou
GRITI:<br /> Parler de voyeurisme alors que les gens étalent leur vie sur la place publique…<br /> Voilà, tout est dit !
wackyseb
Non je suis moi même absent de tous les réseaux.<br /> Ce que je fait surtout c’est de la pédagogie pour une utilisation moins intense des réseaux.<br /> J’avoue, je suis contre les réseaux sociaux, je trouve ça ridicule et complètement inutile.<br /> C’est mon choix et je m’en porte pas plus mal.<br /> Je préfère découvrir la personne que de voir du grand n’importe quoi sur les réseaux
zoup01
Ok…<br /> Mais comme vous, je ne suis sur aucun reseau sociaux…( et je ne cherche pas de travail)<br /> Je ne comprends pas comment on peut exposer sa vie privée , c’est un grand mystère pour moi.
wackyseb
Et bien oui, je ne suis pas le seul à le faire.<br /> C’est essentiellement pour entraîner et éduquer les jeunes avant l’entrée dans le monde du travail.<br /> Ils découvrent que leur profil n’est pas sécurisé.<br /> Le but est de leur faire peur mais c’est normal, c’est la vraie vie.<br /> Et je ne fait pas de voyeurisme, je n’ai même pas de réseau social personnel. AUCUN.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Slack permet désormais de partager des chaînes entre espaces de travail différents
Netflix : le HDR10 débarque sur les Pixel 3 et 4, le ROG Phone II, le Galaxy Note 10...
Gears 5 réalise le meilleur lancement de l'histoire pour une exclusivité Xbox One
Que sait-on de la cryptomonnaie d’État chinoise ?
Apple conteste les 13 milliards d'euros d'arriérés d'impôts réclamés par la Commission européenne
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
Haut de page