Fitbit envisagerait de se vendre et Google fait figure de favori

3
fitbit charge 3

L'entreprise a vu ses parts de marché chuter, notamment à cause de l'Apple Watch et des montres connectées Samsung. Alphabet pourrait être intéressée par un rachat pour développer son activité autour de son système Wear OS.

Fitbit réfléchirait actuellement à se vendre au plus offrant. Selon Reuters, la société spécialisée dans les trackers d'activité serait en discussions avec la banque d'investissement Qatalyst Partners pour envisager les possibilités d'une mise en vente dans les prochaines semaines.

Google pourrait y voir un intérêt dans le développement de ses propres appareils connectés

Si Fitbit ne serait pas encore totalement décidée à se laisser acheter, plusieurs sources évoquent qu'Alphabet, la maison mère de Google, pourrait être intéressée par une acquisition. Le géant pourrait ainsi acquérir à bon prix les équipes et les technologies de Fitbit afin de renforcer ses démarches dans le développement de sa propre montre connectée ou d'autres dispositifs liés au fitness et à la santé.

Les deux entreprises n'ont pas réagi à cette annonce mais les investisseurs de Fitbit semblent particulièrement enthousiastes à l'idée d'un rachat. L'action de l'entreprise a augmenté immédiatement de 22%, et sa capitalisation a bondi à 1,1 milliard de dollars.

Source : Neowin
Modifié le 23/09/2019 à 13h59
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Le cofondateur de Netflix explique pourquoi il n'y aura jamais de publicité sur la plateforme
Huawei promet des smartphones 5G à bas prix pour 2020
La Chine lance cinq nouveaux satellites d'observation
Un nouvel Inside Xbox aura lieu le 25 septembre et le programme sera chargé
Le Galaxy Fold torturé par JerryRigEverything pour en tester la résistance (vidéo)
AMD : le Ryzen 9 3950X arrivera en novembre avec les prochains Threadripper
Sony donne le prix de ses écrans 16k : ils coûteront plusieurs millions de dollars
Control : Epic aurait payé 10,5 millions de dollars pour l'exclusivité
Le Japon veut renforcer sa force de
Haut de page