La pénurie de semi-conducteurs met à l’arrêt les usines de Stellantis (Peugeot/Citroën)

Arnaud Marchal
Spécialiste automobile
19 avril 2021 à 11h55
20
Peugeot 5008 2021 © PSA Groupe
© Stellantis - PSA Group

La crise des semi-conducteurs qui fait l'actualité depuis quelques temps touche désormais l’usine Stellantis de Rennes-La Jannais. L'entreprise va devoir cesser la production des véhicules du groupe, fusion de PSA et Fiat Chrysler, pendant plusieurs jours à cause d’un manque de boîtier électronique.

Cet arrêt suit celui de Sochaux, où la production de la Peugeot 308 est déjà suspendue depuis deux semaines. Reste à savoir comment la crise va évoluer et comment l’entreprise va gérer son personnel au chômage technique.

La crise du semi-conducteur se prolonge

Alors que l'usine PSA de Sochaux, dans le Doubs, en charge de la production de la Peugeot 308, est déjà à l’arrêt depuis deux semaines - et n'est pas encore prête à reprendre du service cette semaine - c’est au tour de l’usine de Rennes-La Jannais en Ille-et-Vilaine, de devoir arrêter sa production. En cause, à nouveau, la pénurie de boîtiers de servitude intelligent BSI, soit le cœur de l’électronique des véhicules.

Si la production des C5 Aircross et Peugeot 5008 a pourtant repris, ce matin dans l’usine, les employés vont devoir cesser la production aussitôt que le stock de boîtiers BSI sera épuisé, ce qui devrait arriver dans le cours de la journée. L’arrêt de la production devrait durer toute la semaine, au minimum ; le constructeur manque encore de visibilité pour prévoir la reprise effective.

Pour les salariés, le groupe s'attache à compenser l'arrêt de la production par des RTT employeurs. Néanmoins, avec 12 jours de RTT, la situation pourrait être problématique si la pénurie venait à durer.

