MWC 2014, interview BBM : bientôt des forfaits de communication ?

01 juin 2018 à 15h36
0
Depuis la fin de l'année dernière, la messagerie BlackBerry Messenger est disponible sur iOS et Android. Dans le courant de cet été, celle-ci s'invitera sur Windows Phone. David Proulx, directeur de la division BBM, revient sur l'évolution de l'application ainsi que sur le récent rachat de WhatsApp effectué par Facebook.

0096000006801546-photo-logo-gb-sq-bbm.jpg
En comptant les accès depuis iOS et Android, combien d'utilisateurs disposent de BlackBerry Messenger ? Par ailleurs, communiquez-vous sur le nombre de messages envoyés ?

David Proulx : Selon le dernier rapport mensuel, BBM dispose de 85 millions d'utilisateurs actifs par mois. Le nombre global d'inscrits - mais pas forcément actifs - sur iOS et Android est de 50 millions.

Le chiffre que nous communiquions il y a quelques temps déjà était 11 milliards de messages par mois. Mais depuis cela a peut-être évolué.

Que pensez-vous des récentes acquisitions de WhatsApp et Viber ?

D.P : Je pense que ces deux transactions sont très intéressantes pour notre secteur d'activité. La messagerie mobile devient un outil critique pour l'utilisateur.

Ce qu'il est intéressant d'observer ce sont les différentes façons de monétiser la messagerie. Parce qu'aucune de ces applications n'aurait été vendue sans aucun modèle économique à venir. D'un côté nous avons Rakuten, spécialiste de la vente en ligne et de l'autre Facebook qui repose sur la publicité.

Concernant la transaction de WhatsApp, cela engendre des réactions de plusieurs acteurs de l'industrie et je pense que nous sommes très bien placés pour convaincre les opérateurs de l'importance de la messagerie mobile.

D'ailleurs y aura-t-il d'autres partenariats signés entre BlackBerry et des opérateurs ou des OEM ?

D.P : Oui. Avec les opérateurs nous signons des accords pour inclure BBM dans un forfait de data gratuite. Du côté OEM, nous avons annoncé hier un partenariat avec Nokia pour Windows Phone et Nokia X. BBM y sera pré-installé et non pas seulement disponible en téléchargement.

00C8000007162188-photo-bbm-2.jpg
00C8000007162186-photo-bbm-2.jpg
00C8000007162184-photo-bbm-2.jpg


Pourquoi choisirais-je d'utiliser BBM lorsque tout le monde est sur WhatsApp ?

D.P : Il y a deux raisons principales. D'un côté il y a WhatsApp qui prend votre carnet d'adresses et associe les numéros de téléphone à des identifiants uniques et vous reconnaît auprès de n'importe quel utilisateur de WhatsApp. De l'autre côté avec BBM, vous disposez d'un PIN, votre identité est donc privée. En outre BBM repose sur un système d'approbations mutuelles.

Par ailleurs, WhatsApp est différent en terme de fonctionnalités. Ils ont annoncé qu'ils auraient de la voix à un moment donné à l'avenir. BBM a la messagerie mais également des groupes de conversation, des calendriers partagés, des galeries photos. Nous avons BBM Channels pour l'aspect communautaire. La voix ? Nous l'avons déjà. Et sur BlackBerry nous proposons les appels vidéo et le partage d'écran, des fonctionnalités que nous porterons sur les autres plateformes. Et puis nous intégrons des API tierces comme Dropbox ou Glympse pour le partage.

Êtes-vous intéressé par la vente de forfaits de communication comme Skype ?

D.P : Je pense qu'il y a une opportunité intéressante. Je pense que c'est une possibilité et un concept intéressant.

Avez-vous songé à étendre la marque BBM pour créer un écosystème de services de type webmail par exemple ?

D.P : Je pense qu'il faut faire attention à ajouter plusieurs services au sein de BBM sans pour autant rendre l'interface de la messagerie trop confuse

Je vous remercie
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Les dépenses pub sur mobile devraient doubler cette année
USA : Google cherche à faire légaliser ses lunettes Glass au volant
Virgin Mobile lance les forfaits 1er prix les plus rentables du marché
MWC 2014 : Samsung dévoile Knox 2.0, la sécurité via l'empreinte digitale
La Cnil met à jour ses recommandations sur le paiement en ligne
Free s'aligne sur le triple play à 20 euros/mois avec l'AliceBox Initial
Antitrust : Apple fait appel dans l'affaire des ebooks
Baisse des résultats sur le mobile : Bouygues Telecom poursuit sa reconstruction et attaque
Bouygues Telecom lance une offre triple play Bbox à 20 euros/mois
MWC 2014 : Interview Blackphone :
Haut de page