Un ancien employé Tesla a copié le code de l'Autopilot sur son compte iCloud

12 juillet 2019 à 16h55
0
Gigafactory

En début d'année, Tesla portait plainte contre Guanghzi Cao, un ingénieur parti rejoindre l'entreprise chinoise Xiapeng Motors. L'ancien employé aurait, selon eux, copié les codes de l'Autopilot sur son iCloud.

Des vols chez Tesla mais aussi chez Apple

Ingénieur Tesla travaillant sur le développement de l'Autopilot, Guanghzi Cao est une des 40 personnes en possession du code source de la technologie. Il aurait copié sur son iCloud, fin 2018, les dossiers et répertoires de la firme américaine.
Selon la marque, l'ingénieur aurait zippé puis copié plus de 300 000 fichiers et aurait pu les fournir à l'entreprise chinoise de véhicules électriques, Xiapeng Motors .

Cette dernière est aussi connue sous le nom de Xpeng ou Xmotors, et soutenue par le géant chinois Alibaba. Tesla a, par la même occasion, émis une citation à comparaître se rapportant à une plainte d'Apple contre un de ses anciens employés. Celui-ci avait été accusé par le FBI d'espionnage industriel. L'homme a été arrêté au mois de juillet alors qu'il partait pour Pékin, travailler, lui aussi, pour Xpeng. L'ingénieur d'Apple risque 10 ans de prison et 250 000 $ d'amende.

Par ce geste, Tesla souhaite sans doute montrer que l'entreprise chinoise a déjà été impliquée dans une affaire de ce type.

La défense s'organise

M. Cao, qui souhaite montrer sa bonne foi, s'est expliqué. Selon ses avocats, il aurait supprimé 120 000 dossiers et réfute l'existence des 300 000 dossiers, évoqués par Tesla. Il aurait même déconnecté son iCloud et supprimé son historique de navigation au moment où il acceptait le contrat avec l'entreprise chinoise.

De plus ses avocats ont expliqué que s'il restait des fichiers appartenant à Tesla sur l'iCloud de leur client, c'était « par inadvertance », et ont assuré que Cao « n'a pas accès et n'a pas utilisé de quelque manière que ce soit les secrets commerciaux de l'Autopilot ».

Guanghzi Cao a d'ailleurs donné l'accès à Tesla à tous ses ordinateurs mais aussi à son compte Gmail, et Xpeng a « volontairement fourni à Tesla une image digitale de l'ordinateur de travail [ de Cao ] ». L'entreprise chinoise a d'ailleurs annoncé avoir ouvert une enquête en interne.

Ce cas tombe encore une fois très mal, les Etats-Unis étant en ce moment en guerre commerciale avec la Chine, et les deux pays étant impliqués, indirectement, dans plusieurs affaires d'espionnage économique et industriel.

Source : The Verge
Modifié le 15/07/2019 à 11h30
7
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top