Mac OS X Mountain Lion : le test

25 juillet 2012 à 15h00
0

Game Center

0064000005311538-photo-mountain-lion-gamecenter.jpg
En portant Game Center sur le Mac, Apple vise à prolonger le succès que connaît le jeu sur iOS. Car si depuis quelques années les éditeurs sont moins frileux à adapter au Mac leurs grands succès, cette plateforme demeure un parent relativement pauvre du jeu vidéo.

Le Game Center est une sorte de réseau social dédié au jeu. L'utilisateur y accède via son identifiant Apple. Y sont ensuite recensés les scores des jeux compatibles, ce qui permet de se mesurer aux joueurs du monde entier. Le Game Center permet aussi de défier directement ses amis et d'initier des parties en mode multijoueurs.

01D6000005310402-photo-mountain-lion-game-center.jpg


L'arrivée de Game Center sur Mac permet évidemment de rapprocher les joueurs des deux plateformes. Lorsqu'un jeu est disponible à la fois sur OS X et sur iOS, les scores sont fusionnés et il est également possible pour un utilisateur de Mac d'affronter un joueur sur iPad, par exemple. Pour le joueur, c'est une raison supplémentaire de passer au Mac. Pour l'éditeur, c'est un moyen évident de doubler la mise en vendant à la fois une licence iOS et une licence OS X de son jeu. Outre le look totalement désuet de l'interface du Game Center, on regrette qu'Apple ne trouve pas un vrai moyen d'inciter les joueurs à l'utiliser. Car s'il est facile de s'y inscrire, il est tout aussi facile de l'oublier. Pour lui faire subir un destin à la Ping (l'autre «réseau social » qu'Apple a tenté de faire vivre autour d'iTunes), on ne s'y prendrait pas autrement.

Recopie Vidéo AirPlay

0064000005311686-photo-mountain-lion-airplay-2.jpg
Cette fonction phare d'iOS arrive elle aussi sur Mac. Elle permet d'utiliser un boîtier Apple TV pour reproduire sur un téléviseur l'image affichée à l'écran du Mac. L'Apple TV est connectée à la TV en HDMI tandis que le Mac se connecte, lui, au boîtier via le réseau Wi-Fi.

Génial ? Oui et non. Oui, car le Mac n'est plus physiquement attaché au point de diffusion et cela vaut aussi bien pour une présentation en conférence que pour visionner un film ou des photos de vacances à la maison. Non parce que les restrictions « matérielles » sont telles qu'en pratique, seuls les Mac très récents peuvent en tirer parti. Sont ainsi éligibles les iMac, Mac mini et MacBook Air depuis le second semestre 2011, et les Mac Book Pro depuis début 2011.

01D6000005310426-photo-mountain-lion-recopie-vid-o-airplay.jpg


Pour qui voudrait tout de même exploiter AirPlay avec un Mac plus ancien, il faudra en passer par un utilitaire tel Air Parrot qui vend la fonction pour les deux tiers du prix de Mountain Lion, soit 9,99 $.

01C2000005313192-photo-mountain-lion-recopie-vid-o-airplay.jpg

Dictée vocale

0064000005311696-photo-mountain-lion-reconnaissance-vocale.jpg
L'application Siri d'iOS a beaucoup fait parler, si l'on ose le dire ainsi et il faut reconnaître que, malgré de nombreux défauts, elle a largement fait avancer le monde de l'assistance vocale. Outre l'assistance et le retour d'informations, Siri dispose aussi d'une fonction de dictée vocale qui s'avère très utile pour dicter un texte, par exemple un SMS ou un email, alors que l'attention doit être portée ailleurs que sur l'écran du téléphone. C'est précisément cette fonction qu'Apple a choisi de porter sur Mac dans Mountain Lion.

Par rapport à une solution de dictée vocale comme celle de Nuance, la dictée vocale du Mac présente l'avantage d'être immédiatement opérationnelle, sans phase d'apprentissage. Dès qu'un texte peut être entré au clavier, il suffit à l'utilisateur d'invoquer le mode vocal (par défaut en appuyant deux fois sur la touche ) pour pouvoir se passer du clavier et dicter son texte. La fiabilité est relativement bonne, le logiciel distinguant plutôt bien les nuances (!) liées à la langue et les signes de ponctuation glissés dans la dictée.

0208000005310396-photo-mountain-lion-dict-e-vocale.jpg


Son principal défaut, c'est de n'être disponible qu'en mode connecté. Car comme pour Siri sur iOS, la voix numérisée sur le Mac transite par un serveur où elle est interprétée avant de revenir sous forme de texte.

Cette fonction est donc un plus évident qui manquait beaucoup au Mac, mais elle ne remet pas en cause l'utilisation des solutions dédiées qui, elles, travaillent hors connexion.

En savoir plus : Tuto sur l' utilisation de la dictée vocale.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Il y a maintenant 300 satellites Starlink au-dessus de nos têtes
L'Arctique révèle deux millions de points chauds de méthane, selon un rapport de la NASA
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top