Est-ce un avion ? Est-ce un oiseau ? Non, c'est un satellite russe qui s'est écrasé, faute d'avoir atteint l'orbite

23 octobre 2021 à 09h30
6
Satellite Kosmos 2551 © © Brian Stalsonburg
Kosmos-2251 dans le ciel américain © Brian Stalsonburg

De nombreux individus ont cru voir dans le ciel étoilé un météore illuminer leur nuit. En vérité, il s'agissait d'un satellite russe n'étant pas parvenu à atteindre l'orbite.

Les derniers instants de vie de Kosmos-2551 ont été immortalisés par de nombreuses personnes dans la nuit du 19 au 20 octobre.

Un satellite russe illumine le ciel américain

Pas d'étoile filante au menu, mais bien un satellite russe, identifié sous le nom de Kosmos-2551. Ce dernier, lancé le 9 septembre dernier, n'est pas parvenu à atteindre l'orbite.

Plusieurs centaines de signalement sont parvenus à l'American Meteor Society (AMS), qui permet sur son site de retracer la trajectoire exacte du satellite au dessus du sol américain dans la nuit du 19 au 20 octobre 2021. Celui-ci fut visible depuis divers États tels que le Kentucky, l'Indiana, le Tennessee et surtout le Michigan. Une vidéo publiée par l'AMS ci-dessous permet de s'en faire une idée.

« A blaze of glory », à ne pas confondre avec le titre phare de Jon Bon Jovi, telle est la manière dont le journaliste Eric Mack qualifie l'ultime « éclat de gloire » de Kosmos-2551, désormais définitivement disparu, mais immortalisé pour toujours.

Sources : Space , Cnet

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
7
manycalavera
keyplus
un oiseau? pourquoi pas un elephant rose aussi
Voigt-Kampf
Oh ! La belle bleue !
SPH
Le blackbird est un « oiseau » de métal
Wifi93
Not a bird, not a plane, it’s Superman !!!
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

SpaceX
Des piments doux à foison ! Une nouvelle récolte record au sein de l'ISS
La sortie spatiale du jour annulée à cause d'une alerte aux débris orbitaux
Blue Origin passe à la vitesse supérieure avec six touristes pour son prochain vol
Suivez la sortie extra-véhiculaire sur l'ISS en direct ce mardi
L'ISS s'agrandit encore avec l'arrivée du nouveau module Pritchal
Les petites galaxies proches de la Voie lactée ne sont pas des acolytes de longue date
La NASA veut un réacteur nucléaire sur la Lune dans les 10 ans à venir
Décollage réussi pour la sonde DART ! Objectif : dévier un astéroïde
Le lancement du James Webb Space Telescope reporté en raison d'un
Haut de page