Android 4.4 : nom de code KitKat

03 septembre 2013 à 21h58
0
Après Donut, Froyo, Gingerbread, HoneyComb, Ice Cream Sandwich et Jelly Bean, le nom de code pour Android 4.4 devait commencer par la lettre « k ». Google a levé le voile sur le nom d'Android 4.4 en indiquant que celui-ci s'appellera désormais KitKat.

015E000006617514-photo-android.jpg

Google présente un historique des différentes dénominations pour son système d'exploitation mobile maison et précise qu'Android 4.4 prendra le nom de KitKat. Sundar Pichai, en charge de Chrome et d'Android ne dévoile pas les contours du partenariat signé avec Nestlé pour utiliser le nom de la marque de la tablette chocolatée mais le dirigeant confirme l'annonce.

Comme à son habitude, Google suit l'ordre de l'alphabet pour dénommer son OS. Après Froyo, Gingerbread, HoneyComb, Ice Cream Sandwich et Jelly Bean c'est donc au tour de Kitkat (sans espace) de prendre la relève. La firme ne livre toutefois pas de date quant à la disponibilité de la mouture 4.4 d'Android.

Sundar Pichai a aussi également précisé via Google+ qu'Android a atteint 1 milliard d'activations à ce jour. Google n'a donc pas fait de pause et continue son développement sur le marché des systèmes d'exploitation même si certaines rumeurs laissaient à penser que la firme dévoilerait une version 5.0 d'Android.

Pour aller plus loin
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Infos US de la nuit : Mise à niveau Kindle, hausse du titre Nokia, nouvelle appli santé
Amazon présente une nouvelle version de son Kindle Paperwhite
L'équipe de Kubuntu se dote d'un support professionnel
Amazon lance Kindle Matchbook pour avoir une version numérique d'un livre acheté
Melty et Wat.tv s'allient sur la technologie et l'éditorial
iOS 7, iPhone 5C ? Apple convie la presse pour le 10 septembre
Byonim dévoile Nymi, un bracelet connecté permettant d'identifier son porteur
Insolite : un internaute achète un tweet sponsorisé pour critiquer la British Airways
Trois nouveautés dignes d’intérêt
IP Tracking : Benoît Hamon reconnaît les risques sans promettre de régulation
Haut de page