Critique The Boys présentent Les Diaboliques : un amuse-gueule sanglant qui ouvre l'appétit

07 mars 2022 à 18h36
2
The Boys Diabolical © Prime Video

En attendant la saison 3 de The Boys , Prime Video tente de contenter et d'occuper les fans avec The Boys présentent : Les Diaboliques, une série animée composée de courts-métrages conçus par des créateurs aux styles variés. Voyons ce que ça donne concrètement.

The Boys présentent : Les Diaboliques
  • Vous voulez toujours plus de The Boys
  • Vous aimez les courts-métrages variés
  • Vous cherchez une série courte avec un beau casting vocal
  • Vous fuyez la violence, même animée
  • Vous n'avez pas vu la saison 2 de The Boys
  • Vous attendez quelque chose qui développe vraiment l'univers de The Boys

Accompagnez la lecture de cet article avec la musique de la série :

Fiche technique The Boys présentent : Les Diaboliques

Informations

Titre original
The Boys : Diabolical
Genre
Comics, Science-Fiction, Action, Aventure, Drame, Comédie
Plateforme
Prime Video
Nombre de saisons
1
Nombre d'épisodes (Total)
8
Classification
Déconseillé / interdit aux moins de 18 ans

Trigger warming

À travers huit courts-métrages indépendants aussi variés que barrés et sanglants, la série Les Diaboliques nous plonge dans l'univers de la désormais célèbre The Boys… sous un angle différent.

Émettons d'entrée de jeu deux avertissements : tout d'abord, univers de The Boys oblige, et bien qu'animée, The Boys présentent : Les Diaboliques est une série violente. À l'instar d'Invincible , il y a du sang, des membres qui volent et des tripes qui se répandent. Aussi, âmes sensibles s'abstenir.

The Boys : Diabolical © Prime Video

Ensuite, même si un ou une néophyte de la série mère peut tout à fait profiter de cette capsule dérivée, surtout orientée détente d'ailleurs, il reste préférable d'avoir vu au préalable les deux premières saisons de The Boys. Quelques révélations de la saison 2 sont en effet évoquées dans la série animée, et la présence d'une poignée de personnages connus se savoure mieux en connaissance de cause.

Reste que, sauf quelques rares exceptions, les huit épisodes de The Boys présentent : Les Diaboliques sont surtout là pour amuser la galerie et faire découvrir l'univers du comics de Garth Ennis et Darick Robertson sous un œil neuf. Au passage, les courts-métrages se chargent bien entendu de chauffer la place pour la saison 3 de l'œuvre principale, notamment retardée à cause de la pandémie.

The Boys : Diabolical © Prime Video

Or, si l'on y voit quelques utilisations décalées et parfois intéressantes (ou parfaitement stupides) du Composé V, par exemple, les épisodes de dix minutes peinent à développer un ensemble réellement marquant pour la suite.

V pour vent mêta

Plus précisément, seul le dernier épisode, qui met en scène les débuts d'Homelander aux côtés de Black Noir dans les Sept, permet d'apporter un peu de matière aux deux personnages connus. Précisons que l'épisode 3 est quant à lui le seul à être directement tiré des pages du comics original.

La plupart des histoires racontées n'aura donc probablement pas de conséquences pour la suite et il ne faut pas trop s'attendre à ce que le fond de ce spin-off soit autre chose qu'un bonus pour les fans.

« l'ensemble aurait pu être plus mémorable en prenant davantage de risques sur le fond ou la forme »

Quelques épisodes ne se limitent toutefois pas qu'à montrer des personnages aux pouvoirs pétés ou à trucider des gens gratuitement ; certains comportent même des moments particulièrement réussis et marquants. Parmi eux, l'épisode assez touchant « John et Sun-Hee » par Andy Samberg s'intéresse à un vieux couple dont la femme est atteinte d'un cancer, et « Boyd en 3D », présente un jeune couple qui se laisse emporter par la célébrité.

