MWC 2013 : AppGratis et AppTurbo négocient vos bons plans sur iOS

01 juin 2018 à 15h36
0
Alors que les systèmes d'exploitation mobiles se multiplient, le nerf de la guerre reste pour l'heure la quantité et la qualité des applications disponibles. Plutôt que de se fondre dans la masse, deux jeunes pousses françaises ont au contraire décidé de tirer parti de ces écosystèmes.
007D000005745170-photo-appgratis.jpg

Fondée en 2010, la société AppGratis souhaite résoudre un problème rencontré par son fondateur Simon Dawlat en 2008 : donner davantage de visibilité aux développeurs. AppGratis propose aux mobinautes de télécharger gratuitement une nouvelle application payante chaque jour sur son téléphone. Pour ce faire, la société négocie avec chaque éditeur. Cependant, Chloé Delcroix, responsable du contenu éditorial, insiste : « nous ne sommes pas le Groupon de l'application mobile, nous misons sur la qualité. Nous ne voulons pas proposer des dizaines d'applications par jour ».

AppGratis a récemment annoncé avoir effectué une levée de fonds de 10 millions d'euros. La société disposerait en outre de plus de 10 millions d'utilisateurs et aurait enregistré plus de 100 millions d'installations en 2012. A l'heure actuelle, AppGratis est disponible sur iOS et Android, mais la plateforme d'Apple semble être au coeur des activités de la société. AppGratis planche actuellement sur un mécanisme permettant de proposer à l'utilisateur des applications davantage personnalisées en fonction de ses goûts.

008C000005745172-photo-app-of-the-day.jpg
Sur le marché français nous trouvons également AppTurbo. Le concept est similaire à AppGratis. Fondé en 2011, AppTurbo revendique de son côté 12 millions d'utilisateurs. Comme son concurrent, AppTurbo est localisé dans plus d'une trentaine de pays. La société est basée à Paris et a décliné son application dans plusieurs langues. Bien qu'elle ne soit pas disponible depuis le site officiel, l'application française est disponible vie l'App Store.

AppTurbo est uniquement disponible sur iOS et serait en négociation avec 3000 à 4000 éditeurs afin qu'ils achètent une campagne de visibilité. AppTurbo promet en retour un large taux de téléchargements (jusqu'à 1,5 million par jour). Guillaume Sztejnberg, PDG et fondateur, explique que ce mécanisme permet aux jeunes éditeurs de multiplier les achats de type in-app et facilite les levées de fonds potentielles.

Pour l'heure, ces applications de type « curatives » sont principalement développées sur iOS. Le système d'Apple reste effectivement centré autour d'un seul kiosque ce qui facilite le processus pour le développeur, le consommateur ainsi que ces intermédiaires.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Google prochain concurrent de Spotify et Deezer ?
Photoshop Touch : la retouche sérieuse désormais sur smartphone
La faille sur iOS 6.1 plus importante que prévue
MWC 2013 : avec son Stylistic S01, Fujitsu repense Android pour les seniors
Apple « moins arrogante » selon Stephane Richard
DivX Stash : centraliser des vidéos Web pour consultation ultérieure
Interview : Futur Telecom subit aussi la guerre des prix
MWC 2013 : VoxOx repousse les limites de la messagerie universelle
L’Europe met 50 millions d’euros pour aller au-delà de la 4G
Bouygues Telecom inclut la VoIP à tous ses forfaits
Haut de page