Android : de nombreuses apps populaires vulnérables aux fuites de données

23 octobre 2012 à 15h21
0
Une étude publiée par des chercheurs des universités de Hanovre et Marbourg en Allemagne démontre que 8% des applications proposées sur Google Play présentent des failles SSL qui les rendent vulnérables à l'interception de données par une personne potentiellement mal intentionnée.

00FA000004962624-photo-android-malware-ver-worm-sq-gb-logo.jpg
Les chercheurs se sont basés sur 13 500 applications gratuites proposées sur Google Play pour déterminer la présence de failles SSL parmi elles. Ils ont, pour ça, utilisé un outil nommé MalloDroid. Le résultat ne s'est pas fait attendre : 1074 applications de l'échantillon - soit environ 8% - contiennent « des codes SSL spécifiques acceptant l'ensemble des certificats et des serveurs via un seul certificat. » En d'autres termes, l'acceptation d'un seul certificat ouvre les vannes à tout le reste, fragilisant la protection apportée par les protocoles SSL et TLS qui ne sont fiables que s'ils sont bien utilisés.

Les failles repérées permettent aux données qui transitent entre le smartphone et les serveurs associés aux applications d'être récupérées par un tiers, se trouvant « entre les deux » : ce type de procédé est qualifié d' « attaque de l'homme du milieu », et l'utilisateur n'a pas conscience que ses données sont récupérées... jusqu'au jour où elles sont potentiellement exploitées par les pirates.

Mais l'étude (PDF) ne s'arrête pas là puisque les chercheurs allemands ont ensuite testé manuellement applications sur un Samsung Galaxy Nexus doté d'Android 4.0 : ils sont parvenus à exploiter des failles sur 41 d'entre elles, récupérant au passage des données sensibles comme des informations bancaires, des identifiants et des mots de passe de services comme Facebook, PayPal ou American Express. Les chercheurs ont également récupéré des infos liées aux services dans le cloud et ont même pu prendre le contrôle de caméras IP. Enfin, l'équipe signale avoir été « capable d'injecter des signatures de virus dans une application d'anti-virus pour détecter les apps légitimes comme étant vérolées ou désactiver complètement la protection. »

L'étude ne détaille pas les applications dans lesquelles de telles failles ont été constatées, mais précise par exemple qu'une « très populaire plateforme de service de messagerie » disposant d'une base de 10 à 15 millions d'utilisateurs dispose d'une vulnérabilité permettant de récupérer les numéros de téléphone présents dans le carnet d'adresse. L'étude conclut en estimant que 185 millions d'utilisateurs d'applications issues de Google Play sont potentiellement vulnérables à un vol de données.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top