Test Samsung Galaxy Book3 Pro : le meilleur PC portable "pro" ?

16 mars 2023 à 11h40
3
© Nicolas Lafarge pour Clubic
© Nicolas Lafarge pour Clubic

Et de trois ! Samsung lance une nouvelle génération de sa gamme de PC portables Galaxy Book, avec plusieurs déclinaisons : les deux-en-un Galaxy Book3 360 et Galaxy Book3 Pro 360, le surpuissant Galaxy Book3 Ultra, et le modèle « professionnel » Galaxy Book3 Pro, qui nous intéresse aujourd’hui. Disponible en format 14 ou 16 pouces, ce laptop tout en finesse et en légèreté cache sous son élégant capot une fiche technique fort alléchante. Suffit-elle à combler les besoins des professionnels les plus exigeants ? Réponse dans notre test du Samsung Galaxy Book3 Pro.

Samsung Galaxy Book 3 Pro
  • Design fin, léger et élégant
  • Écran généreux, lumineux et contrasté
  • De belles performances, qui restent stables dans la durée
  • Clavier agréable et trackpad (trop ?) large
  • Autonomie dans la moyenne
  • Des traces de doigts dans le dos et des reflets sur l'écran
  • Pas d'autre configuration disponible pour la quantité de RAM ou de stockage
  • Le prix assez élevé

Test réalisé sur un ordinateur prêté par le constructeur.

Pilier de la gamme Galaxy Book3, ce modèle « Pro » fait dans la simplicité, avec une configuration unique : hormis le choix entre les deux diagonales d’écran, et celui entre les deux coloris (un noir « Anthracite » ou un beige « Sable »), vous devrez forcément opter pour un CPU Intel Core i7-1360P, une puce graphique Intel Iris Xe Graphics, 16 Go de RAM et 512 Go de stockage SSD. Avant d’entrer dans le détail de notre avis sur ce Samsung Galaxy Book3 Pro, faisons un point plus précis sur sa fiche technique.

Samsung Galaxy Book3 Pro : la fiche technique

Fiche technique Samsung Galaxy Book 3 Pro

Résumé

Processeur
Intel Core i7-1360P
Taille de la mémoire
16Go
Carte graphique
Intel Iris Xe Graphics
Mémoire vidéo
Illimitée
Taille de l'écran
16 pouces
Taux de rafraîchissement
120Hz

OS

Système d'exploitation
Windows 11

Processeur

Processeur
Intel Core i7-1360P
Fréquence du processeur
2,2GHz

Mémoire vive

Taille de la mémoire
16Go
Type de mémoire
DDR5

Graphismes

Carte graphique
Intel Iris Xe Graphics
Mémoire vidéo
Illimitée

Écran

Taille de l'écran
16 pouces
Taux de rafraîchissement
120Hz
Type de dalle
Dalle AMOLED
Résolution d'écran
WQXGA+
Format de l'écran
16/10
Dalle mate / antireflet
Non
Écran tactile
Non

Stockage

Configuration disque(s)
SSD
Disque principal
512 Go
Lecteur de carte mémoire
Micro SD

Connectique

Connectiques disponibles
Thunderbolt 4/USB-C, HDMI

Réseau sans-fil

Wi-Fi
Oui
Version Wi-Fi
6
Bluetooth
Oui
Version Bluetooth
5.1

Équipement

Webcam
Oui
Clavier
Azerty
Clavier rétroéclairé
Oui - Couleur unique
Pavé numérique
Oui
Lecteur d'empreinte digitale
Oui

Caractéristiques physiques

Épaisseur
11,3mm
Longueur
312,3m
Largeur
223,8mm
Poids
1,17kg

Design : un bon gros bébé, mais qui ne pèse pas lourd

Dès que l’on déballe le Galaxy Book3 Pro de son (joli) packaging, on tombe sous le charme de son incroyable finesse. Le bébé de Samsung ne mesure que 11,3 millimètres d’épaisseur, et malgré son format large de 16 pouces, il ne pèse que 1,17 kilogramme sur la balance. Le poids ressenti est très léger, et on peut le tenir d’une seule main sans souci.

