Test de Minecraft Dungeons : un donjon sans mystère

Thibaut Popelier
Spécialiste Gaming
27 mai 2020 à 11h00
0
La note de la rédac
Mojang continue de décliner sa franchise emblématique avec un nouveau spin-off disponible sur consoles et PC. Minecraft Dungeons décide de tout miser sur l'action en cédant aux sirènes enivrantes du Diablo-like. Cette déclinaison parvient-elle à convaincre ? C'est ce que nous allons voir dans ce test.

Annoncé via une grosse bande annonce lors de l'E3 2019, Minecraft Dungeons semblait être un projet ambitieux. Pour la plupart des joueurs, Minecraft se cantonne à un titre dans lequel les possibilités de construction sont illimitées. Pourtant, le titre que nous découvrons en ce mois de mai 2020 est aux antipodes de l'œuvre imaginée par Notch. Place au genre action-aventure en coopération dans une épopée durant laquelle il va falloir arrêter le terrible Archillageois. Un prétexte parfait pour aller pourfendre les monstres qui se mettront en travers de notre chemin.



Un Minecraft qui s'assume

Malgré son envie de raconter une histoire, Minecraft Dungeons assure le service minimum du côté de la narration comme de la mise en scène. Il faut se contenter d'une brève cinématique au début de chaque niveau pour connaître les enjeux extrêmement légers. Nous sommes bien loin des envolées dramatiques d'un Diablo. Et la comparaison avec le jeu de Blizzard ne s'arrête pas là. En effet, Mojang a repris la recette du hack'n slash pure souche, mais avec une dimension plus enfantine. Le pari est osé puisque les productions de ce type sont généralement très matures et violentes.

Au final, nous devons admettre que Minecraft se prête plutôt bien au genre. Les fans de la saga ne seront pas dépaysés puisqu'ils retrouveront tous les éléments qui font le charme de la licence. Les décors rappellent les différents biomes avec les célèbres mines, marécages, déserts et autres forêts verdoyantes. Parmi les ennemis, nous devons faire face aux explosifs Creeper, comme aux araignées, squelettes et fameux zombies. Le fan-service est parfaitement assuré et assumé. Autre bon point, la plastique de Minecraft Dungeons est vraiment réussie en reprenant les couleurs chatoyantes du jeu original. En termes de technique pure, la fluidité est constante même lorsque de nombreux adversaires apparaissent à l'écran.

Minecraft Dungeons Test
Des environnements typiques de Minecraft

« Mojang a clairement simplifié les règles et l'absence de réel challenge ne plaira pas à tout le monde »



Simple comme bonjour ?

Ce Minecraft Dungeons est à destination d'un jeune public. Il faut bien le reconnaître, l'aventure se boucle très facilement. Le joueur dispose de trois vies pour chaque niveau et c'est largement suffisant. Une fois ces chances épuisées, il faut recommencer le niveau en question depuis le début. Un tel cas de figure est extrêmement rare et les habitués du genre passeront chaque combat sans réelle difficulté. Mojang a clairement simplifié les règles et l'absence de réel challenge ne plaira pas à tout le monde.

Cette facilité se retrouve aussi du côté de la prise en main. Très intuitif, le gameplay se laisse appréhender sans opposer la moindre résistance. Toujours à l'instar d'un Diablo, chaque compétence se déclenche via la simple pression d'un bouton. En plus d'une arme de contact (épée, hache, marteau..) et d'une autre à distance (arc, arbalète...), notre avatar peut s'équiper de trois capacités. Une fois utilisées, ces dernières ont besoin de quelques secondes pour se recharger. Une touche est également dédiée à une potion de vie et une autre à l'esquive. Tout est très clair grâce à l'interface imposante, mais jamais dérangeante.

Minecraft Dungeons Test
Le gameplay va droit au but, sans réelles innovations

Un inventaire vient logiquement compléter le tout. Il permet de trier l'équipement et de l'améliorer en utilisant des points d'enchantement qui se débloquent à chaque level-up de notre personnage. Le maître-mot est l'accessibilité avec ce Minecraft Dungeons. Même un joueur amateur s'en sortira aisément. Seul bémol, et malgré le point de vue isométrique, la lisibilité de l'action est parfois mise à mal lorsque beaucoup de créatures entourent le personnage. Rien de bien alarmant.

