Android, système d'exploitation le plus vulnérable

15 janvier 2017 à 14h30
0
Android arrive en tête des systèmes d'exploitation les plus vulnérables, révèle le palmarès réalisé par CVE Details.

Android et Linux sont les plus vulnérables aux attaques

Au cours de l'année 2016, 523 vulnérabilités ont été identifiées sur Android, ce qui place le système d'exploitation installé sur 78 % des smartphones en tête du palmarès des systèmes d'exploitation les moins protégés. Debian Linux suit juste après, avec 319 vulnérabilités, Ubuntu Linux avec 278 et Linux Kernel avec 217 vulnérabilités. Côté Apple, Mac OS X a rassemblé 215 vulnérabilités, alors qu'iOS en a compté 161. Entre les deux figure Windows 10, avec 172 failles identifiées au cours de l'année. Windows 8.1, pour sa part, a écopé de tout juste 154 failles, un chiffre sans doute explicable non pas par sa supériorité technologique, mais pas sa faible utilisation et donc un faible intérêt pour ce système d'exploitation de la part de pirates informatiques.

0258000008142292-photo-t-l-phone-android-one-talon.jpg


Un « succès » qui ne doit rien au hasard

Si Android est si prisé par les pirates, ce n'est pas parce qu'un piratage de ce type de smartphone rapporte beaucoup. Selon Mark May et Jim Suva, analystes chez Citigroup Global Markets, qui ont étudié la question, l'utilisateur d'un iPhone dépense en moyenne 52 dollars par an en achat d'applications. Un propriétaire d'un smartphone Android, en revanche, ne procure que 5,70 dollars en moyenne. En prenant en compte le fait que les smartphones Android sont bien plus répandus, il n'est pas difficile de deviner que la grande majorité de leurs propriétaires n'achètent jamais rien et donc n'y saisissent jamais aucun numéro de carte bancaire, le plus souvent parce qu'ils n'en ont pas : les téléphones sous Android sont bien plus répandus dans les pays émergents que dans les pays développés. Mais c'est l'effet du nombre qui joue : une fois une vulnérabilité identifiée et un cheval de troie ou un virus créé, le répandre à un million d'appareils supplémentaire ne coûte rien ou presque. De par sa popularité, Android a donc toutes les chances de continuer à intéresser les pirates pendant encore de longues années.

Voir aussi :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Quiz : quelles exclusivités jeux vidéo pour quelles plateformes ?
Google Waymo : une appli « façon Uber » pour ses taxis autonomes ?
Facebook : l’outil anti-fake news en test en Allemagne
IPhone 8 : résistant à l’eau et à la poussière ?
Deutsche Bank : la fin des SMS pour ses salariés
Google préfère les montgolfières aux drones
Navigateurs : le remplissage automatique, pas du tout sûr
Toulouse se lance dans la vidéo-verbalisation
ZeniMax accuse Oculus de vol
Que pensez-vous de la Nintendo Switch ? (votre avis)
Haut de page