Mobiles, appareils photos, PC et TV : les ventes dégringolent

Thomas Pontiroli
21 mai 2014 à 13h32
0
Le marché français des biens électroniques s'est tassé entre janvier et mars, souffrant de l'instabilité des mobiles, de la baisse endémique des appareils compacts et des PC et de la mauvaise forme des TV.

00F0000007348656-photo-samsung-nx3000.jpg
Appareils photos, téléviseurs, ordinateurs et même les mobiles, tous les segments de l'électronique grand public marquent le pas en ce début d'année, relève l'institut GfK. Les ventes en France ont, tous produits confondus, chuté de 7% d'une année à l'autre.

Depuis l'émergence des abonnements mobiles low-cost sans subvention en 2012, le marché des télécoms souffre de « performances aléatoire », dit GfK. L'institut constate que la demande est principalement liée au cycle de renouvellement des terminaux, et s'attend à un allongement de sa durée sur le haut de gamme en raison d'une diminution de la subvention opérateur. Les mobiles ont pesé 1,1 milliard d'euros en mars, en déclin annuel de 16%. Pour GfK, « le marché subit le contrecoup d'un excellent premier trimestre 2013 ».

Une érosion de la même ampleur, mais « attendue », a eu lieu dans la photo, toujours pénalisée par la dégringolade des compacts - de 19% ce trimestre. « Cette situation n'est pas anormale à cette période de l'année où les soldes et la fin de vie des gammes précédentes rythment en général le premier trimestre », analyse GfK. Les nouvelles gammes plus riches en fonctions connectées pourraient enrayer la baisse.


01CC000007372267-photo-gfk-t1-2014.jpg


TV : une lueur d'espoir

Le repli des ventes, dénominateur commun de cette étude, concerne également les PC qui perdent près de 9%. La transition opérée par le grand public entre l'ancien monde et celui des tablettes se poursuit. Tant les ordinateurs portables que fixes ont perdu du terrain alors que les tablettes affichent toujours un taux de croissance à deux chiffres - signe de maturation, GfK observe toutefois « un ralentissement notable ».

En ce qui concerne les périphériques, l'institut constate que les besoins de mobilité, toujours plus liés à un usage dans les cloud, affectent négativement les disques durs externes. Inversement, les claviers et surtout les modèles sans-fil s'affichent en hausse de même que les souris, grâce aux modèles pour joueurs.

Si les ventes de téléviseurs sont toujours en repli, de 8% en mars, le secteur amorce une reprise, porté par les écrans supérieurs à 47 pouces et la stabilisation du segment 32 pouces. L'institut note cependant que « le retour à la croissance devra se faire par de la création de valeur. Or le succès de l'Ultra Haute Définition se fait toujours attendre en ce début d'année ».


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
scroll top