Android doit-il rester open source ?

03 mars 2016 à 07h07
0
La nature open source du système Android a longuement été remise en cause, mais l'OS de Google pourrait-il finir par devenir complètement propriétaire ? C'est en tout cas la réflexion d'un analyste spécialiste des technologies mobiles.

Anciennement chez Nomura Securities, l'analyste Richard Windsor estime que le modèle actuellement développé autour d'Android pourrait changer d'ici 2017. Plus précisément, il avance que le système ne sera prochainement plus livré de manière open source. L'homme ajoute qu'au travers de ses recherches il soupçonne Google d'être actuellement en train de monter une équipe spécialisée en hardware du côté de San Diego.

Les rumeurs autour de tels projets ne sont bien évidemment pas nouvelles. Précédemment, nous apprenions que la firme californienne souhaitait concevoir ses propres puces mobiles afin d'optimiser le fonctionnement d'Android sur les smartphones. On a également entendu parler du projet Android Silver selon lequel Google chercherait à mieux se positionner sur le haut de gamme.

A l'instar d'Android Auto ou Android Wear, l'édition mobile du système pourrait alors être uniquement contrôlée par Google avec la fermeture de l'AOSP. L'homme pointe notamment les éternels problèmes liés à la fragmentation du système. Au travers des derniers chiffres officiels, Android 6.0 Marshmallow ne serait installé que sur 1,2% des terminaux en circulation. Android 5.x Lollipop, disponible depuis 18 mois ne représente pour sa part qu'un tiers du parc. Clairement, Google n'arrive donc toujours pas à déployer des mises à jour en temps et en heure.

Pour Richard Windsor, cela pose non seulement des problèmes en matière de sécurité mais cela affecte aussi le degré d'innovation insufflé au sein d'Android pour faire face à iOS et Windows 10 Mobile. Un contrôle total du système, sans aucune surcouche logicielle développée par les opérateurs ou constructeurs permettrait à Google de proposer d'une traite la mise à jour du système via le Play Store auprès des terminaux compatibles.

08121914-photo-android-ban-gb.jpg


Un premier pas vers une source fermée pourrait ainsi avoir été illustrée par le retrait de l'Android Run time de la source AOSP. Cet élément est devenu propriétaire et placé au sein des Google Mobile Services. L'affaire opposant Google à Oracle concernant l'usage de certaines propriétés intellectuelles relatives à Java ferait alors office d'excuse toute trouvée pour les développeurs.

Reste qu'il ne s'agit là que de suppositions. Mais il serait intéressant d'observer les conséquences inévitables d'une telle stratégie. Android dispose d'une part de marché globale de 85%, principalement grâce aux constructeurs partenaires. Google serait-il prêt à resserrer les vis ? Les fabricants s'en trouveraient-il véritablement pris au piège ?

On imagine que s'ils ne disposent plus d'outils leur permettant de préinstaller leurs applications ou de personnaliser l'interface pour se démarquer de la concurrence, les constructeurs continueront certainement à proposer des smartphones Android. Reste qu'ils pourraient aussi se tourner vers un OS alternatif faisant par exemple usage de la plateforme d'applications d'Amazon. Serait-ce la raison pour laquelle Google entend se positionner en tant que constructeur ?


Télécharger Android SDK pour Windows.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top