Magenta : un prochain clone d'iOS open source ?

11 juin 2012 à 11h55
0
006E000005230372-photo-logo-develop.jpg
Alors qu'Apple pourrait annoncer dès ce soir les nouveautés d'iOS 6, un développeur travaille sur une version open source du système mobile.

Pouvoir utiliser iOS sur n'importe quel smartphone, tel est l'objectif du développeur Christina B qui dévoile son projet Magenta. Plus précisément, sur la page d'accueil il est expliqué que « Magenta est une implementation de Darwin/BSD sur un kernel de Linux ». Magenta fonctionne uniquement sur les smartphones dotés d'une puce en ARMv7.

L'objectif est de reproduire l'iPhone OS 1 en remplaçant les éléments propriétaires du système open source d'Apple Darwin qui constitue la fondation d'iOS. Magenta fait usage des bibliothèques logicielles coreFoundation, libstdc++, libobjc, libc++abi, libicucore et libncurses. Notons en revanche que les frameworks de haut niveau ne permettront pas de faire tourner des applications initialement développées pour iOS, du moins, ce n'est pas l'objectif de Christina B. Notons en revanche que le projet Magenta est open source ; n'importe qui pourrait alors rajouter cette compatibilité.

Les développeurs interessés pourront télécharger le code source et retrouver davantage d'informations sur cette page.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top