Vie privée : l'EFF pointe la mise à jour 4.4.2 d'Android

16 décembre 2013 à 12h50
0
L'Electronic Frontier Foundation, l'organisation indépendante américaine chargée de promouvoir et de défendre la vie privée des internautes, pointe à nouveau les pratiques de Google et notamment une récente mise à jour opérées sur le système Android.

00BE000006951350-photo-android-apps-ops.jpg
En fin de semaine dernière, l'EFF expliquait avoir passé au crible le système Android et notamment les versions 4.3 et 4.4. L'organisation soulignait que les installations d'applications sur l'OS mobile de Google se traduisaient jusqu'à présent par un compromis en terme de vie privée en permettant à l'éditeur d'accéder à certaines données sensibles. « Les utilisateurs n'étaient pas en mesure d'installer une application tout en refusant que cette dernière n'ait accès au carnet d'adresses, ne suive leur position géographique ou ne récupère leur numéro de téléphone ou IMEI. ».

L'EFF ajoutait que depuis Android 4.3 il est possible d'installer un outil baptisé App Ops Launcher afin de contrôler plus finement les permissions et interdire l'accès aux informations personnelles. Décrit comme « une avancée majeure en terme de vie privée sur Android », ce système n'est toutefois plus disponible. Google a effectivement déployé une mise à jour de son OS en version 4.4.2.

01F4000006951340-photo-android-apps-ops.jpg


L'organisation précise que cette nouvelle version rend inopérant App Ops Launcher. Contacté par l'EFF, Google aurait expliqué que cette fonctionnalité, garantissant un meilleur niveau de sécurité, aurait été activée de manière accidentelle et se traduirait par le dysfonctionnement de plusieurs applications. L'EFF estime que cette explication n'est toutefois pas satisfaisante et affirme que Google pourrait tout simplement générer des informations factices avec un carnet d'adresses vide, un faux numéro IMEI ou une position géographique aléatoire lorsque le mobinaute refuse d'autoriser ces accès.

« La disparition d'App Ops est une nouvelle alarmante pour les utilisateurs d'Android », affirme l'EFF, en ajoutant que « les données d'un milliard de personnes sont aspirées » par des applications qui n'en n'ont logiquement pas besoin (papiers peints, lampes torche, jeux...). L'organisation rappelle qu'Apple a corrigé ce problème sur iOS il y a déjà bien longtemps.


Pour aller plus loin
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
BMW profite de la sortie de son SUV pour montrer à Tesla ce qu'est un véhicule blindé
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
L'arrivée du « premier contraceptif masculin » en 2020 ?
Certains MacBook Pro récents s'éteignent
L'iPhone 11 vous localise régulièrement, Apple s'en explique
ProCreate 5 est enfin disponible sur iPad ! On fait le tour des nouveautés principales

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top