Fin de l'API de Skype : Microsoft fait machine arrière pour les accessoires

0
Quelques jours seulement après avoir annoncé la disparition de son API dédiée aux services et accessoires tiers, Skype vient de faire machine arrière sur certains points. Le service indique désormais que l'enregistrement des conversations et le support des accessoires resteront d'actualité.

00E6000006714782-photo-skype.jpg
Rétropédalage en vue pour Skype : le service détenu par Microsoft, qui annonçait lundi la mise à mort de son API, vient de revenir en partie sur sa décision de fermer sa porte aux applications et accessoires tiers. Dans un nouveau billet de blog, la plateforme de vidéoconférence et de VOIP explique qu'elle étendra finalement « le support de deux des fonctions les plus utilisées : l'enregistrement des appels et la compatibilité avec les périphériques matériels ».

Les possesseurs d'un casque, d'une webcam ou encore d'un téléphone DECT « certifié Skype » pourront donc encore utiliser les fonctionnalités dédiées au service après le mois de décembre 2013, tout comme les utilisateurs d'applications tierces permettant d'enregistrer des échanges sur Skype.

Skype ne précise pas jusqu'à quand le support sera assuré, mais laisse entendre qu'il est temporaire. Le service explique le laisser en place « jusqu'à ce nous choisissions des options alternatives ou retirions la solution actuelle ». Les autres applications tierces seront, elles, bien désactivées dans le courant du mois de décembre.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Twitter réussit son entrée en bourse et ouvre à 45,1 dollars
La Cnil met en demeure le PSG pour avoir constitué des listes de supporters (màj)
La faille sur les formats TIFF est bel est bien utilisée, selon Symantec
Orange ouvre ses données mais s'engage à protéger les vôtres
Infos US de la nuit : Twitter gagne 73% en un jour, Priceline augmente ses profits de 40%
LG G Flex : Orange annonce sa commercialisation en France
Les boutons J'aime et Partager de Facebook font peau neuve
Finance participative : Prêt d’Union lève 10 millions d’euros
McDonald’s généralise la commande en ligne dans ses restaurants français
YouTube réorganise ses commentaires, pour plus de pertinence (et moins de troll) (màj)
Haut de page