CyanogenMod 9 RC : la ROM Android 4.0 alternative bientôt finalisée

0
À la veille de l'annonce d'Android 4.1 au Google I/O, la première release candidate (RC1) de CyanogenMod 9, reposant sur Android 4.0, a enfin vu le jour. Elle présage de la publication imminente de la version finale.

Il aura fallu 225 jours (7 mois et demi) à l'équipe de Cyanogen, depuis la publication du code source d'Android 4.0 Ice Cream Sandwich, pour parvenir à ce stade. Un délai inhabituel qui s'explique par le gouffre séparant Android 2.3.7 d'Android 4.0.4, première version unifiée pour smartphones et tablettes, qui a entrainé la réécriture d'une grande partie du code.

Le cœur de la ROM Android alternative la plus populaire est désormais stabilisé et les développeurs indépendants peuvent désormais concevoir les ROM spécifiques à leurs terminaux autour de ce tronc commun. 37 sont déjà pris en charge, d'anciens modèles que les fabricants ne mettront pas à jour eux-mêmes, d'anciens modèles dont on attend toujours les mises à jour ou de modèles livrés sous ICS mais avec une interface personnalisée. La TouchPad d'HP n'est pas encore concernée.

Les ROM sont disponibles sur le site Internet dédié au téléchargement de CyanogenMod, la procédure reste la même qu'avec CyanogenMod 7, telle qu'elle est expliquée sur leur wiki.

01E0000005275302-photo-cid-mascotte-cyanogen.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Brevets : la FTC pourrait ouvrir une enquête sur Motorola Mobilty
VLC pour Android disponible en bêta sur Google Play
YouTube : remplacer son nom d'utilisateur par son profil Google+
Twitter pourrait masquer les messages des comptes sans
Twitter arrête son partenariat avec LinkedIn
Cloud gaming : Sony rachète l'américain Gaikai
SFR et la RATP promettent la 3G dans le métro parisien dès la rentrée
Roaming Data : les tarifs mobiles baissent depuis l'étranger
Asus et Shuttle lancent des nettops Cedar Trail ultra-compacts
France Digitale : un lobby pour favoriser les start-up du numérique
Haut de page