© Nicolas Lafarge pour Clubic
© Nicolas Lafarge pour Clubic

Le second atout qui nous saisit, c’est la connectique surprenante de générosité : sur la tranche gauche, on compte deux ports USB-C compatibles Thunderbolt 4, ainsi qu’une entrée HDMI « classique » (comprenez : ni micro, ni mini). De l’autre côté, une prise jack 3.5 mm, un port USB-A ainsi qu’un port microSD complètent le tableau. Rien ne nous semble manquer à l’appel pour un usage professionnel confortable.

© Nicolas Lafarge pour Clubic
© Nicolas Lafarge pour Clubic
© Nicolas Lafarge pour Clubic
© Nicolas Lafarge pour Clubic

Du modèle « Anthracite » en 16 pouces, que nous avons testé, émane définitivement le sentiment d’un appareil premium et solide. L’écran en verre et ses bordures étroites contribuent au sentiment d’élégance et de finesse. De son côté, la charnière est totalement silencieuse ; aucun craquement n’est à signaler à l’ouverture ou à la fermeture. Seule ombre au tableau : le dos de la machine retient vite les traces de doigts, ce qui devrait perturber les plus maniaques (dont fait partie l’auteur de ces lignes).

© Nicolas Lafarge pour Clubic
© Nicolas Lafarge pour Clubic

Doté d’un pavé numérique, le clavier s’étend sur une large superficie et devrait vous faciliter la saisie au quotidien. On prend plaisir à taper du texte avec ses touches bien lisibles, au rétroéclairage lumineux et à la frappe très agréable, qui émet un son satisfaisant (mais discret). Un capteur d’empreintes est intégré pour déverrouiller l’ordinateur du bout des doigts.

Le trackpad, enfin, est l’un des plus grands que l’on ait eu l’occasion de voir sur un PC portable : sa taille est vraiment généreuse (peut-être trop, pour la plupart des usages courants). La surface de clic recouvre environ 80 % du pavé : pas besoin de jouer la gymnastique des doigts pour cliquer, donc.

© Nicolas Lafarge pour Clubic
© Nicolas Lafarge pour Clubic

Le Galaxy Book3 Pro embarque une caméra frontale de 2,1 mégapixels, à la résolution Full HD. Sans être époustouflante, celle-ci capture notre joli minois avec un rendu plutôt correct, même par faible luminosité. Sans surprise, elle éprouvera plus de difficultés avec les situations de surexposition (si vous vous tenez en plein soleil, par exemple). La présence d’un mode HDR s’avèrera quant à elle assez anecdotique, l’effet n’étant franchement pas probant, en conditions d’éclairage « normales ».

La caméra du Samsung Galaxy Book3 Pro est plus convaincante en SDR (à gauche) qu’en HDR (à droite) — © Nicolas Lafarge pour Clubic
La caméra du Samsung Galaxy Book3 Pro est plus convaincante en SDR (à gauche) qu’en HDR (à droite) — © Nicolas Lafarge pour Clubic
En plein soleil, il faudra choisir votre combat : trop de lumière ou pas assez (bonus : gardez le curseur au milieu pour me pourvoir d’un seyant strabisme). — © Nicolas Lafarge pour Clubic
En plein soleil, il faudra choisir votre combat : trop de lumière ou pas assez (bonus : gardez le curseur au milieu pour me pourvoir d’un seyant strabisme). — © Nicolas Lafarge pour Clubic

Écran : une bien belle image, et une grande surface

Du côté de l’écran, Samsung fait partie de ces fabricants qui osent renoncer au sempiternel 16:9, au profit d’un rapport 16:10 plus optimal pour la productivité — notamment pour la consultation de documents texte, qui ont un peu plus de place pour respirer sur l’interface. 

