Russie : Google conteste la décision visant à dénuer Android de ses applications

0
Les tensions montent d'un cran entre Google et la Russie. La firme californienne refuse en effet de respecter une décision de justice émanant des autorités de la Concurrence.

En début de mois dernier, le Service Fédéral Anti-monopole de la Fédération de Russie avait demandé à Google de retirer ses propres applications comme Hangouts, Gmail, Chrome, Drive Maps... afin de permettre aux autres éditeurs d'avoir autant de chance de se faire une place sur Android.

Les autorités estiment en effet que Google occupe une place trop importante sur le marché de la mobilité. L'OS de Google disposerait en Russie d'une part de marché de 65%. Au travers de ses accords avec ses constructeurs partenaires, pour obtenir la certification Google Play, ces derniers doivent installer au moins une vingtaine d'applications de l'éditeur et les mettre en avant en les positionnant au plus loin sur le panneau adjacent à l'écran d'accueil principal aux côtés du widget de recherche pointant bien sûr vers le moteur de Google.

035C000008221240-photo-google-hq-ban.jpg


La firme californienne ne voit pas cette décision d'un très bon oeil. Sur son blog officiel, l'équipe russe de la société explique ainsi : « Nous avons l'intention de contester la décision devant le tribunal et expliquer pourquoi nous croyons qu'elle est dénuée de fondement. ».

Google avait jusqu'à demain pour formuler une réponse et jusqu'au 18 décembre pour modifier ses accords avec les constructeurs partenaires. Cette décision a notamment été motivée par une plainte du concurrent local de Google, Yandex, lequel a d'ailleurs ré-itéré cette dernière devant la Commission Européenne en fin de semaine dernière pour pointe un abus de position dominante.

A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Mots de passe en clair : Optical Center écope de 50 000 euros
ProtonMail, le Webmail anti-NSA, s'est relevé de la
Xbox One : le paramétrage des boutons disponible sur la manette de la console
Les 700 MHz, parties comme des petits pains
Infos US de la nuit : Lyft prévoit un chiffre d’affaires de 1 milliard de dollars cette année
Free Mobile s'arme pour doper son réseau 4G
Recherche : Facebook et Google font une trêve et signent un accord
Pornhub associe la sortie de Fallout 4 à une baisse de son trafic
En redressement judiciaire, Qobuz cherche un repreneur (màj)
Nintendo tente de se défendre contre le piratage de ses consoles
Haut de page