Source : BFMTV

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
20
12
LeToi
Et ça risque de durer… vaut mieux choisir une voiture déjà en stock pour éviter les surprises de retard !
zoup01
et il n’y a pas que l’industrie de l’automobile qui est touchée…bien d’autres secteurs industriels le sont aussi.
Popoulo
Si l’Europe n’était pas dirigée par de vieux crapauds juste bons à se baver dessus et arroser de milliards les pays en voie de développement, ils en profiterait pour se lancer dans ces productions de semi-conducteurs. Dans un article, ils parlaient de compte-goutte jusqu’en 2023. L’occasion est là mais je doute qu’ils saisissent l’opportunité.
Havane
Encore un résultat de la mondialisation débridée de notre économie ! Il est plus qu’urgent de relancer notre industrie électronique européenne. Cela coûtera plus cher ? Bien sûr mais créera de l’emploi, à la fois hautement qualifié et aussi de l’emploi de base sans qualification. Résultat: une voiture coûtera qcq euros de plus, mais sera produite à terme voulu.
dredd
Oui, on va créer tout une filière de semiconducteurs concurente des actuelles asitico-américaines en utilisant des terres rares du Cantal et du Luxembourg.<br /> Un filière de semi-conducteurs ça veut dire en plus une nouvelle filière minière qui n’est même pas assurée d’être possible sur le continent sans se retrouver avec des trous éparpillés un peu partout.<br /> Bref, c’est mort, faut trouver autre chose.
Nmut
Il faut 3 à 5 ans pour monter une usine de semi conducteurs. En plus il faut aussi fabriquer les galettes de silicium qui sont aussi en tension. Tout ça pour une crise qui ne durera pas éternellement (l’augmentation de 25 à 50% de la demande sera forcément suivie par une diminution pour un retour à la normale, voir moins pour quelques temps), difficile d’envisager de dépenser des dizaines de milliards d’euros jamais rentabilisés. Les politiques ne pourront pas forcer les industriels dans ce sens sauf si on les paye!
KlingonBrain
Oui, il est évident qu’on ne crée pas ce genre d’industrie comme ça du jour au lendemain. Il faudrait des années…<br /> Pourtant, nous serions bien avisé de le faire quand même si nous voulons être libre dans le futur et ne pas subir d’éventuels chantages de la Chine ou des USA.<br /> S’il suffit de nous priver de l’approvisionnement de quelque chose pour foutre en l’air notre industrie et notre économie, nous devenons de fait très fragiles et très faibles.
Starfoul
KlingonBrain:<br /> et ne pas subir d’éventuels chantages de la Chine ou des USA<br /> L’affaire Huawei aurait dû vous alerter ,mais non.<br /> Pourquoi systématiquement accuser la Chine alors que nous subissons non pas des chantages mais des sanctions de la part des USA?
Nmut
Clairement, tans que les consommateurs ne font qu’acheter au moins cher (y compris en achetant des cochonneries qui ne tiendront que quelques mois) sans aucune réflexio,n les industriels (ni les hommes politiques qui ont tout intérêt à aller dans le même sens, le «&nbsp;dieu&nbsp;» pouvoir d’achat) ne se bougeront pas. Heureusement que l’on a encore quelques trucs que les autres n’ont pas (notre argent par exemple! ) qui équilibre vaguement la balance, mais ça ne va pas durer…
KlingonBrain
Pourquoi systématiquement accuser la Chine alors que nous subissons non pas des chantages mais des sanctions de la part des USA ?<br /> Ce n’est pas pour rien que j’ai cité aussi les USA.<br /> Et il ne s’agit pas d’accuser la Chine mais de mesurer la dépendance que nous avons vis à vis de ce pays. Et il s’agit aujourd’hui d’une dépendance majeure.<br /> Il faut comprendre que cela peut nous nuire si dans le futur nous avions des divergences politiques ou géostratégiques avec ce pays.<br /> Par exemple, rappelons nous qu’il y a des tensions en mer de chine et le fait que la France fait partie de l’alliance de l’Otan avec les USA.
KlingonBrain
Clairement, tans que les consommateurs ne font qu’acheter au moins cher (y compris en achetant des cochonneries qui ne tiendront que quelques mois) sans aucune réflexio,n les industriels (ni les hommes politiques qui ont tout intérêt à aller dans le même sens, le « dieu » pouvoir d’achat) ne se bougeront pas. Heureusement que l’on a encore quelques trucs que les autres n’ont pas (notre argent par exemple! ) qui équilibre vaguement la balance, mais ça ne va pas durer…<br /> Le problème c’est que ce «&nbsp;pouvoir d’achat&nbsp;» est juste le fruit d’un artefact monétaire, une monnaie surcotée.<br /> Ce cours monétaire trop haut engendre un manque de rentabilité de notre production locale. Il a engendré la faillite progressive de notre industrie parallèlement au développement du chômage de masse.<br /> Et au final, comme on importe tout, qu’on ne produit plus rien, qu’on ne vends plus rien, qu’on a de plus en plus d’inactifs, notre pays vit de plus en plus sur l’endettement.<br /> Et vous avez parfaitement raison, ça ne va pas durer. Parce que sur le plan économique, c’est impossible. Et la chute sera dure. Très dure.<br /> L’Europe entretient l’illusion qu’on ne peut pas tomber alors que sur le plan économique nous avons déjà les deux pieds dans la tombe. Et le Covid viens de refermer le couvercle.<br /> Pour ceux qui pensent qu’on a toujours vécu ainsi, détrompez vous. Quand j’était jeune, la France importait peu. Ce qu’on importait était très cher. On produisait et on consommait beaucoup de biens français. On achetait beaucoup moins, on réparait beaucoup plus. On était moins stressé, on vivait plus heureux et on avait tous du boulot.
Blackalf
KlingonBrain:<br /> Pour ceux qui pensent qu’on a toujours vécu ainsi, détrompez vous. Quand j’était jeune, la France importait peu. Ce qu’on importait était très cher. On produisait et on consommait beaucoup de biens français. On achetait beaucoup moins, on réparait beaucoup plus. On était moins stressé, on vivait plus heureux et on avait tous du boulot.<br /> Exactement, et c’est pareil en Belgique…il n’y a que les plus jeunes qui n’en ont pas connu d’autre pour croire qu’on vit une époque formidable. ^^<br /> Il y a eu des progrès dans bien des domaines et des avancées diverses utiles et intéressantes, c’est clair. Mais on a également perdu beaucoup de choses, à commencer par le vivre ensemble qui est en voie de disparition.
KlingonBrain
Tout à fait, c’est très bien résumé.
carinae
Il faut arrêter de toujours voir la France sous le joug de ceci ou de cela. En 50 ans le monde a changé. Il est devenu plus mondialisé. Le problème des entreprises françaises en Iran a cause des sanctions us n’est pas nouveau. C’était déjà le cas il y a 40 ans. Ce sont des sanctions internationales et on est donc tenu de s’y conformer. Pour rappel aussi … la France fait partie des pays créateurs de l’OTAN (et je ne sais même pas si elle n’en est pas a l’origine) …<br /> Après il est clair que les USA sont nettement plus protectionniste que nous … mais encore faut il qu’il y réellement volonté de défendre l’industrie tricolore…quand on voit que les masques made in France se vendent …a l’étranger faute de commandes françaises …
KlingonBrain
Ouais, enfin, il faut bien voir la vérité en face, l’Europe est quand même un bon gros toutou des USA.
bugsbunny91240
et oui, le 0 stock n’a pas que des avantages !!
paulposition
@Starfoul : Tes posts ont été supprimés car hors sujet. Ce n’est pas un sujet sur la géopolitique.<br /> Merci pour ta comprehension
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Xubaka : il y aura une moto électrique française au CES, et elle est 100 % personnalisable
L'enseigne Carrefour va équiper ses parkings de 2 000 bornes de charge rapide
Xiaomi compte produire 300 000 véhicules électriques par an dans son usine de Pékin
Nissan dresse sa feuille de route à 2030 et mise (très) gros sur l'électrique
Kawasaki confirme le lancement de trois motos électriques en 2022
Si MacGyver avait eu une moto électrique, ç'aurait certainement été une CAKE
Renault fait de sa 4L une voiture volante, et ce n'est pas une blague
Voilà à quoi ressemble une trottinette de course, faite pour passer les 100 km/h
Bornes de recharge : coup d'accélérateur sur le réseau en 2021 en France avec près de 50 000 bornes recensées
Finalement, Waze, Coyote et cie pourront continuer à signaler les contrôles de vitesse !
Haut de page