© Nicolas Lafarge pour Clubic
© Nicolas Lafarge pour Clubic

La résolution WQXGA+, d’une part, et le taux de rafraîchissement de 120 Hz, d’autre part, permettent un rendu de l’image net et fluide. Travailler sur cet ordinateur devient vite très agréable. La dalle AMOLED, avec ses teintes riches et ses noirs profonds, y joue également pour beaucoup : elle offre des visuels véritablement plaisants à l’œil. 

À l’œil nu, la colorimétrie de l’écran nous semble tirer un peu trop vers le bleu dans sa calibration « par défaut ». Fort heureusement, le remède à ce problème est plutôt simple : il suffit d’activer le rendu HDR dans les réglages de l’ordinateur, pour une plage beaucoup plus naturelle.

© Nicolas Lafarge pour Clubic
© Nicolas Lafarge pour Clubic

La luminosité de la dalle, quant à elle, est très convaincante : pour une utilisation « normale » en intérieur, vous n’aurez aucune difficulté ni malaise oculaire. Écran en verre oblige, il faudra en revanche composer avec de nombreux reflets, pas toujours bienvenus quand on travaille en plein soleil (nous n’avons toutefois pas été confrontés à ce désagrément lors de notre test, réalisé en Normandie, en pleines giboulées de mars).

Performances : rien ne sert de courir, il faut partir à point

Au niveau des performances, comment s’en sort ce Galaxy Book3 Pro ? Si l’on s’en tient strictement aux chiffres, il se situe dans la moyenne (de la moyenne haute, s’entend) : le benchmark Cinebench lui attribue un score de 9 844 en multi core, là où ses concurrents, le Huawei MateBook 16S et le Dell Inspiron 16 Plus 7620 grimpent respectivement jusqu’à 12 080 et 12 300. 

Benchmark Cinebench Galaxy Book3 Pro © Nicolas Lafarge

Mais à l’usage, ça donne quoi ? Soumis à un stress test sous AIDA 64, qui sollicite en continu 100 % des cœurs du processeur pendant une heure, le Samsung Galaxy Book3 Pro nous a franchement impressionnés par son endurance. Marathonien plutôt que sprinteur, l’ordinateur portable de Samsung a d’abord piqué vers une fourchette de 2,6 GHz à 3,8 GHz, avant de ralentir sa cadence pour se stabiliser aux alentours des 2,0 GHz, pendant la quasi-totalité des soixante minutes de l’exercice.

© Nicolas Lafarge pour Clubic
© Nicolas Lafarge pour Clubic

La gestion de la chaleur est à l’image de cette fréquence d’horloge : équilibrée et constante. En début de benchmark, la machine a vite avoisiné les 90° C, déclenchant ainsi la ventilation à pleine puissance. Sans trop se montrer bruyante, celle-ci a aussitôt ramené le laptop dans des températures plus clémentes de 50 à 70° C, qui se sont maintenues tout au long du stress test

Benchmark SSD Galaxy Book3 Pro © Nicolas Lafarge

Le stockage est ici assuré par un SSD M.2 PCIe 4.0 de 512 Go. D’après le regard expert de Crystal DiskMark, il assure 4 905,81 Mo/s en lecture et 3 946,68 Mo/s en écriture : des valeurs très confortables pour un usage professionnel, qui se placent légèrement au-dessus du Huawei MateBook 16S, et à un niveau quasi équivalent au Dell Inspiron 16 Plus 7620.

Autonomie : c’est moyen, mais c’est déjà très bien

Sur le plan des performances, le Galaxy Book3 Pro est du genre endurant ; qu’en est-il du point de vue de l’autonomie ? En suivant notre protocole de test habituel d’une lecture vidéo en continu, avec le volume sonore à 10 % et la luminosité de l’écran à 100 % (et sans aucun paramètre d’économie d’énergie activé), l’ordinateur nous a lâchés au bout d’environ 6 heures et demie.

Le même test avec l’éclairage réduit à 50 % nous a permis de grimper jusqu’à 10 heures de batterie, ce qui nous semble déjà beaucoup plus honnête. Gageons qu’avec une utilisation polyvalente, et quelques détours dans les menus pour équilibrer les performances de la machine, vous pourrez tenir aisément une journée de travail entière.  