Une (courte) nuit de plaisir

Si Minecraft Dungeons fait plutôt bien le travail dans la plupart des domaines, deux défauts majeurs viennent hélas entacher l'expérience. Tout d'abord, nous devons forcément souligner le manque cruel d'originalité. Mojang n'a pas pris de risques face aux cadors du genre. Pourtant, la licence cubique regorge de bonnes idées. Il aurait par exemple été censé de mettre à profit la construction si chère à Minecraft. Ici, le joueur se contente de looter le corps de ses ennemis et les coffres pour dénicher des objets rares. Nous regrettons également l'impossibilité de personnaliser notre camp, soit la zone qui sert de QG entre deux missions. Finalement, il faut se contenter d'aller d'un point A à un point B en abattant tout ce qui bouge sans broncher...

Minecraft Dungeons Test
La coopération redonne de l'intérêt au jeu

« C'est bien en multijoueurs que le soft devient réellement plaisant à parcourir »


Pour ne rien arranger, précisons finalement que ce Minecraft Dungeons n'a rien de la production ambitieuse des Xbox Game Studios que nous étions en droit d'attendre. Le prix de vente fixé à une vingtaine d'euros (ce qui n'est pas si mal en soi) donne tout de suite le ton pour la durée de vie. Pour boucler la campagne, il faut compter cinq petites heures. Une fois le jeu terminé, un nouveau mode de difficulté se débloquera. Il invite le joueur à refaire chaque mission face à des ennemis plus puissants, avec de meilleurs loots à la clé. Au total, deux difficultés (Aventure puis Apocalypse) sont déblocables. De quoi nous pousser à refaire chaque niveau en gonflant artificiellement la durée de vie.

Enfin, ce n'est pas pour rien si Microsoft a mis le paquet sur la dimension coopérative durant la campagne marketing presque anecdotique de Minecraft Dungeons. Jusqu'à quatre joueurs (en local ou en ligne) peuvent se rejoindre pour terminer les missions de l'histoire. C'est bien en multijoueurs que le soft devient réellement plaisant à parcourir. C'est peut-être la seule raison qui donne envie de relancer le jeu juste après l'avoir terminé.

Minecraft Dungeons Test
Certains effets visuels sont très classes

Minecraft Dungeons : L'avis de Clubic

Loin d'être un mauvais jeu, Minecraft Dungeons possède une vraie identité visuelle et plaira aux jeunes fans de la franchise qui retrouveront leurs personnages préférés. La prise en main est à la fois agréable et instantanée pour garantir un amusement immédiat. Mais en dehors des amateurs du jeu de Mojang, les joueurs aguerris seront forcément rebutés par le manque d'originalité flagrant. En y ajoutant une histoire un peu bidon, une difficulté quasi inexistante et une durée de vie frisant le ridicule, nous obtenons un titre qui risque de passer inaperçu. Minecraft peut et doit faire mieux !

Minecraft Dungeons

Les plus
+ La patte Minecraft toujours aussi charmante
+ Facile à prendre en main
+ Fluide et plutôt agréable à regarder (sur PC)
+ Interface claire et lisible
+ Les parties en coopération
+ Le petit prix...
Les moins
- ... et une durée de vie forcément très courte
- Un Diablo-like banal et pas original
- Trop facile
- Une histoire anecdotique
- Vite répétitif
3

Modifié le 27/05/2020 à 11h17
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vraiment efficace le toit solaire de Tesla ? Une famille fait le bilan après trois mois d'utilisation
Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Les émissions de CO2 dues à l'automobile ont encore augmenté en 2019, la faute aux SUV
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne
Selon Epic Games, la PS5 est
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Pour Steve Sinofsky, ex boss de Windows, le Mac sous ARM sera
Airbus officialise la suppression de 5 000 emplois en France, 15 000 au total

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top