Hyundai discute avec SoftBank pour racheter Boston Dynamics pour 1 milliard de dollars

10 novembre 2020 à 14h25
4

La holding japonaise pourrait céder l'entreprise innovante qui a popularisé les robots Atlas, Spot et Pepper au constructeur automobile sud-coréen.

Après être passée dans les mains de Google pendant plusieurs années puis de SoftBank depuis 2017, l'entreprise américaine Boston Dynamics pourrait être vendue au groupe Hyundai. C'est en tout cas ce qu'affirment nos confrères américains de Bloomberg, qui évoquent « des pourparlers », sur la base de sources proches du dossier. Le montant de l'opération pourrait atteindre le milliard de dollars.

Les représentants de Hyundai, SoftBank et Boston Dynamics gardent le silence

Grâce à ce milliard de dollars, Hyundai prendrait le contrôle de la firme du Massachusetts, fondée par Marc Raibert en 1992, et qui a fait le buzz à plusieurs reprises ces dernières années, notamment avec l'intrigant Spot, le robot-chien, dont la commercialisation a démarré en juin dernier, pour un coût unitaire de 75 000 dollars.

Les sources qui ont fait fuiter l'annonce de discussions ont tenu à conserver l'anonymat, précise Bloomberg, de peur que la révélation de leur identité ne fasse capoter les pourparlers.

Hyundai a refusé de commenter les révélations, mais indique poliment « explorer en permanence diverses opportunités d'investissement et de partenariat », tandis que Boston Dynamics affirme que ses travaux « continuent d'enthousiasmer les partenaires intéressés à explorer une relation commerciale plus profonde avec notre société ».

Pas de rentabilité pour Boston Dynamics

En cas de vente, Boston Dynamics franchirait une nouvelle étape de son développement. Après s'être séparée du Massachusetts Institute of Technology (MIT), l'entreprise est longtemps restée indépendante, jusqu'à ce que Google, alors tournée vers la robotique à cette époque, finalise son rachat en décembre 2013. À l'époque, l'opération fut estimée à 500 millions de dollars.

En 2017, Alphabet, maison-mère de Google, décide de se débarrasser d'un actif qui n'était pas rentable. Au mois de juin, Boston Dynamics est rachetée par SoftBank. Depuis, l'entreprise a soigné sa communication et régulièrement fait la une des médias. Visuellement, c'est beau. Et d'un point de vue technologique, Boston Dynamics fait état de réelles avancées sur le secteur de la robotique. Pourtant, il est toujours difficile de percer son modèle économique.

Si le buzz est certain, l'entreprise affirme ne pas avoir encore dégagé de bénéfices. Hyundai pourrait remédier à cela. Le groupe sud-coréen utilise des robots industriels dans son activité de constructeur automobile, et pourrait mettre à profit, au propre comme au figuré, cette potentielle acquisition.

Source : Bloomberg

4
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Le Xiaomi Redmi Note 9 Pro 128 Go à prix choc pour les Hottes Days chez AliExpress
Xpeng P7 Wing : la berline chinoise électrique de luxe qui veut détrôner la Tesla Model S
RED by SFR : le forfait mobile 100 Go au prix de celui de 80 Go 🔥
Offrez une montre connectée Huawei Watch GT pour moins de 100€ sur Amazon
Bons plans de Noël : 7 offres à saisir chez Cdiscount avant le Black Friday
OneWeb, le concurrent de Starlink, renaît de ses cendres
Idée cadeau pour Noël : ces Hauts-Parleurs 2.1 Logitech Z333 à prix Black Friday chez Amazon
Black Friday Week : le TOP des bons plans high-tech à saisir ce lundi soir
Bon plan Fnac : deux SSD Samsung en promotion avant le Black Friday
Test iPad Air (2020) : à deux doigts de passer Pro
Haut de page