© Nicolas Lafarge pour Clubic
© Nicolas Lafarge pour Clubic

Pour des tâches plus gourmandes en ressources, en revanche, mieux vaudra rester à proximité du bloc secteur à recharge « super rapide » (c’est Samsung qui le dit) fourni avec l’ordinateur. Il nous a tout de même fallu 2 heures pour grimper d’une batterie à 15 % à une charge complète, ce qui ne nous a pas semblé un modèle de vélocité.

Audio : ni trop grave, ni trop aigu, juste comme il faut

Terminons notre test du Samsung Galaxy Book3 Pro avec un détour par la partie acoustique : avec deux woofers de 5 W et deux tweeters de 2 W, made in AKG, le Galaxy Book3 Pro livre un son de bonne facture. 

Le rendu à l’oreille est franchement agréable, sans saturation même à plein volume, et avec un réel sentiment de relief. Seules les basses sont un peu chiches, mais cela reste très honorable. Gageons que la prise casque et le Bluetooth permettront aux audiophiles de pousser leur expérience audio quelques crans plus loin.

© Nicolas Lafarge pour Clubic
© Nicolas Lafarge pour Clubic

Test Samsung Galaxy Book3 Pro : l'avis de Clubic

8

Le Samsung Galaxy Book 3 Pro est-il LE choix incontournable
pour les professionnels ? Difficile de répondre par l'affirmative, le rapport qualité-prix penchant plutôt du côté droit que gauche. Est-il UN excellent choix de PC portable conçu pour la productivité ? Oui, assurément.

Même si vous êtes fâché avec les livres, ce « Book 3 Pro » pourrait bien vous réconcilier avec la lecture. Le superbe écran AMOLED offre un grand confort visuel. Associé à un clavier et à un trackpad des plus larges, il contribue à faire de cet ordinateur une machine agréable, sur laquelle on a envie de travailler longtemps.

C'est précisément ce qu'elle nous promet, grâce à sa configuration immuable, mais équilibrée, qui a le mérite de performer dans la durée. Le Galaxy Book 3 Pro n'est pas le plus surpuissant des PC portables, mais c'est l'un des plus fidèles : vous pourrez compter sur lui pour être au meilleur de sa forme tout au long de la journée.

Cette dernière pourra se dérouler sur batterie si vous vous contentez de tâches courantes, mais nous vous conseillerons tout de même de garder à portée de main le chargeur de la bête. Ceci ne devrait pas être difficile, tant ce bloc secteur est petit, compact et léger, à l'image du PC tout entier, en somme.

Les plus

  • Design fin, léger et élégant
  • Écran généreux, lumineux et contrasté
  • De belles performances, qui restent stables dans la durée
  • Clavier agréable et trackpad (trop ?) large

Les moins

  • Autonomie dans la moyenne
  • Des traces de doigts dans le dos et des reflets sur l'écran
  • Pas d'autre configuration disponible pour la quantité de RAM ou de stockage
  • Le prix assez élevé

Design 9

Écran 9

Performances 8

Autonomie 8

Prix 7

RDC 1099,99€ Voir l'offre
Fnac 1199,99€ Voir l'offre
Darty 1199,99€ Voir l'offre
GrosBill 1848,95€ Voir l'offre
Materiel.net 1849,94€ Voir l'offre
RDC 1099,99€ Voir l'offre
Fnac 1199,99€ Voir l'offre
Darty 1199,99€ Voir l'offre
GrosBill 1848,95€ Voir l'offre
Materiel.net 1849,94€ Voir l'offre

Concurrence : quelles alternatives au Samsung Galaxy Book3 Pro ?

