🔴 Soldes : jusqu'à - 70% sur le high-tech 🔴 Soldes d'hiver : jusqu'à - 70% sur le high-tech

Jeux vidéo : comment le Parlement européen veut mieux protéger les jeunes joueurs des dérives

20 janvier 2023 à 13h25
17
Switch enfant © © Kelly Sikkema via Unsplash
© Kelly Sikkema / Unsplash

Les députés de l'Union européenne veulent encadrer le marché du jeu vidéo. L'objectif principal est de préserver la santé mentale des enfants, menacée par certaines dérives.

Le Parlement européen a rendu public les conclusions d'un rapport, adopté avec 577 voix pour, 56 voix contre et 15 abstentions. Son objectif est d'encourager la croissance du secteur des jeux vidéo tout en protégeant les joueurs, notamment les plus jeunes, des pratiques abusives.

L'UE se dresse contre l'addiction et les microtransactions

Le rapport demande « l’harmonisation des règles afin de permettre aux parents d’avoir une bonne vision d'ensemble et un contrôle des jeux auxquels leurs enfants jouent ». Pour ce faire, les députés européens évoquent la mise en place d'une communication plus claire des éditeurs, voire des commerçants sur le contenu des jeux, les politiques d'achat et la tranche d'âge ciblée par les jeux.

Le Parlement européen se dresse aussi contre les incitations à effectuer des achats dans les jeux adressés aux mineurs. D'après l'institution, « la pratique consistant à obtenir des objets dans un jeu contre de l'argent réel […] peut être liée à la criminalité financière et aux violations des droits humains ».

L'organe législatif de l'UE incite également les développeurs à ne pas concevoir de titres qui pourraient alimenter l’addiction, leur rappelant qu'ils ont pour obligation de « tenir compte de l'âge, des droits et des vulnérabilités des enfants ».

Les députés plaident pour un jeu vidéo inclusif et sans excès

Le rapport du Parlement européen aborde d'autres problématiques pour faire évoluer le jeu vidéo vers un modèle plus sain. L'industrie devrait ainsi donner la priorité à la protection des données, à l'équilibre entre les genres, à la sécurité des joueurs et veiller à ne pas discriminer les personnes handicapées.

Elle devrait également faire en sorte que l'annulation des abonnements soit aussi facile que leur souscription, et que les politiques d'achat, de retour et de remboursement des jeux soient conformes aux règles européennes. « Les autorités nationales doivent mettre un terme aux pratiques illégales qui permettent aux joueurs d'échanger, de vendre ou de parier sur des sites de jeux vidéo », estiment les parlementaires.

