Les éditeurs de jeux vidéo dégraissent et repensent leur modèle après l'ouragan Fortnite

Alexandre Boero Contributeur
31 mars 2019 à 17h26
0
EA Electronic Arts
ricochet64 / Shutterstock.com

Alors qu'Activision et Electronic Arts sont contraints de se séparer de centaines de collaborateurs, l'heure est au renouvellement pour les éditeurs de jeux vidéo, qui ont peut-être loupé une marche.

Les grands studios de jeux vidéo ne sont pas à la fête. Alors qu'Activision Blizzard a récemment annoncé la suppression de 800 emplois, Electronic Arts va devoir écarter 350 de ses 9 000 salariés lors de fermetures de bureaux évoquées au Japon et en Russie. Ces tristes chiffres confirment une tendance : les temps sont durs et les vents récents n'ont pas tourné en leurs faveurs.

Des déceptions renforcées par le succès monstre d'un concurrent


Du côté d'EA, les titres phares, pourtant très attendus, ont déçu. Star Wars, Battlefront II, Battlefield V et Anthem n'ont enthousiasmé ni critiques ni spectateurs. Même son de cloche du côté d'Activision avec Call of Duty, Hearthstone et Overwatch.

Mais comme nos confrères des Echos le soulignent, il n'y a pas que les échecs personnels qui favorisent la dépression, il y a le succès des autres. Fortnite est entré dans les mœurs, mais le jeu d'Epic Games n'en reste pas moins un phénomène qui écrase la concurrence en ramassant des joueurs dans le monde entier, sur toutes les plateformes, et qui peut se targuer aujourd'hui d'une base de 250 millions de joueurs, tout en captant des revenus qui reviennent à Epic, plutôt qu'aux grands éditeurs. Avec Apex Legends et ses 50 millions de joueurs, EA est encore loin de pouvoir ne serait-ce que rivaliser avec le taulier des Battle Royale.

Attendre que Fortnite ralentisse pour rebondir


Le futur proche ne s'annonce pas plus radieux pour Electronic Arts et Activision Blizzard, qui ont dévoilé des résultats financiers en-deçà des attentes, sans oublier la déconvenue boursière tombée ces derniers mois sur eux-mêmes et sur d'autres, comme Ubisoft et Take-Two. Par conséquent, les salariés sont invités à partir, surtout là ils sont le moins utiles, car il est primordial de ne pas amputer les divisions de production.

Il convient maintenant pour les éditeurs d'attendre. Attendre que la tempête se radoucisse et que le phénomène Fortnite finisse par lasser le public ou par souffrir d'un défaut de renouvellement. Et puis, ne pleurons tout de même pas toutes les larmes de notre corps pour EA et Activision : le jeu vidéo n'a jamais autant rapporté d'argent qu'en 2018, avec près de 5 milliards d'euros rien qu'en France.

15 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top