Huawei MateBook 16S
Rakuten 700€ Voir l'offre
Les plus
  • La puissance bien exploitée du Core i7-12700H
  • Design convenu mais efficace, avec de bonnes finitions
  • Un clavier toujours aussi convaincant
  • Qualité d’affichage très honnête
Les moins
  • Pas de lecteur de cartes SD
  • Trackpad peu agréable
  • Mémoire vive soudée
  • Autonomie juste correcte (8 heures 30 max)

Avec son MateBook 16S, Huawei nous livre un très bon PC portable de 16 pouces capable de s’attaquer efficacement à la concurrence immédiate de Dell ou de HP avec un prix de départ plus agressif. Bien qu’un peu convenu, l’appareil nous offre une qualité d’affichage convaincante, avec un grand écran aux bordures affinées ; des performances très solides, malgré l’absence de carte graphique dédiée en option ; et une qualité d’assemblage de haute volée.

Nous regrettons toutefois que le MateBook 16S ne fasse pas un peu mieux sur l’autonomie (qui reste malgré tout convenable) et que Huawei n’ait pas jugé bon d’ajouter un lecteur de cartes SD à une connectique du reste très complète. Cet oubli pourrait gêner certains utilisateurs. Nous aurions aussi aimé que Huawei se lâche un peu plus sur le design de son laptop, très convenu et qui évolue peu par rapport aux autres machines proposées par la marque ces derniers mois. Globalement, le MateBook 16S est une valeur sûre, mais il lui manque peut-être ce petit grain de folie qui permet de marquer les esprits.

Lire le test complet
Dell Inspiron 16 Plus 7620
8
Les plus
  • Construction sérieuse
  • Le grand écran 16:10 avec définition 3K
  • Excellentes performances et chauffe maîtrisée
  • Autonomie honnête (8 à 9 heures)
  • Très bonne webcam
Les moins
  • Le gros surcoût pour une RTX 3060 en option
  • Luminosité trop juste de l’écran et calibration bâclée
  • Pas de pavé numérique
  • Touches du clavier un peu petites et serrées

Difficile de prendre réellement en défaut l’Inspiron 16 Plus. La prestation de l’appareil est solide sur la plupart des points clés, ce qui fait de lui un très bon ordinateur portable grand format… et finalement bien plus grand public que l’on aurait pu l’imaginer de prime abord.

Bien pensé et sérieusement assemblé, il profite d’un niveau de puissance généreux grâce à un Core i7-12700H bien exploité et propose une expérience convaincante à bien des égards. Nous regrettons néanmoins que Dell n’ait pas accordé plus de soin à la calibration de son écran ainsi qu’à la conception du clavier. Ce dernier gagnerait à mieux occuper l’espace disponible pour offrir plus de confort au quotidien.

Lire le test complet
Huawei Matebook D16 2022
Amazon 869€ Voir l'offre
Rakuten 600€ Voir l'offre
RDC 997,99€ Voir l'offre
Fnac 1029,99€ Voir l'offre
Darty 1029,99€ Voir l'offre
Les plus
  • Qualité d'affichage satisfaisante
  • Design efficace (mais lassant) et finitions au niveau
  • Très bon clavier et connectique complète
  • Le placement tarifaire reste honnête
Les moins
  • Un Core i7-12700H efficace, mais qui aurait pu faire mieux
  • Autonomie perfectible (moins de 8 heures)
  • Trackpad trop petit et peu agréable
  • Webcam 1080p décevante

Huawei parvient à peaufiner son MateBook D16 pour le faire monter en gamme par rapport au modèle 2021, c'est ce qu'il faut retenir de ce test et de cette mouture 2022. Face à son prédécesseur, l'appareil progresse sur la question de l'affichage en profitant cette année d'une dalle 16:10 (format nettement plus plaisant à l'usage). Il s'améliore aussi sur le plan des performances en s'équipant des derniers processeurs mobiles Alder Lake « H » d'Intel. De plus, Huawei adopte un châssis plus récent pour son nouveau D16, même si cela implique de recycler en partie le design de son MateBook 16, lancé plus tôt cette année. Mais qu'importe, les fondamentaux sont bien là.