La rapporteure Adriana Maldonado Lopez met en avant « les aspects positifs de cette industrie pionnière », mais qui a besoin d'être régulée face aux « risques sociaux » qu'elle engendre. La santé mentale des jeunes est érigée comme une priorité par la députée européenne.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
17
14
Pernel
L’idée n’est pas mauvaise, mais ce sont des personnes qui ne connaissent pas du tout le sujet, on va surement avoir des restrictions mal foutues.
StephaneGotcha
« la pratique consistant à obtenir des objets dans un jeu contre de l’argent réel […] peut être liée à la criminalité financière et aux violations des droits humains »<br /> 100% des jeux gratuits sont criminels donc?<br /> C’est peut être un tantinet exagéré à mon avis. Et au niveau de la criminalité financière j’ai en tête 2 ou 3 exemples que je considère prioritaire sur les jeux gratuits, mais bon.
phil995511
Ils ont au moins 10 ans de retard sur le sujet, il serait temps qu’ils mettent leurs pendules à l’heure et qu’ils fassent leur job en temps voulu !!
twist_oliver
Ils pourraient commencer par mettre des limites de jeux comme celle sur le site FDJ (Française des jeux):<br /> – limite quotidienne ou hebdomadaire de dépenses<br /> – limite quotidienne ou hebdomadaire de temps d’utilisation<br /> – etc.<br /> Sachant que ces limites restent modifiables mais ne s’appliquent pas instantanément.<br /> Ce n’est pas parfait mais cela oblige l’utilisateur à constater qu’il dérive lorsqu’il atteint les limites et souhaitent les modifier.
zomurn
Zelda botw … fini en 330h…qui a dit que c’était addictif ? ^^.<br /> Mais c’est pour les moins de 12ans.
max6
Juste une remarque probablement stupide au passage.<br /> Ce ne serait pas, par le plus grand des hasard, le problèmes des parents de protéger leurs enfants ?<br /> Pourquoi attendre que d’autres prennent la chose en charge à leur place ?<br /> Sont-ils si stupide qu’ils ne puissent le faire eux-même ?<br /> Ou alors trop lâche pour « oser affronter » le « petit » quand il n’est pas content ?
gothax
Non tu dois responsabiliser ceux qui ont de l argent… Pour les amendes … Pas les parents. Les politiques sont lâches et aiment palper l’oseille … Pas les parents t es fou ils votent eux
max6
Ma remarque n’a rien à voir avec le réponse, je voulais simplement dire que c’est le travail des parent de veillez sur leurs enfants pas d’attendre que les parlementaires s’en chargent comme de gros irresponsables qui n’osent pas faire ce qu’ils doivent.<br /> Le simple fait que les parents attendent que ce soient les parlementaires qui doivent se charger de mettre des barrières à leurs enfants et que tout le monde trouve cela normal me donne la nausée.
KlingonBrain
Oui, il va falloir réguler le secteur des jeux vidéo.<br /> Il semble que des spécialistes ont mis en lumière le « hacking » des mécanismes d’addiction du cerveau.<br /> Si tel est le cas, il faut évidement protéger les jeunes de la manipulation de ces mécanismes à des fins mercantiles.<br /> Et cela de la même façon qu’on l’a fait il y a déjà longtemps pour les jeux d’argent.<br /> Je pense qu’a minima il faudrait commencer par interdire les micro transactions dans les jeux.<br /> Pour faire simple, un jeu vidéo devrait être gratuit ou payant. Mais pas un mélange mal défini entre les deux.<br /> Si le jeu est gratuit, il est vraiment gratuit (mais il peut intégrer de la pub).<br /> Si le jeu est payant, alors un payement permet de profiter pleinement de toutes ses fonctionnalités et options.<br /> Pour terminer, il faudrait interdire purement et simplement le pillage des données personnelles dans des applications soit disant « gratuites ».
hellraisercom
Ca va dépendre des parents, tout les parents ne sont pas des érudit en informatique pour connaitre et savoir utiliser les bons outils pour limité certains enfants.<br /> Du coup, bien souvent les jeux gratuits on un business plan basé sur ce principes (sinon ils ne seraient pas gratuit !)<br /> Comment tu fais, en tant que parent, pour limités ces achats sur Fortnite ou Roblox ?
max6
avec quoi les enfants font ces achats ?<br /> Quand a limiter l’utilisation sur smartphone un forfait avec data limité et quand à l’ordinateur il y a toujours une alimentation électrique si je ne m’abuse ?<br /> Et se renseigner sur ce que fait son enfant ne demande pas de compétences en informatique l’éducation et le dialogue non plus d’ailleurs .
KlingonBrain
Ma remarque n’a rien à voir avec le réponse, je voulais simplement dire que c’est le travail des parent de veillez sur leurs enfants pas d’attendre que les parlementaires s’en chargent comme de gros irresponsables qui n’osent pas faire ce qu’ils doivent.<br /> Oui, mais d’un autre côté, tout le monde n’a pas la formation adéquate pour comprendre ce qui se passe.<br /> Le parent « Lambda » peut se retrouver complètement dépassé face à des business models très sophistiqués exploitant des mécanismes complexes du cerveau humain.<br /> Quand à contrôler, il faut réaliser que de façon pragmatique, à partir du moment ou ils payent un smartphone à leurs ados ils en auront un contrôle très limité, pour ne pas dire inexistant.<br /> Et pour finir, la régulation, ça n’a rien d’exceptionnel. Tous les secteurs ont fait l’objet de telles mesures à un moment ou un autre.<br /> Les nouvelles technologies y ont échappé, car du fait de la nouveauté, personne ne voulait courir le risque d’étouffer une industrie naissante.<br /> On a laissé les industriels faire toute ce qu’ils voulaient en attendant de voir.<br /> Mais tôt ou tard, il faut bien faire le bilan de ce qui est bon est mauvais et réglementer ce qui n’est pas bon.
Blackalf
KlingonBrain:<br /> Je pense qu’a minima il faudrait commencer par interdire les micro transactions dans les jeux.<br /> C’est le cas en Belgique depuis 2018, et plusieurs éditeurs de jeux ont déjà du s’y plier. ^^<br /> https://www.jeuxvideo.com/news/1013133/billet-loot-boxes-le-monde-doit-prendre-exemple-sur-la-belgique-et-vite.htm
gothax
@Max6 : tu n’as pas du comprendre mes propos sarcastiques : bien-sûr c’est aux parents d’éduquer leur enfant mais c’est impossible : les mère veulent ressembler a leur filles et les pères jouent plus quz leur garçon !!! Ou pire l’un et l’autre ne comprennent rien à l’informatique … Alors soit tu légiferes injustement et à cote de la plaque , soit tu fais comme les chinois en interdisant les jeux sauf 2 h , soit tu mets les parents à l’amende …
SPH
L’article parle juste de jeux en réseau ?<br /> Car il y a aussi les jeux solo où les mômes passent beaucoup de temps…
Krimog
« à l’équilibre entre les genres »<br /> On parle au niveau des personnages dans les jeux ou on parle des joueurs/joueuses ? Et ça se traduirait par quoi ?
Zek15
On voit encore une fois que l’Union Européenne veut prendre des mesures sur un milieu qu’elle ne connait absolument pas. D’ailleurs étonnant qu’elle veuille mettre en place un système si restrictif quand on voit encore des personnes perdre tout ce qu’elles ont dans des paris, casinos ou autres jeux d’argent; là où les jeux vidéos ne sont pas connus pour faire perdre tout son compte en banque à leurs joueurs<br /> De plus vouloir une égalité des genres dans la plupart des gachas est assez naïf quand on les connait
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Le 3D Vertical Cache d'AMD bientôt sur les GPU Radeon RX 7000 ?
Samsung : la fin de l'année 2022 a été une catastrophe... Du mieux pour 2023 ? Ce n'est pas si sûr
Test Apple HomePod (2023) : retour en fanfare pour l'enceinte connectée d'Apple ?
iPhone : la détection des accidents, ça marche ! Cet exemple est impressionnant
Cette nouvelle IA de génération de voix dépasse tout ce que vous avez déjà entendu... et pose déjà des problèmes
Un hébergement web à prix réduit : ne manquez pas cette superbe réduction de -75%
Un jeu The Mandalorian, ça vous plairait ? Un fan s'y colle sur l'Unreal Engine 5, et ça fait rêver
PS VR2 : le verre à moitié vide ou à moitié plein pour Sony (qui se fait une raison) ?
Avec son « double bras », le disque dur WD Ultrastar DC HS760 concurrence les SSD
Prenez-en plein les yeux avec cet écran PC Gamer Asus TUF WQHD 32
Haut de page