La marque italienne MV Agusta veut se tourner vers les motos électriques

MV Agusta Superveloce © MV Agusta
© MV Agusta

La marque italienne de motos MV Agusta se prépare un avenir électrique : son P.-D.G. est décidé à mettre l'accent sur les nouvelles mobilités, et sur l'électrification.

Le constructeur pourrait notamment électrifier prochainement une super-sportive, devenant hybride ou zéro émission selon les avancées technologiques que la marque parvient à faire.

Aucun plan pour « sauver » les technologies actuelles

Alors que certains constructeurs automobiles cherchent à conserver le plus longtemps possible les moteurs thermiques de leurs modèles, le fabricant italien de deux-roues MV Agusta réfléchit, lui, à une électrification complète de ses véhicules.

Pourtant, les motos ne sont pas touchées par les restrictions européennes. En effet, les normes CAFE (Corporate Average Fuel Economy), appliquées dès cette année en Europe, épargnent les constructeurs de deux-roues. Néanmoins, la marque italienne a décidé de se tourner vers le développement de motos « zéro émission ».

« MV Agusta s'oriente désormais vers une gamme plus large de mobilité », explique Timur Sardarov, arrivé à la tête de la marque en fin d'année 2018. « L'aventure débutera dans le segment des mobilités légères et évoluera vers les véhicules urbains, qui seront électriques. Nous produirons des motos de performance qui seront aussi électrifiées. Nous devons travailler vers la propulsion électrique plutôt que de tenter de sauver le moteur à combustion ».

Un objectif de rentabilité qui définit la trajectoire

Actuellement, MV Agusta produit une moto de niche, d'autres modèles plus abordables, mais sa véritable vitrine est faite de modèles sportifs, tournant précisément dans les championnats Moto2 et Superbike. Cependant, Timur Sardarov confirme qu'un changement majeur de stratégie est à l'étude, car la marque est aujourd'hui déficitaire, et son avenir dépend de ses résultats financiers.

« MV Agusta n'a jamais gagné d'argent, et la priorité est maintenant de s'assurer que cette marque est viable à long terme. Je pense que je dois cela à l'entreprise, de l'aimer et de faire fonctionner notre marque. Ce serait vraiment dommage de se concentrer sur des domaines qui ne font pas gagner d'argent, car l'industrie ne serait pas la même sans MV Agusta ».

Source : Bennetts

Modifié le 17/11/2020 à 09h21
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
6
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Selon Toyota, l'hybride et les piles à combustible seront compétitifs face à l'électrique pendant les 30 prochaines années.
Audi va stopper la production de voitures à moteur à combustion d'ici 2033
Porsche crée sa propre entreprise de fabrication de batteries : Cellforce
Trottinettes en libre service : une solution pas si écologique, selon une étude
Tesla détient le cinquième supercalculateur le plus puissant au monde, destiné à former l'IA à la conduite
La nouvelle Audi Q4 Sportback e-tron tout-électrique est disponible en précommande
Le P.-D.G. de Harley-Davidson veut être leader sur l'électrique
Polestar tease son prochain SUV électrique, le Polestar 3
La One, première moto électrique signée LiveWire en lieu et place de Harley-Davidson, aura un moteur de 75 kW
NVIDIA se paie DeepMap, société spécialisée dans la cartographie pour véhicules autonomes
Haut de page