Skype masque par défaut les adresses IP pour éviter les attaques par DDoS

22 janvier 2016 à 13h53
0
Skype annonce une mise à jour de son application de VoIP qui masque désormais par défaut les adresses IP des utilisateurs.

Il y a quelques années, en novembre 2010, des chercheurs français de l'Inria et de l'institut polytechnique de New York, avaient partagé leurs découvertes sur une vulnérabilité affectant l'application de Skype. Ils ont été en mesure de géolocaliser 10 000 utilisateurs du logiciel via leurs adresses IP. Les chercheurs ont ensuite développé un outil permettant d'effectuer de courts appels masqués vers ces utilisateurs tout en désactivant les notifications et sans apparaître dans le journal des communications.

Cette faille est restée ouverte... jusqu'à aujourd'hui. Si Microsoft a récemment permis de masquer son adresse IP, cette option est désormais activée par défaut au sein d'une nouvelle mouture. Les attaques par déni de service sont assez fréquentes, notamment chez les joueurs en réseau. C'est d'ailleurs à eux que s'adresse la filiale de Microsoft en priorité. Il suffisait alors de rechercher un identifiant Skype au sein de l'annuaire global pour obtenir l'adresse IP de ce dernier.

Cette mise à jour concerne toutes les éditions du logiciel sur PC, Mac et mobile. Retrouvez la dernière version de Skype au sein de notre logithèque.

035C000008155600-photo-skype-banner.jpg


Télécharger Skype pour Windows.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top