Android 13 veut faciliter l'adoption de la eSIM, bientôt la disparition des cartes à puce dans vos téléphones ?

05 avril 2022 à 13h05
6
Carte SIM © shutterstock.com
© Shutterstock.com

Google aurait une solution pour permettre l'installation de plusieurs profils sur une même eSIM.

Si l'eSIM est une technologie déjà bien connue et éprouvée dans le monde du smartphone, son adoption reste marginale chez les utilisateurs.

L'eSIM : une solution pratique mais limitée

L'un des problèmes qui empêchent l'eSIM, plus simple et bien plus pratique, de remplacer la bonne vieille puce en plastique est l'impossibilité d'ajouter une seconde ligne sur le composant. Cette limitation technique pose problème chez les nombreuses personnes souhaitant ajouter un numéro de téléphone professionnel sur leur smartphone.

Les constructeurs n'ont d'autre choix aujourd'hui que de proposer un double port SIM sur leurs smartphones ou un port SIM physique supplémentaire pour pouvoir accueillir plusieurs forfaits mobiles sur un même appareil.

On pensait la situation bloquée mais Google aurait pris le dossier à bras le corps et pourrait proposer une solution dès cet automne avec Android 13, la prochaine version majeure de son système d'exploitation mobile.

Une seule eSIM pour plusieurs profils téléphoniques dans Android 13

C'est en fouillant le code de la dernière version bêta d'Android 13 que Mishaal Rahman, du site Esper, a repéré plusieurs mentions laissant croire à l'ajout de profils multiples sur une même eSIM. « Avec la prise en charge de MEP (multi profils), un seul élément eSIM peut se connecter à deux opérateurs différents en même temps, éliminant ainsi le besoin d’avoir deux eSIM ou une eSIM plus une carte nano SIM afin d’avoir la fonctionnalité double SIM », indique-t-il d'ailleurs dans son article.

Cette solution a été brevetée par Google en 2020 déjà et il aura fallu quelques années de développement supplémentaires pour l'implémenter au sein d'Android, à moins que la firme du célèbre moteur de recherche ne décide à la dernière minute de la retirer de la version finale.

Cette gestion des profils multiples pourrait logiquement planter un nouveau clou dans le cercueil de la puce SIM mais sa disparition pourrait prendre encore plusieurs années, le temps que le parc de smartphones se renouvelle. Les opérateurs sont également très attachés à leurs puces, qui leur garantissent de conserver un lien physique avec le consommateur, et ne sont pas enclins à mettre en avant ce service. La SIM n'est donc pas près d'avoir dit son dernier mot.

Source : Esper

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
7
Orezzo
On ne va plus payer les 10€ à chaque changement d’opérateurs ?<br /> on me dit dans l’oreille que même si ce n’est plus envoyer par courrier il faudra payer le eSIM<br /> ha ha
cirdan
Chez Sosh, une ouverture de ligne avec une eSim coûte 10€, comme pour commander une Sim classique. Je suppose que pour les autres opérateurs c’est la même chose même si cette somme est plus difficile à justifier pour une eSim.
max_971
J’entends au loin les pirates qui vont trouver un moyen pour vous voler votre numéro et se faire passer pour vous.<br /> On récupère les numéros de la CB puis on pirate quelques minutes la ligne pour récupérer le code envoyé par la banque, CQFD.
WhyPok
Je me demande ce qu’implique le fait d’avoir une eSIM (carte SIM embarquée, c’est à dire liée physiquement au téléphone) contenant donc une identité.<br /> Aujourd’hui on peut facilement charger cette identité au travers de plusieurs téléphones différent sans restriction mais toujours un seul la fois (pour la majorité d’entre nous).<br /> Les cartes SIM prépayés n’auront donc plus leur place, la notion n’anonymat semble s’estomper.<br /> Si ils veulent aller dans ce sens c’est qu’ils peuvent exploiter des données concernant les utilisateurs, car comme dit une SIM est une identité, enregistrée chez un opérateur et souvent (si ce n’est tout le temps ?) en prélévement bancaire automatique sur un compte dont le détenteur est connu.<br /> Cet opérateur connait donc la personne ( dans la grande majorité des cas ) et sait ( je me pose la question tout en écrivant ) grâce aux réseaux d’antennes où est connecté le téléphone de la personne ( information probablement partagée avec le propriétaire du système d’exploitation, et peut-être maintenant avec le fabricant du téléphonne, grâce à l’eSIM ).<br /> Je m’emporte surement un peu mais continuer mon raisonnement.<br /> L’on peut ajouter le fait qu’en plus de la position grâce aux antennes, les réseau puisse aussi être maillé entre téléphones et que toutes les fonctionnalités de paiement, d’appareil photo, de microphone, et des diverses autres capteurs de ce qu’on appel l’IOT, on puisse déterminer en plus d’une position précise, la nature du lieu en question ces caractéritiques ainsi que ce que fait la personne…<br /> Il y a peut-être des gardes-fous, mais rien qu’à l’idée de telles perspective et en supposant d’être en capacité de pouvoir le faire, je ne vois pas pour qu’elle raison je m’en priverait…Et pour ne pas vous rassurer je suis plutôt raisonnable.
papy6
Je vais attendre Android 20 …
Nco95
testé avec Sosh pour mon Pixel 5, l’eSIM n’a finalement aucun intérêt à par un gain de place dans le smartphones.<br /> Ce que l’on vous dit pas c’est que si vous changer changez pour une eSIM, pour changer de tel, il faut repasser par une physique d’abord car il y a une authentification … ou allez en boutique mais cela enlève tout l’intérêt de l’eSIM. J’en ai fait l’amère experience … obligé d’aller en boutique Orange car l’eSIM ne s’est pas activée correctement et la vendeuse qui m’explique cela …
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Attention à ce malware qui se propage et menace votre navigateur
Windows 11 va enfin vous permettre de restaurer vos apps lorsque vous changez de PC
Opera VPN Pro est désormais disponible sur Windows et macOS
DuckDuckGo... un moteur pas si privé avec les trackers de Microsoft
Face au malware XorDdos, Microsoft recommande son navigateur Edge aux utilisateurs de Linux
Pour ses 15 ans, Google Street View reçoit une
Pour ses copies physiques de Windows 11, Microsoft recycle les clés USB de Windows 10
Télétravail : les réunions Zoom pourraient avoir des conséquences néfastes pour votre cerveau
Mozilla corrige 2 failles critiques dans Firefox 100
En Russie, le navigateur Chrome est bloqué à la version 100
Haut de page