Mac OS X Mountain Lion : le test

25 juillet 2012 à 15h00
0

Centre de notifications

0064000005311350-photo-mountain-lion-centre-de-notifs.jpg
C'est l'une des réussites incontestées d'iOS5, le Centre de notifications entre dans Mountain Lion. Situé dans les Préférences système, son paramétrage ne déroutera aucunement l'utilisateur habitué à iOS. On y organise la hiérarchisation des notifications manuellement, application par application, ou chronologiquement. S'y ajoutent les boutons Partager (que l'on trouvera également dans le futur iOS6) qui permettent de publier ses mises à jour de statut à la volée sur Twitter ou Facebook (voir plus bas les Feuilles de partage).

Comme dans iOS, l'utilisateur peut définir application par application la manière dont chaque alerte s'affiche. Le choix proposé comprend Bannières, Alertes et/ou l'insertion d'une pastille sur l'icône de l'application avec la possibilité d'ajouter un son. Contrairement à l'alerte qui demeure affichée jusqu'à ce que l'utilisateur la referme, la bannière se contente d'apparaître quelques secondes avant de disparaître.

01D6000005322212-photo-os-x-mountain-lion.jpg


À l'écran, le Centre de notifications s'affiche dans son intégralité en glissant sur la partie droite de l'écran. Cette colonne s'invoque par une gestuelle uniquement possible sur un trackpad et qui consiste à effectuer un balayage de droite à gauche, avec deux ou trois doigts et en partant depuis l'extérieur du pavé tactile. Les utilisateurs de souris se contenteront, eux, de devoir cliquer sur l'icône présente dans le coin supérieur droit de la barre de menu.

Depuis 2004 et jusqu'à maintenant, c'est le populaire utilitaire Growl qui jouait ce rôle de gestionnaire de notifications dans OS X. L'intégration du Centre de notifications par Apple sonne donc comme une mauvaise nouvelle pour son éditeur, bien que rien n'interdise à Growl de devenir compatible lui-même avec l'outil d'Apple.

Notes

0064000005311458-photo-mountain-lion-rappels.jpg
C'est une copie en apparence quasi parfaite de l'utilitaire iOS qui arrive sur le Mac. Rien de très extraordinaire en soi puisqu'il s'agit ni plus ni moins que d'un bloc-notes qui permet de saisir à la volée une information écrite. Cette version Mac s'enrichit néanmoins de quelques fonctions absentes de la version iOS.

Ainsi, une note accepte maintenant les pièces jointes. Si celle-ci est une image, elle est alors directement consultable dans la note. Sinon, elle apparaît sous la forme d'une icône cliquable qui mène ensuite vers une application capable de l'ouvrir.

Le texte d'une note peut également être enrichi. Ainsi, si la police de caractère demeure commune à toutes les notes (on peut choisir parmi trois polices différentes), des options de corps, de graisse et de justification sont proposées. Une indentation est même possible de façon à pouvoir hiérarchiser une information.

01D6000005310416-photo-mountain-lion-notes.jpg


Chose curieuse, nous ne sommes pas parvenus à synchroniser les notes saisies sur le Mac avec nos différents terminaux iOS via iCloud, alors même que ceux-ci se synchronisent entre eux sans le moindre problème et assurent toujours la synchronisation avec Mail dans Lion. Peut-être qu'une mise à jour d'iOS résoudra rapidement la question. Une note peut cependant être facilement transformée en email ou envoyée par Messages par le biais d'une feuille de partage.

Twitter, Facebook et Feuilles de partage

0064000005311690-photo-mountain-lion-partages.jpg
Apple a beau reconnaître un échec avec son réseau social Ping (lequel ne devrait probablement pas passer l'automne), elle ne délaisse pas pour autant ce mode de partage et pousse même plus que jamais à son utilisation. Si des applications comme iMovie, GarageBand ou iPhoto savaient déjà se connecter à Facebook, Flickr, YouTube et autres, la tendance est à la généralisation. En intégrant au cœur du système des API pour Facebook ou Twitter, par exemple.

Depuis le panneau de Préférences système, au moyen de l'entrée Mail, Contacts et Calendrier, l'utilisateur peut désormais renseigner ses comptes sociaux (pour Facebook il faudra attendre l'automne pour que son extension soit rendue publique, mais nous avons pu nous en procurer une version).

01D6000005328500-photo-macos-x-mountain-lion-twitter.jpg


Grâce à ce que l'on appelle une feuille de partage, de nombreuses apps peuvent ensuite tirer parti de ces informations pour y diffuser du contenu. Ainsi, depuis le navigateur web Safari par exemple, il est possible de tweeter le contenu d'une page ou de l'envoyer via l'application Messages. D'autres apps, telles Aperçu ou même la très gadget Photobooth peuvent elles aussi tweeter un document, l'envoyer vers Flickr, un email ou encore Messages.

01D6000005310400-photo-mountain-lion-feuille-de-partage-safari.jpg


0064000005311688-photo-mountain-lion-facebook-twitter.jpg
L'autre avantage à intégrer ses comptes sociaux directement dans l'OS, c'est qu'il n'est ensuite plus nécessaire de ressaisir ses identifiants lors de l'utilisation d'une nouvelle application qui en ferait la demande. Toutes les publications en provenance de la machine sont en effet automatiquement acceptées par chacun des services concernés.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'énergie nucléaire continue de perdre du terrain face au solaire et à l'éolien
Cyberpunk 2077 : malgré les promesses de CD Projekt, le studio passe en mode crunch
Orange : un forfait 5G avec data illimitée pour 80 euros par mois pourrait être bientôt lancé
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Un ancien cadre dévoile la stratégie de Facebook pour être aussi addictif que le tabac
Environnement : Renault vous invite à couper votre moteur devant les écoles
Fortement attendue, l'application britannique de traçage de la COVID massivement téléchargée
PlayStation 5 : le gameplay de Demon's Souls montré par Sony ne tournait pas en 4K
Enchères 5G : Orange montre ses muscles, Free Mobile en retrait, le bilan de ce jour 1

Sur le même sujet

Charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top