Dommage toutefois que Huawei n'ait pas profité du passage aux nouveaux processeurs d'Intel pour améliorer la capacité de sa batterie. Cette dernière ne parviendra jamais vraiment à nous offrir l'autonomie suffisante pour tenir toute une journée de travail sans avoir à utiliser le chargeur. C'est triste, car nous passions pratiquement ce cap avec le modèle de l'an dernier. Dommage également que ce nouveau D16 n'exploite finalement qu'une partie du potentiel de son Core i7 de 12e génération. Cela nous amène à conseiller plutôt le modèle de base, moins coûteux et vraisemblablement plus autonome grâce à un Core i5 légèrement plus économe en énergie.

Accessoirement, Huawei se loupe aussi sur le trackpad et la webcam. Deux défauts que l'on déplore cependant sur une majorité des PC portables Windows proposés dans la même gamme de prix.

Lire le test complet

Nicolas Lafarge-Debeaupuis

Rédacteur spécialisé dans le hardware, la tech, le gaming, et tous les autres trucs de « geek », je suis né avec une plume dans une main et une manette de PlayStation dans l’autre (ce qui n’a arrangé...

Lire d'autres articles

Rédacteur spécialisé dans le hardware, la tech, le gaming, et tous les autres trucs de « geek », je suis né avec une plume dans une main et une manette de PlayStation dans l’autre (ce qui n’a arrangé personne à la maternité). Depuis, j’alterne constamment entre écrire et jouer aux jeux vidéo. Parfois, je fais les deux en même temps.

Lire d'autres articles
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés ainsi que les marchands mis en avant sont susceptibles d'évoluer afin de toujours vous proposer le meilleur prix sur le produit concerné. 
Lire la charte de confiance
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news
Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (3)

Arcetnathon
2000€ 6h d’autonomie video ?<br /> Vous etes serieux dans le meilleur portable Pro ?<br /> Qui va mettre 2000€ pour avoir 1 journee d’autonomie SI il fait que des tâches légères ?<br /> A ce prix la c’est pour des taches lourdes et du gros projet, ca tient combien en full puissance sans être branché ?
nicolas_lfg
Bonjour ! Comme l’indique la conclusion du test, nous répondons « non » à la question « le meilleur PC portable pro ? ». L’autonomie est d’ailleurs citée dans les points faibles (au même titre que le prix, soit dit en passant). Ce qui n’empêche pas ce Galaxy Book3 Pro d’avoir d’autres atouts par ailleurs !<br /> Et pour répondre à votre question, lors du stress test qui sollicite le CPU à pleine puissance, la batterie s’est épuisée très rapidement : environ 1h30 d’autonomie. D’où notre précision : « Pour des tâches plus gourmandes en ressources, en revanche, mieux vaudra rester à proximité du bloc secteur ».
stpoullain
Belle machine, élégante.<br /> Bel écran à priori mais à quel prix !<br /> La fiche technique, si complète qu’elle soit, n’est effectivement pas suffisante rapprochée au coût de l’appareil.<br /> Autonomie trop juste (le prix de la finesse ?), SSD de 512 Mo, carte graphique à mémoire partagée et quelques manques en matière d’équipement et d’ergonomie ; trop d’imperfections à ce niveau.<br /> Pour un bel écran OLED, un équipement généreux et une bien meilleure autonomie, j’en suis à mon 2ème Asus, sans le moindre regret.
MattS32
Arcetnathon:<br /> A ce prix la c’est pour des taches lourdes et du gros projet<br /> Non, pour des tâches lourdes et des gros projets, on prend pas un ultraportable (12mm, 1.2 kg, c’est un ultraportable…) avec un petit CPU (4 chiffres puis U ou P = CPU mobile très basse consommation ou basse consommation), mais plutôt un portable « classique » avec un « gros » CPU (5 chiffres puis H = CPU bien plus performant mais consommant bien plus) voire une station de travail portable (5 chiffres puis HX = encore un peu plus de performances au détriment de la conso).
Arcetnathon
Si t’as pas envi de te trimballer un portable de 3-4 kg sur le dos, c’est une solution que de passer par ce type de config.<br /> Et ca fonctionne largement pour bosser sans prendre une station portable qui sont hors de prix et intransportables sans sac valises.
Voir tous les messages sur le forum
Haut de page

Les derniers tests

PC portable : tous les derniers tests