Magenta : un prochain clone d'iOS open source ?

11 juin 2012 à 11h55
0
006E000005230372-photo-logo-develop.jpg
Alors qu'Apple pourrait annoncer dès ce soir les nouveautés d'iOS 6, un développeur travaille sur une version open source du système mobile.

Pouvoir utiliser iOS sur n'importe quel smartphone, tel est l'objectif du développeur Christina B qui dévoile son projet Magenta. Plus précisément, sur la page d'accueil il est expliqué que « Magenta est une implementation de Darwin/BSD sur un kernel de Linux ». Magenta fonctionne uniquement sur les smartphones dotés d'une puce en ARMv7.

L'objectif est de reproduire l'iPhone OS 1 en remplaçant les éléments propriétaires du système open source d'Apple Darwin qui constitue la fondation d'iOS. Magenta fait usage des bibliothèques logicielles coreFoundation, libstdc++, libobjc, libc++abi, libicucore et libncurses. Notons en revanche que les frameworks de haut niveau ne permettront pas de faire tourner des applications initialement développées pour iOS, du moins, ce n'est pas l'objectif de Christina B. Notons en revanche que le projet Magenta est open source ; n'importe qui pourrait alors rajouter cette compatibilité.

Les développeurs interessés pourront télécharger le code source et retrouver davantage d'informations sur cette page.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'adoption de Firefox en chute de 85%
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Quand Jean Castex avoue spontanément ne pas avoir téléchargé StopCovid
Annoncée lors du Battery Day, la Tesla Model S Plaid aura jusqu'à 840 km d'autonomie
RTX 3090 : NVIDIA calme les ardeurs des joueurs avant la sortie cet après-midi
Environnement : Renault vous invite à couper votre moteur devant les écoles
Beyond Good & Evil 2 : une enquête lève le voile sur un développement chaotique
scroll top