The Boys : Diabolical © Prime Video

C'est surtout sur la forme que The Boys présentent : Les Diaboliques propose un éclairage nouveau de cet univers. Chaque épisode adopte en effet un style d'animation différent (cartoon à l'ancienne, anime, styles modernes variés…), et on retrouve dans certains d'entre eux la patte du réalisateur ou du scénariste.

Dick and Shorty

Le deuxième épisode, notamment, bien nommé « Un Court Métrage Animé dans Lequel des Supers Bien Vénères Tuent leurs Parents », rappelle forcément Rick and Morty. De fait, c'est le prolifique Justin Roiland (malheureusement pas spécialement inspiré dans ce cas) qui est impliqué ici. L'épisode (comme la série globalement d'ailleurs) est plutôt drôle, mais on ne rit pas non plus à gorge déployée comme on aurait pu l'espérer.

The Boys : Diabolical © Prime Video

The Boys présentent : Les Diaboliques est ainsi malheureusement moins marquante pour les yeux que ce qu'ont été d'autres séries animées d'anthologie comme Love, Death and Robots ou Star Wars : Visions . Heureusement, le casting vocal brille tout particulièrement pour élever le niveau de l'ensemble.

Outre la présence de certains acteurs et actrices de la série originale, on peut notamment entendre en VO des personnes qui ont aussi participé à l'écriture, dont Akwafina, Aisha Tyler ou Seth Rogen. Soulignons par ailleurs la présence de Frances Conroy, Ben Schwartz, Michael Cera, Jason Isaacs, Simon Pegg, Don Cheadle et bien d'autres. Assurément, Prime Video a aligné le budget, au moins, de ce côté-là.

The Boys : Diabolical © Prime Video

The Boys présentent : Les Diaboliques

7

Comme on pouvait s'y attendre, The Boys présentent : Les Diabolique est avant tout un petit bonbon pour faire patienter les fans en attendant la saison 3 de The Boys. Si quelques épisodes sortent un peu du lot et qu'on apprécie le changement de style visuel à chaque histoire, l'ensemble aurait pu se faire plus mémorable en prenant un peu plus de risques sur le fond, sur la forme ou en allongeant un peu la formule.

On imagine cependant que le calendrier de production serré n'a pas aidé à développer davantage ce contenu. Reste que si vous aimez déjà la série de Prime Video et que vous avez 80 minutes à occuper d'ici cet été, vous pouvez regarder cette anthologie sans hésiter.

Cette œuvre est pour vous si

  • Vous voulez toujours plus de The Boys
  • Vous aimez les courts-métrages variés
  • Vous cherchez une série courte avec un beau casting vocal

Cette œuvre n'est pas pour vous si

  • Vous fuyez la violence, même animée
  • Vous n'avez pas vu la saison 2 de The Boys
  • Vous attendez quelque chose qui développe vraiment l'univers de The Boys

La première saison de The Boys présentent : Les Diaboliques est disponible sur Prime Video.

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
Highmac
Après avoir vu les 2 saisons et lu l’intégralité des comics, pourquoi pas !
gonocoque
j’ai vu, et je suis mitigé… parfois c’est juste violent gratuitement, le délire du caca: bof bof; y’a que le dernier épisode qui vaut vraiment le coup parce qu’il apporte un vrai + sur le passé du Protecteur
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

She-Hulk : Disney+ vous donne rendez-vous en août pour cette avocate Marvel pas comme les autres
Sandman, Cyberpunk, Umbrella Academy... Netflix annonce sa Geeked Week à grand renfort de trailers
Chez Netflix, si vous n’aimez pas le contenu, vous pouvez démissionner
The Boys, saison 3 : en juin, ça va cogner sur Prime Video
For All Mankind : direction Mars dans le premier trailer de la saison 3
Netflix n'en a pas terminé avec Black Mirror
Prenant le contrepied de Netflix, Apple TV+ s'apprête à dégainer un nouveau film d'animation
Festival de Cannes : TikTok s'invite sur la croisette
Pour Dune Part. II, Denis Villeneuve a trouvé son empereur Padishah
Netflix dévoile un premier aperçu de sa prochaine série Resident Evil avant sa sortie estivale
Haut de page