Donald Trump prépare son retour sur Facebook et Twitter : peut-il y parvenir ?

19 janvier 2023 à 14h40
6
Donald Trump © Evan El-Amin / Shutterstock.com
© Evan El-Amin / Shutterstock.com

L'ancien président des États-Unis a adressé une lettre à Meta pour demander la réactivation de son compte Facebook, en vue de l'élection présidentielle de 2024.

Cela fait déjà deux ans que Donald Trump a été banni du réseau social de Mark Zuckerberg et le milliardaire semble trouver le temps long.

Donald Trump prend la plume pour demander à Meta de mettre fin à son bannissement

Selon NBC News, l'équipe de campagne de l'homme d'affaires et ancien président des États-Unis a écrit à la direction de Meta, maison mère de Facebook, pour mettre fin au blocage de son profil et a demandé une « réunion pour discuter de la réintégration rapide du président Trump sur la plateforme ».

Après l'assaut du Capitole par ses supporters le 6 janvier 2021, Facebook avait décidé de supprimer le compte du président toujours en exercice. Ce dernier avait alors encouragé ses fidèles à prendre d'assaut le bâtiment avec plusieurs vidéos postées sur ses comptes sociaux.

Twitter avait pris une décision identique le jour même, ainsi que l'ensemble des plateformes sur lesquelles était inscrit Donald Trump. Il y a quelques mois, le désormais candidat aux présidentielles 2024 avait créé son propre réseau, Truth Social, avec un succès limité et des utilisateurs déjà acquis à sa cause.

Le milliardaire souhaite retrouver ses millions de fans avant le coup d'envoi de sa campagne électorale

En 2022, Donald Trump avait déjà vu son compte Twitter réactivé, à la suite de la prise de pouvoir d'Elon Musk au sein du réseau social. Si l'ancien président conserve ses prés de 88 millions de followers, il n'a toutefois pas encore repris la parole sur sa plateforme favorite. Cela ne serait cependant qu'une question de temps. Ses équipes de campagne seraient ainsi en train d'étudier la question et de préparer le premier tweet qui marquerait son retour et le coup d'envoi de sa campagne électorale.

Facebook avait, de son côté, prononcé une interdiction de deux ans, réexaminée une fois ce délai passé. Un porte-parole de Meta ne confirme pas les discussions prises avec les équipes de Trump, mais indique que la société « annoncera une décision dans les semaines à venir conformément au processus que nous avons défini ».

Les démocrates sont quant à eux vent debout contre ce possible come-back de Donald Trump et le font savoir. « Trump a continué à publier du contenu électoral préjudiciable sur Truth Social qui violerait probablement les politiques de Facebook, et nous avons toutes les raisons de croire qu'il ramènerait une rhétorique conspiratrice similaire sur Facebook, s'il en avait l'occasion », écrit notamment Adam Schiff, représentant de la Californie dans un autre courrier adressé à Meta.

Si le réseau social ne répond pas favorablement à la demande de Donald Trump de retrouver le contact avec ses 34 millions de partisans, ses équipes préviennent déjà qu'elles attaqueront l'entreprise en justice.

Source : NBC News

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
7
Bombing_Basta
Donald Trump prépare son retour sur […] Twitter : peut-il y parvenir ?<br /> C’est pas comme si il devait grimper l’Everest hein, il a juste à cliquer le douche
phoenix2
Je dirais meme que ça sera le prochain président des states, pour un deuxième mandat !!
Philou1962
Vu les derniers résultats de ces poulains et que les conservateurs n’en veulent plus, je pense pas.
Peggy10Huitres
Ses équipes de campagne seraient ainsi en train … de préparer le premier tweet<br /> Il vont en faire un NFT ?
Blackalf
Philou1962:<br /> Vu les derniers résultats de ces poulains et que les conservateurs n’en veulent plus, je pense pas.<br /> C’est évident, il traîne maintenant trop de casseroles. De plus, se déclarer candidat à la présidence est une chose, obtenir l’investiture du parti républicain en est une autre. ^^
pecore
« Si le réseau social ne répond pas favorablement à la demande de Donald Trump de retrouver le contact avec ses 34 millions de partisans, ses équipes préviennent déjà qu’elles attaqueront l’entreprise en justice. »<br /> La grande classe, comme toujours, avec comme toujours le même respect pour les opinions contraires. Mais je pense qu’il a fait un erreur en brandissant la menace avant même la décision. Je vois mal Zuckerberg du genre à se laisser tordre le bras par un même pas encore candidat. Surtout lorsque celui qui menace d’aller en justice a déjà la justice aux fesses.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

BMW Série 3, Peugeot 308, Renault Mégane... les hybrides rechargeables polluent 3 fois plus qu'annoncé
Baidu, Alibaba, JD... Tous les grands groupes tech chinois veulent leur ChatGPT
Ce kit RAM Corsair est à son prix le plus bas en ce moment chez Amazon
Vous vous souvenez Squid Game ? Après la téléréalité, le jeu arrive en VR !
iPhone 15 et 15 Plus : vers un nouveau module photo, avec quelles capacités ?
Chez AMD, comme chez NVIDIA, le PCIe 4.0 x8 pour réduire les coûts ?
Vous devez absolument voir ce dernier trailer de The Legend of Zelda: Tears of the Kingdom
2 ans après son lancement, la gamme Rocket Lake en
Le renouvelable, première source d'électricité dès 2025 ?
Radars en ville : le projet encore reporté
Haut de page