Cyanogen démantèle son OS pour le vendre en modules

Le fork le plus populaire d'Android change de PDG et redessine sa stratégie. La société ne commercialera plus son système d'exploitation auprès des fabricants.

« Nous voulons tirer une balle dans la tête de Google », affirmait en mars 2015 Kirt McMaster, alors PDG de Cyanogen. Mais force est de constater que la stratégie n'a pas forcément porté ses fruits. Cyanogen OS est installé sur une vingtaine de smartphones dont le plus populaire reste le OnePlus One.

C'est Lior Tal qui est désormais placé à la tête de la société et ce dernier a choisi de mettre en place une nouvelle stratégie économique avec une approche modulaire.


Concrètement la société commercialisera les fonctionnalités développées par Cyanogen afin de permettre aux fabricants de les implémenter directement au sein de leurs propres variantes d'Android et donc sans devoir nécessairement opter pour le système tout entier.

035C000008257850-photo-cyanogenmod.jpg


Peu d'informations ont été partagées sur cette nouvelle stratégie, mais on imagine que Cyanogen commercialisera les fonctionnalités exclusives à son OS qu'il s'agisse d'un dispositif de thèmes, un gestionnaire de profils, le chiffrement des SMS ou un égaliseur audio.

Reste à savoir ce qu'il adviendra réellement de Cyanogen OS et de la version open source CyanogenMod.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Disney+ offert pour les abonnés Freebox mini 4K pendant 6 mois
Pas de Resident Evil Village sur le Game Pass pendant un an suite à un deal entre Sony et Capcom ?
Life Is Strange: True Colors nous dévoile sa scène d’ouverture
Free mobile prolonge son offre spéciale 80 Go à moins de 10€
La Commission européenne propose des règles pour encadrer l'intelligence artificielle
Vous pouvez uploader des images en 4K sur Twitter depuis un smartphone sous Android et iOS
Après quelques hésitations, Microsoft Edge décide de bloquer FloC à son tour
Sonic 2 : une photo de tournage dévoile que Tails ne sera pas le seul à accompagner le hérisson bleu
Fanatec dévoile son premier volant direct drive à
Cookies, navigation privée : les Français ne rechignent pas à partager leurs données personnelles
Haut de page