Google forcerait les OEM à adopter la dernière version d'Android

12 février 2014 à 12h48
0
Afin d'éviter les problèmes de fragmentation, Google aurait mis en place un nouveau programme visant à forcer les OEM à adopter la dernière version de son système mobile.

00AF000005525541-photo-android-logo.jpg
Selon les chiffres communiqués par Google, la dernière version d'Android Kitkat (4.4) disponible depuis le 31 octobre sur le Nexus 5 ne représenterait aujourd'hui que 1,8% de l'ensemble des smartphones Android. A titre de comparaison Android 4.1.x Jelly Bean serait installé sur 35,5% des smartphones actuellement en circulation tandis que la version 2.3.x Gingerbread serait toujours en place sur un cinquième de ces terminaux. De son côté la dernière version d'iOS (7), disponible depuis septembre, serait déjà installée sur 82% des appareils mobiles d'Apple.

Il faut dire que Google jongle entre différents constructeurs et afin d'enrayer cette fragmentation, le géant californien aurait mis en place des règles strictes auprès de ses partenaires. Le blog spécialisé AndroidPolice rapporte avoir obtenu un document visant à réguler les certifications pour l'installation des services mobiles de Google.

Selon ce dernier, depuis le 1er février 2014, les constructeurs optant pour Android Gingerbread (2.3.x), Honeycomb (3.2), Ice Cream Sandwich (4.0.x) ou Jelly Bean (4.1.x) sur de nouveaux smartphones ou tablettes ne peuvent bénéficier des applications de Google. Cela signifie que ces derniers ne disposeront pas de Google Play ni des diverses applications de la société (Gmail, Maps, Now, Agenda....).

Les constructeurs souhaitant pré-installer Android Jelly Bean 4.2 auraient jusqu'au 24 avril 2014 pour obtenir cette certification. Celle-ci est valable jusqu'au 31 juillet pour Android 4.3 et aucune échéance n'aurait été déterminée pour Android Kitkat 4.4.

Ce dispositif ne concernerait véritablement que les plus petits constructeurs. Rappelons toutefois que Google entretiendrait également des discussions avec son principal partenaire Samsung afin de limiter les personnalisations l'interface utilisateur et la pré-installation massive d'applications tierces limitant la visibilité de ses services.

0226000007146988-photo-android-oem-google-mobile-services.jpg

Crédits : AndroidPolice.com


Pour aller plus loin
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
scroll top